Skip to content

2022, année de la résurrection by Caroline Garcia

Après une longue traversée du désert, la Française a retrouvé les sommets en parvenant enfin à retrouver son jeu.

Après quatre ans d’errements et de doutes, Caroline Garcia boarded 2022 on the 74e place mondiale. Eleven months later, she voilà redevenue 4e comme en 2018, auréolée d’un premier triomphe au Masters. Retour sur les moments-clés d’une résurrection.

Bertrand Perret arrive

December 2021. Voilà six mois que Garcia n’est plus entraînée par son père Louis-Paul. Ce dernier, après dix ans à la coacher, est désormais preposé à a task of supervisor. Il lui suggère de s’adjoindre les companies de Bertrand Perret. A collaboration that may be fruitful. Mais dans un premier temps, cet ancien entraîneur de la Chinoise Peng Shuai et de la Tunisienne Ons Jabeur s’attache à la conforter dans son identité de jeu de la poussant à jouer plus encore vers l’avant.

Endurance and perseverance

January 18, 2022. “Caro” is eradicated from admission to the Open d’Australie, battue par l’Américaine Hailey Baptiste, difficulty des {qualifications}. Elle guarantee toutefois retrouver «of automatisms» et vouloir «proceed to work dans cet état d’esprit».

Blessure et béquilles

22 March After a demi-finale at residence in Lyon, coup dur: she blesse au pied droit au premier tour du WTA 1000 de Miami. Together with her absence for a number of weeks, she does soigner une déchirure de l’aponevrose plantaire qu’elle trainait en fait depuis des mois.

Paris gagnant in double

5 June Garcia rebuked the competitors at Roland-Garros as a result of she was eradicated from her 2nd tour of America by Madison Keys. Extra in double, with Kristina Mladenovic, they’re irresistible and, like in 2016, bear in mind the previous, in battant finale the American pair Coco Gauff/Jessica Pegula. De quoi regonfler are her morals.

Good vibes in Unhealthy Hombourg

25 June Enfin en plein possession de ses moyens de el, il est temps pour «Costly» de valider tout le travail effectué. The gazon is able to be jeu offensif et la Lyonnaise décroche à Unhealthy Hambourg le 8e titre de sa carrière, le premier depuis 2019 à Nottingham, aux dépens de la Canadienne Bianca Andreescu. «Ca signifie tellement pour moi», surtout «lorsque you do not know when will probably be ta prochaine victoire, when you do not have an opportunity, that every one goes dans le mauvais sens et que tu perds beaucoup de matches».

Tombeuse de Swiatek in Warsaw

31 July. Earlier than the 8e finale at Wimbledon, Garcia supplied the tournoi sur terre battue de Varsovie, in balayant en finale la Roumaine Ana Bogdan. Extra are exploits of her, she l’a vraiment réalisé en quarts, inflicting the deuxième défaite de saison à la N.1 mondiale Iga Swiatek, untouchable longtemps et qui venait de remporter son deuxième Roland-Garros, devant un public polonais tout acquis à the reason for sa championne.

Queen to Cincinnati

21 august A airplane, issu des {qualifications}, lands south of the central: «Une joie pureGarcia envahit que s’adjuge ce WTA 1000, tournoi d’une catégorie juste en-dessous des Grands Chelems, sure I revealed that it isn’t featured in its division in the primary tableau. A premiere. Au sommet de son tennis, elle remporte huit matches en neuf jours, en écartant au passage la Bélarusse Aryna Sabalenka en demies, puis la Tchèque Petra Kvitova en finale.

Dernier carré to New York

8 September. «Costly» board the US Open dans la peau d’une favorite. Statut assumed jusqu’en demi-finale, où elle gamberge et craque sous la pression contre Ons Jabeur, qui lui coupe ses ailes. «Il ya beaucoup de déception, de la frustration un petit peu, mais j’y suis quand même allée, même si c’était horrible de se prendre des passings gagnants. Il ya quelques années, je n’aurais pas eu cette attitude-là. Mon jeu, je l’assume», positive-t-elle.

Bertrand Perret s’en va

27 October. Garcia n’échappe pas au phenomène de decompensación, eliminée d’entrée à Tokyo et à San Diego, after a 2e tour à Guadalajara. A ceci s’ajoute un gros coup dur inattendu: après l’épreuve mexicaine, Bertrand Perret decides to satisfy the tip of his collaboration, invoking des problèmes extra-sportifs.

Sacrée au Masters

November 7. Arrived in Fort Value (Texas) on the pointe des pieds, «Costly» Montre des physiques et mentales ressources que lui permettent de reporter le plus beau titre de sa carrière, en dominant, encore, Aryna Sabalenka. She turned the deuxième Française à s’imposer dans cette épreuve, after Amélie Mauresmo in 2005. «I failed to just accept the scenario and focus on the current second. Mais je savais que mon jeu était là», souligne-t-elle.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *