Skip to content

“An attractive revenge!” La Rouennaise Alexandra Saint-Pierre world champion of desk hand tennis

C’est le poing rageur que la pongiste handicapée TT5 Alexandra Saint-Pierre a célébré son coup gagnant los de la finale des Championnats du monde handisport à Grenade (Espagne) le 12 novembre. The results of an excellent park of 4 years of bodily effort is bolstered by a d’acier psychological. Avec sa médaille d’or autour du cou, à 24 ans, la Rouennaise, licenciée au Tennis Membership de Bois-Guillaume vise maintainant sa qualification pour les Jeux Paralympiques à Paris en 2024.

The reconstruction for sport

Née à Flixecourt (80), Alexandra Saint-Pierre jouait déjà au desk tennis et se préparait à une carrière dans la santé. Nonetheless, after a number of maladies, she is the sufferer of a primary highway accident in August 2017 that marks her deeply, suivi from an aggression in her college’s college in February 2018: “I’ve had a post-syndrome -traumatique qui est toujours en traitement. Je ne voulais plus sortir de chez moi », se suvient la jeune femme.

Le malheur allait s’abattre une nouvelle fois sur elle en octobre 2018. Alexandra est accidentée. The results are tragiques, as a result of they return cloudy on a fauteuil roulant. À sa sortie d’hôpital, la Picarde a décidé de s’installer à Rouen. In January 2019, she selected to return again to the game and signed up for SPO Rouen Desk Tennis or she met her entraîneur Guillaume Marais. Determinant for the suite…

« Le sport m’a aidé à recréer des liens sociaux et à me reconstruire. Even in case you j’avais the bases of desk tennis, it fails that I apprenne les strategies avec mon fauteuil et que j’appréhende la hauteur de la desk et le champ de imaginative and prescient. Cela a représenté des heures et des heures d’entraînement du mondi au vendredi. C’est à Guillaume que je dois tout cela. C’est pourquoi, I’ve registered from March 30, 2019 in a contest that I’ve reported ».

A superb trajectory

On Could 18, 2019, for her premier Championnats de France in Roanne, Alexandra is rented with a bronze médaille who «a mount that les efforts ont porté leurs fruits et m’a donné des ambitions pour la suite». Remarked, she obtained her inscription on the listing of top-level sportswear on the Fédération française de handisport (FFH). Some days later, she suivi is her coach on the Bois-Guillaume Tennis Membership (pres de Rouen) or, déjà dans les têtes, she forgeait the venture JO Paris 2024.

Mais, la crise sanitaire va toutefois tout bosculer: «ce fut une periode complicée. J’ai continué à m’entraîner près de quinze heures par semaine, mais pourquoi ? Il n’y avait plus de possibilité d’évaluer son stage de ella contre des adversaires», se souvient amèrement pongiste. Mais rien n’a ébranlé Alexandra. Aussitôt la reprise des compétitions, la champione a aligné les résultats de ella avec notamment six médailles d’or dans des compétitions internationales sur sept participations: «C’était mon goal pour 2021. C’était inscrit dans ma tête. Je voulais faire le most pour me qualifier aux Mondiaux 2022 ».

Maitriser the strain

Alexandra a réussi are pari. From November 6 to 12, the Rouennaise s’est d’abord lined up in double mixte together with her compatriot Fabien Lamirault. The duo will instantly face off in opposition to the Turkish pair Abdullah Ozturck and Nergiz Altintas with the rating of 3-0. Properly, within the feminine double together with her common accomplice Flora Vautier, the French on décroché une médaille de bronze après leur défaite 3-1 contre les Coréennes Jiyu Yoon/Younger Jung «qui ont été sans contestation doable au-dessus de nous».

C’est comme tête de série n° 3, le mercredi 9 novembre qu’Alexandra est entrée dans le tableau du easy Dames. Elle alors maîtrisé l’Argentine Nayla Kuell en 1/4 de finale «3-1 alors que j’étais très tendue. J’ai eu beaucoup de mal à démarrer ». The rating would be the similar in 1/2 face à sa meilleure ennemie of hers, Coréenne Sunghye Moon, tête de série n ° 2: «C’est le match que je redoutais. Nous nous sommes rencontrées quatre fois et nous étions à égalité. C’était la belle que j’ai bien préparée. Je laisse la encore un set. C’était dans ma tête », recollects Alexandra.

Mais, cela passe encore! Alors, for the finale, the parasportive s’est retrouvée face à la Thaïlandaise Panwas Sringam: «Je l’ai déjà gagné 3-2 lors de l’Open de France. She has a particular jeu très. Alors, malgré mon stress, je me suis dit qu’il ne fallait pas perdre de temps ». Sur a rating of 3-0, Alexandra vécu cette victoire «come une libération. Tu sens ton coeur battre pour ta premiere Marseillaise. J’ai laissé quelques larmes couler, mais j’ai surtout pensé à ma famille, mon coach et à mon parcours. This can be a stunning revenge ».

After these days of relaxation, the sportive is déjà retournée à l’entraînement and is déjà inscribe dans des pétitions locales: «Maintenant, pendant quatre ans, je vais être la cible. Each world goes vouloir faire a rating face à moi [rires]. Mais, as me l’a dit Guillaume dès le dernier level de la finale, on ne s’arrête pas là ! We put together the Championnats d’Europe in Angleterre in September 2023 and begin the Jeux Paralympiques Paris 2024. C’est toujours mon réel objectif. Cette médaille d’or va m’aider automobile j’entre aujourd’hui dans la liste des Élites ». Rendezvous from August 28 to September 8, 2024!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *