Skip to content

« A history of Sevens » : the rugby à 7, avenir du ballon ovale ?

Le Tahitien Teiva Jacquelain, old du RC Pirae et un temps en équipe de France de 7, ici aux côtés du meilleur marqueur des Bleus, Terry Bouhraoua, face à l’Écosse. ©Presse-Sport, l’Equipe / AVDI

After we are interested in New Zealand rugby or aux « magicians » Fijians, the editions Au Vent des îles continuent d’explorer le world du ballon ovale avec Une Histoire de Sevens – Le Rugby à sept des origines aux Jeux Olympiques. A livre écrit par un jeune passionné, Antoine Duval, très renseigné sur les évolutions mondiale du sport, et qui en revenant sur le passé de cette discipline, nous en dit beaucoup sur l’avenir du rugby en général.

Between Au Vent des îles et le rugby c’est une histoire d’amour, entertaining par son director Christian Robert : la maison d’édition polynésienne a déjà publié des livre à succès sur les magiciens de l’ovalie à Fidji, la culture rugby en Nouvelle-Zélande, ou la saga des rencontres Bleus – All Blacks… Nouvel épisode de cette romance, un petit ouvrage solidement documenté et skillfully illustrated pour parler d’histoire et de Sevens. Un sujet d’actualité : rugby à 7, sport olympique depuis 2016, a le vent en poupe partout autour de la planète. Contrairement à ce que certains pourraient penser, il ne s’agit pas seulement d’un jeune cousin un peu simplet du noble XV. Mais d’une discipline à la technique, à la culture et à l’esprit bien à elle, developed in près de 140 ans d’histoire. It was learned from the Scottish Borders since 1883, as explained by Antoine Duval, passionate about rugby « after all », and fraichement diplômé de HEC, who is the author ofA history of Sevens :

Le jeune auteur n’en est pas à son premier essai: in 2019, il publiait déjà Georugbystique, où il disséquait les intrigues géopolitiques formed au cours de l’histoire autour du rugby. A surtout analysis portée sur le XV, que règne toujours en maître en Europe et dans les «grandes nations» de l’ovalie, de l’Afrique du Sud à la Nouvelle-Zélande. Mais le 7 n’est pas délaissé, loin de là. Plus facile d’accès pour les joueurs comme pour le public, plus festif, avec ses matches de 14 minutes que s’enchaînent, parfois dans des tournois bien arrosés, il n’a pas de mal à convaincre, y compris dans des nations historiquement eloignée du ballon ovale.

A global and accessible rugby

Ainsi l’Allemagne, Hong-Kong, les États-Unis, la Jamaïque ou le Kenya se fontrequemment voir sur les podiums, aux côtés des gros bonnets du rugby à XV comme l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande l’Australie ou la Grande Bretagne, that the authorizing international instances desormais à jouer en une équipe unique et pas par nations. The médiatisation du Sevens ne cessa de grimper, l’investissement financier et le level aussi… Principal moteur de ces évolutions, précise Antoine Duval, l’entree de la discipline, more global than the XV or XIII, aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, et qui motive beaucoup de «petits» pays. Also they are côté mixte: « This is a rugby that provides beaucoup to female practice, it seems that it is most demanding on the plan of brutality and physical impact, and that will favor the beautician and the rugby d’évitement »reprimanded the author.

In France, it is a beautiful sixième place chez les hommes lors de World Series de 2020 et qui pointe surtout à la deuxième place chez les femmes cette année, la pratique grimpe aussi en flèche. Elle s’appuie surtout sur le sport universitaire, friand de ce rugby plus approachable du point de vue logistique, mais aussi sur les besoins du XV. Car les passerelles sont légion: « On a beaucoup de joueurs qui utilisent le 7 comme un tremplin, comme une formation pour arriver ou revenir au plus haut niveauspecify the author. Les exigences physiques sont beaucoup plus importan, et en étant 7 sur le terrain, on touche beaucoup plus de ballons, on a plus de situation de un contre un et on s’améliore beaucoup plus vite ». Certain joueurs repartent, une fois remis en forme, vers leurs clubs de XV, d’autres rest, par opportunité ou par plaisir.

La Polynesia also

Quant à la Polynésie, la fédération promeut aussi la discipline, notamment auprès des jeunes et des adolescents. « C’est très formateur pour le XV, ça permet de jouer même en cas de difficulté d’effectifs, on y joue dès le plus jeune age », explain the directeur technique of the federation. At the same time as the school, and the sporting objectives: the 7th is a sport for the Jeux du Pacifique, which Tahiti achieves in 2027. joueurs de Taravao, Punaaauia, Faa’a, Papeete et Pirae, a voyage jusqu’à Montauban pour les championnats de France.

Le 7 a de l’avenir, au fenua comme ailleurs, et beaucoup estiment même qu’il constitue à coup sûr « l’avenir du rugby ». Raison de plus, donc, pour se renseigner sur son histoire, ses figures ou ses techniques. Une Histoire de Sevens – Le Rugby à sept des origines aux Jeux Olympiques, is left available in librairie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.