Skip to content

Au moins 125 morts lors de violences pendant a soccer match in Indonésie

A bousculade provoked by the followers ayant envahi le terrain lors d’une rencontre between two rival groups at fait au moins 125 morts in Indonesia, following a nouveau bilan revu à la baisse par les autorités. President Joko Widodo ordered, on Sunday, an enquête sur la sécurité des soccer matches dans le pays.

C’est l’une des pires tragédies de l’histoire du soccer : au moins 125 folks sont mortes, samedi 1er October, in Indonesia, in a mouvement de foule provoked a few followers envahissant un terrain après a match, to rapporté, dimanche 2 octobre, le gouvernement indonésien.

D’abord evaluated 174 victims by the native authorities, the bilan humain du drame lastly returned to the baisse within the milieu de journée. “Le bilan est aujourd’hui de 125 morts. 124 ont été identifiés et l’un ne l’a pas été. Certains noms avaient été enregistrés deux fois”, indicated the vice-gouverneur of the province Emil Dardak on the Metro chain TV.

Le drame, qui s’est déroulé samedi soir dans la ville de Malang, dans l’est de l’île de Java, aussi fait 323 blessés, selon un dernier bilan, dans cet archipel d’Asie du Sud-Est où les rivalries between supporters virent souvent à la disaster.

Des supporters de l’équipe du Arema FC penetrated sur le terrain du stade Kanjuruhan après la défaite de leur équipe 3 à 2 contre celle de Persebaya Surabaya. C’était la première fois en plus de vingt ans that l’Arema FC perdait face à sa grande rivale.

The stade incorporates 42,000 folks and it’s full in accordance with the authorities. Quelque 3 000 d’entre eux ont envahi le terrain après le match.

The police, who certified as an incident d'”émeutes”, tried to influence the followers of regagner les gradins and threw the tear gasoline after the demise of deux policemen, who provoked the bousculades and the uncontrollable foul actions. De nombreuses victimes ont été piétinées mortellement.

“Les joueurs passaient avec des victims dans leurs bras”

Plusieurs folks ont notamment été écrasées alors qu’elles couraient vers l’une de sorties du stade, et sont mortes asphyxiées, detailed in a communiqué from the native police chef, Nico Afinta.

Des photos capturées à l’intérieur du stade montrent une enorme quantité de gaz lacrymogène et des individuals s’agrippant aux barrières, tentant de s’échapper. D’autres portaient des spectateurs blessés, se frayant un chemin à travers le chaos.

“Les joueurs passaient avec des victimes dans leurs bras”, to raconté l’entraîneur du Arema FC, Javier Roca, to the Spanish radio station Cadena Ser. “C’était comme une avalanche (…), tout a pris des proportions dramatiques in raison du nombre de personnes qui voulaient fuer”, at-il poursuivi, estimant that “la police est allée trop loin”.

“In regardant les photos, ils (ndlr: les policiers) auraient peut-être pu utiliser d’autres méthodes”, at-il poursuivi.

Une enquete ouverte

Le spectacle désolant devant le stade, dimanche matin, révélait les agitations de la veille: des vehicules calcinés, dont un police truck, jonchaient les rues.

The Indonesian authorities has offered its excuses for the incident and a promise to cope with the circumstances of the motion of foul.

The Minister of Sports activities and Youth, the Nationwide Police and the Chef of the Indonesian Nationwide Soccer Affiliation doivent mener “an entire analysis of soccer matches and safety procedures”, declared the Indonesian President, Joko Widodo, dans a televised discours.

Any longer, the Indonesian Soccer Affiliation (PSSI) has suspended all earlier matches as soon as per week and interdicted the Arema FC, which organizes residence matches for the remainder of the season. A group of enquêteurs doit will give up également à Malang pour établir el trigger de l’écrasement.

“Nous sommes désolés et nous présentons nos excuses aux familles des victims et à toutes les events pour cet incident,” mentioned PSSI president Mochamad Iriawan.

The final secretary of PSSI, Yunus Yussi, indicated that he had communicated with FIFA about this dramatic incident, hoping to keep away from the sanctions of the worldwide group.

Fifa interdicted in impact dans ses suggestions d’utiliser du gaz lacrymogène pour le management de la foule sur le terrain.

One minute of silence in Spanish League

Cette disaster a provoque une de choc dans le monde du soccer. “Une tragédie au-delà de l’conceivable”, commented the president of the Fédération internationale de soccer (Fifa) Gianni Infantino.


The golf equipment of Manchester United, Barcelone, Serie A in Italy, the Fédération allemande de soccer and the defender of Paris Saint-Germain Sergio Ramos all expressed their condolences on-line.


In Spain, a minute of silence is noticed within the stadiums earlier than the championship matches of Sunday.

Lors de son angelus sur la place Saint-Pierre, le pape François a dit prier “pour ceux qui ont perdu la vie et ont été blessés dans les affrontements”.

Amnesty Worldwide, for its personal half, appealed to an inquiry “sur l’utilisation des gaz lacrymogènes” by the police et à faire en sorte que ceux ayant “commis des violations soient jugés”.

The violence of supporters is an issue in Indonesia, or long-term rivalries are remodeled into lethal confrontations.

With AFP

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *