Skip to content

au Stade Rochelais, le 3e ligne Rémi Bourdeau is a veritable anti-ego

« C’est la constance, il ne passe jamais à travers, opines Romain Carmignani…

« C’est la constance, il ne passe jamais à travers, opines Romain Carmignani, l’un des entraîneurs des avants. Il a la capacité d’enchaîner les tâches obscures, il aime travailler, est irreprochable dans sa vie extra-sportive et à l’Apivia Parc. Toujours de bonne humeur, de bon conseil, c’est le partenaire idéal. I believed that il soulage beaucoup «Greg» et Yoan. » Il ya quelques saisons, l’ancien Racingman et Biterrois n’aurait pas forcement goûté ce rôle. I recruited in 2018, I now marked the esprits for his or her offensive and defensive actions. Sa blessure au genou en novembre de la même année puis quinze mois de convalescence ont change la donne et son regard de sur sa place de el.

« Au service de l’equipe »

« Autant si je ne m’étais pas blessé, j’aurais peut-être aimé être un joueur mis en avant, autant il a même query de ne plus pouvoir jouer… Quand je suis arrivé, je voulais montrer à tout le world que je pouvais tout péter alors que quand on est put in dans le groupe, on est plus au service de l’équipe. Maintenant, je suis un soldat, convenait le Rochelais en avril. Pour être au prime, il faut enchaîner, ce n’est pas toujours le cas. J’ai un peu perdu by way of vitesse pure et d’explosivité, peut-être que c’est dû à l’âge, à la longueur de la blessure et à ses séquelles. Extra j’essaie de travailler ma régularité, j’ai fait des bons matchs et d’autres où j’ai fait le boulot, mais pas plus. »

« Même si j’adore porter les ballons, quand il ya un Uini (Atonio) devant… »

In cette fin d’été, they’re efficacité defensive (18 plaquages ​​réussis, aucun manqué), in touche et dans les rucks valide ses efforts et flatte peut-être son ego: « Il faut en avoir évidemment – ​​ainsi que de la confiance en soi . Mais il faut aussi savoir le mettre de côté quand tu es sur la touche ou hors groupe. Et puis, il faut savoir laisser faire quelqu’un que est plus réputé dans une tâche. Même si j’adore porter les ballons, quand il ya un Uini (Atonio) devant… »

Dans “un tremendous groupe”, le pilier droit fait partie des “stars qui n’ont pas le melon” mais qu’il faut suppléer lors de doublons que nécessitent « des jeunes enthousiastes et des « joueurs membership » expérimentés ». Deux classes également capitales him reste du temps: «If you happen to do not wish to give stars, then do not give joueurs qui veulent «gameller»; il faut des soldats à côté sans qui l’equipe advancerait peut-être moins. »

Sans famille a Marseille

Bien sûr, lui aussi aimerait jouer plus, conscious that the arrival of Kévin Gourdon puis la blessure de Victor Vito ont favorisé son temps de jeu la saison dernière. Mais pas query de se plaindre. D’autant qu’il était des «decideurs», the replacements who ont didn’t forged the finale européenne, face au Leinster, en mai. « My household is married to the week-end of Marseille, and the way I felt that I used to be encore être 24e, je lui avais dit de ne pas comer. Victor se blesse, je joue, en plus assez longtemps pour un remplaçant, je vis la fin de match et on gagne. J’étais un peu déçu qu’il n’y ait personne (sourire). C’est du plus, je ne m’y attendais pas », confie celui qui ne serait « pas senti champion » s’il n’avait pas été dans le groupe.

Aujourd’hui champion et trentenaire, Rémi Bourdeau, l’anti-ego du Stade Rochelais, additionally felt that il fait partie des «potatoes», désormais. Oui, apparemment (sourire). C’est un rôle que j’aime bien. Même si ça me ferait chier de voir les jeunes jouer et pas moi en début de saison, nous disait-il en août. Mais je ne leur mettrai jamais des bâtons dans les roues, au contraire, je ferai tout pour qu’ils soient dans de bonnes situations. Plus jeune, je n’étais peut-être pas là-dedans… Dans ce championnat, un des meilleurs au monde, chacun veut décrocher son contrat, un meilleur salaire. Ça enter on-line de compte. Mais je n’ai pas envie de laisser l’picture d’un mec que va ignorer les autres 3e ligne. »

« Je deteste les individualistes, j’en ai reencontré quelques-uns dans ma carrière, assez peu, je ne peux pas »

Leave a Reply

Your email address will not be published.