Skip to content

avarie d’avion, joueurs manquants, absence of maillots…. The Folles Galeres des Panthères – Jeune Afrique

If he ignores the fact that he received the Panthères du Gabon, an observer lambda admettrait that the results of the national selection of the deux premières journées des qualifications pour la CAN 2023 sont plutôt honorables, to commence for the victory in DRC, he June 4 (1-0). More than the result, I combined a match without obtaining a face to Mauritanie (0-0), four days later to Franceville, to des airs d’exploit, when I discovered what happened during the days that preceded he moved to Kinshasa.

Emergency landing in Barcelona

Patrice Neveu, le sélectionneur français du Gabon, sans doute vécu un des moments les plus surréalistes de sa carrière. Les Gabonais, who came from a stage of quelques jours in Île-de-France, devaient rallied Kinshasa for a private plane on June 2. « Alors que nous étions en plein vol, le pilot nous annoncé qu’il devait atterrir d’urgence à Barcelone pour un problème technique. Quand vous apprenez cela, c’est très angoissant, car c’est quelque chose qu’on ne maîtrise pas », explain-t-il.

Le dysfonctionnement est assez important pour que les joueurs et leur staff soient débarqués. « On a found a hôtel, à quarante-cinq minutes de l’aéroport. Puis la compagnie aérienne devait nous envoyer un autre avion vendredi. » Mais l’appareil n’est jamais arrivé, alors que le match était prévu le démain, le 4 juin, à 17 heures, au stade des Martyrs à Kinshasa.

La journée du 3 juin deroule sans qu’aucune solution n’apparaisse clairement. Since the threat of a ski pass is outlined, the Gabonese Federation demands that they are homologous Congolese reporters for the match on Sunday. “Impossible”, answered celle-ci, explaining that the Leopards doivent s’envoler vers le Soudan aux alentours de minuit le samedi. « Le vendredi soir, nous sommes donc tous allés nous coucher. Mais à 2 heures du matin, on est venu me réveiller en me demanding to prevent au plus vite les joueurs, in order to turn on a vol régulier à 4 heures du matin », poursuit Neveu.

Sept joueurs sur le carreau

Sauf que le que que doit emmener la délégation gabonaise n’arrive pas. Dix-sept joueurs, dont deux qui étaient blessés, accompagnés notamment du sélectionneur-adjoint, trouvent des taxis pour aller à l’aéroport. More the selection, a part of the staff and sept other joueurs n’en trouvent pas assez quickly. Result, dit Neveu : « When we are arriving at the airport, the plane is leaving. »

Of course, the Confederation of African Football (CAF) decided to send the delivery to 21 hours, after receiving the request for the return of the pilot concerning the technical problems and forcing it to pose urgently in the Catalogue. Mais Neveu et le reste de la délégation, après avoir espéré pouvoir rejoindre Kinshasa, doivent se résigner. « Nous sommes rentrés le samedi à Paris et avons regardé le match sur internet. » Le Gabon, avec seulement quinze joueurs valides, parvient à s’imposer grace à un but Shavy Babicka (20 years old), are premier in selection.

Les heures qui suivront cette victoire presque miraculeuse ne seront pas plus sereines. The Kinshasa delegation arrived in Libreville on Sunday 5 June at the soirée, after a vol plus of September heures, the “Parisiens” atterrissent dans la capitale gabonaise on Monday at the end of the day. More certain directors of the Gabonese Federation (Fegafoot) veulent que tout ce joli monde s’envole sans later pour Franceville, où doit avoir lieu le match face à la Mauritanie, le 8 juin. In off, ils arguent qu’ils souhaitent eloigner les internationaux de Libreville, où les temptations sont grandes.

Les joueurs s’opposent à cette idée, preferring to rest in Libreville on Monday morning to rest and leave on Tuesday morning. Finally, l’instance, in concert with the government and Patrice Neveu, let him go back to Franceville, d’une durée d’un peu plus d’une heure, au mardi matin.

country of jerseys

Dans le Haut-Ogoué, the Panthères sont reçues juin 7 par le Président Ali Bongo, in visita dans la province. The chef de l’État a même prévu d’assister au match qui les opposent le lendemain aux Mauritaniens au stade de Franceville (ancien stade Rénovation). Mais le jour du match, un autre contretemps attend les joueurs gabonais, avant le coup d’envoi, quand ils pénètrent dans leur vestiaire.

Ces derniers constatent que les maillots du match are not pas dans les casiers, où il n’y a que les tenues d’entraînement. Ce seront donc ces maillots que seront utilisés… with the numbers of chacun des joueurs inscrits au feutre. Certain joueurs sont même obligés d’enfiler des maillots trop grands ou trop petits.

« La Fegafoot is totally disorganized. After the mois de mai et l’incarceration du president Pierre-Alain Moungengui [dans le cadre d’une enquête sur des abus sexuels commis sur des mineurs par un entraîneur], the problems s’accumulent. Les joueurs sont exténués face à ces multiple organizational problems. C’est un miracle qu’ils parviennent à avoir des résultats », souffle a proche of the national selection.

Les deux prochains rendez-vous auront lieu au mois de septembre face au Soudan. « J’espère que je n’aurais qu’à m’occuper du terrain, de mes joueurs, et pas du reste. Je suis fier de ce que font les joueurs, mais quand on rencontre all ces problèmes, je ne peux pas monter trop haut mon niveau d’exigence », concluded Neveu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.