Skip to content

Basketball: A Vevey, the renaissance of the Galeries du Rivage

I revealed

BasketballÀ Vevey, the renaissance of the Galeries du Rivage

Notre journaliste spécialisé to embellish the dernière journée of SB League masculine. Et il y en a pour tout le monde.

«Chaud Time», notre chronique du lundi sur le basket suisse.

Picture Yannick Michel

Vevey–Genève 75-74

Pour totally different causes, on n’a pas pu en être. Dimanche, earlier than 500 individuals ont vécu en immersion le retour de Vevey dans l’élite du basket suisse, après deux seasons à mettre des fessés de 50 pions en première ligue et en ligue B. Mais, même derrière les écrans, on a ressenti l’attente, la chaleur du soutien puis l’explosion de joie, au closing buzzer. Vainqueur au bout du suspense des Lions de Genève, Vevey Riviera Basket is chief après deux journées. L’échantillon est minime mais dit déjà beaucoup de ce neopromu ambitieux.

The abstract of the assembly between the Vevey Riviera Basket and the Lions de Genève.

swissbasketball

Menés au rating (de peu) throughout toute la rencontre (sauf au tout début), les Veveysans ont montré du cœur et, ça, leurs supporters adorent. Ce n’est pas toujours très beau à voir – like when Jonathan Dubas (25 factors, 12 rebonds and 6 ballons égarés) grew to become a meneur – extra il ya des succès dont il faut se contenter. D’autant plus that the coach Niksa Bavcevic to dû faire sans Malik Johnson (19 factors, 10 passes) nor Eliott Kubler (différentiel of +6), tous deux exclus pour cinq fautes, dans le cash time. C’est le nouveau chief offensif, Michael Williams (21 factors), que a planté le shoot décisif. Et heureusement pour lui qu’il récupère le ballon sous la pression d’Arkel Lamar, sans cela le match est plié. À quoi ça tempt…

Le shoot prime, determine, by Michael Williams.

swissbasketball

Les Lions ont donc lâché un match qu’ils n’ont jamais su «tuer». Effectively sûr qu’il manque encore les convalescents Clayton Le Sann et Slobodan Miljanic, mais il y avait tellement mieux à faire, notamment dans la administration des three dernières minutes, lors desquelles les Genevois ont fait chou blanc. Bryan Colon to my 24 factors, greater than 22 pictures, et c’est sans doute trop. Il n’a pas été assez secondé. Jeremiah Paige (10 factors extra at 2/11 au tir) n’a pas retrouvé they’re adresse de la première journée et le pivot James Karnik, que a souffert face à la vitesse de Dubas, a moins joué (24 minutes) et donc moins shooté (4/8). Seoul Noé Anabir (17 factors and eight rebonds) s’est montré sous son meilleur jour au contact de Colon.

Bryan Colon a été le meilleur marqueur genevois avec 24 factors, en useless.

swissbasketball

I arrived on the finish of the week passing by to treatment the blessures who touched the effectif genevois, James Padgett, an previous man of Pommier, didn’t weigh me down (2 factors and three rebonds in thirty minutes). The 31-year-old American pivot, who had handed by him additionally for Massagno, Neuchâtel and Lugano, at-il signed for a mois? oh plus? On ne le saura pas, puisque Robert Margot nous renvoie à la model officielle – qui ne précise pas la durée du contrat. «Il ya les blessés, les unavailabilités temporaires et on manque de visibilité à ce jour, précise le director sportif du membership du bout du lac. D’où cet engagement. On y verra plus clair dans un mois, I believed…”

Nyon–Monthey 64-95

Effectively, the truth that the addition is out and the glacial douche for the supporters du Rocher. On the gardera de puller des conclusions hâtives après le premier match de la saison, mais tout de même… Déjà my-Septembre, lors d’une rencontre amicale face à une équipe de troisième division française, on avait quelque peu trouvé la prestacion nyonnaise brouillonne and indigestible. Mais ce n’était rien à côté des cinq minutes qu’ont traversées les joueurs de Stefan Ivanovic en fin de premier quart-temps.

The abstract of the assembly between the BBC Nyon and the BBC Monthey.

swissbasketball

From 8-6 to 8-29, the workforce of a Jérémy Jaunin étrangement discret a sombre. Ciblé en défense, Maleye N’Doye a semblé hors forme tandis that Jeff Dufour a égaré deux ballons coup sur coup. Et que dire de ces deux actions où Colin Dougherty (11 factors et 5 balles perdues) – le potentiel de l’arrière est là mais le déchet aussi – enchaîné les dribbles sur place, révélant aux yeux de tous la poverty du jeu nyonnais. Est-ce l’histoire d’un jour? Peut-être. Après tout, Nyon peut plaider la thèse de l’accident, puisqu’il a démarré son championnat une semaine après toutes les écuries. Mais ce qui est sûr, c’est que l’équipe d’Ivanovic a du ache sur la planche avant son déplacement chez Swiss Central dimanche.

If Nyon can be “tasting”, it additionally appears that Monthey, who marked a tier of six factors on the 22 ballons perdus adverses, confirmed that the depth is exploit du Reposieux in opposition to Friborg. With 48 factors à eux deux – 24 chacun, Jaizec Lottie and Jay Jay Chandler ont été les detonators du 23-0 du premier quart. Du coté des joueurs suisses, Brunell Tutonda (10 united) and Thomas Salman (11) are montrés précieux. C’est en dauphin de Vevey that Monthey ira à Bâle pour défier Starwings samedi.

Massagno–Boncourt 90-86 a.p.

Eternel Dusan Mladjan. On the age of 36, the previous arrival of the Swiss workforce on the finish of the week-end, which stays a des meilleurs lorsqu’il s’agit de verrouiller une rencontre. Alors que la dernière possession de Massagno dans le temps réglementaire avait échu dans les mains de Juwann James, l’aîné des Mladjan a pris ses responsabilités dans la dernière minute de la prolongation et joué la même partition à deux adversaires différents – Joshua Brown puis Florian Steinmann: prize de balle en tête de raquette, assault on dribble vers le panier sur la essential gauche et petit shoot en cloche avec la essential droite. Surgical.

Il paraît évident que les Boncourtois, with 5 parts plus dix factors (Steinmann, Brown, Nesbitt, Monteiro et Bengui), sont revenus annoyed de leur déplacement au Tessin dimanche soir. Mais ils ne peuvent pas se reproach grand-chose, hormis un manque d’adresse derrière l’arc. Fraîchement arrivé de Strasbourg, où il évoluait avec les «espoirs», le joueur interieur Pedro Bengui (21 ans, 205 cm) a tout de suite eu de l’affect. They’re affiliation of him with the Nigerian Martins Igbanu – le high scorer boncourtois était malade – est prometteuse.

Matthew Milon in Friborg

Lauréat de la SuperCup samedi devant Union Neuchâtel, Olympic on Monday asserting the arrival of Matthew Milon. The 193 cm American provider is properly established in Switzerland and is accessible for the Bâlois de Starwings jusqu’en finale lors de l’exercice 2020-2021. «Pour pouvoir assumer un très lourd calendrier lié à sa european participation, le membership a été contraint de prendre cette décision en raison des nombreuses blessures qui ont touché ses joueurs étrangers (ndlr: notamment celle de Coryon Mason) avec malheureusement de longs délais de guérison”, specify FO dans un communiqué.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *