Skip to content

Basketball: Brittney Griner sentenced to 9 years in prison

A Russian court sentenced the American star of female basketball Brittney Griner to new prison for drug trafficking, a lourde comb qualified as “unacceptable” by Joe Biden, who opened the door to a possible exchange of prisons between Moscow and Washington.

Arrêtée en février à Moscou avec un vapoteuse contenant du liquide à base de cannabis, peu avant l’offensive russe en Ukraine, la double championne olympique a été happée dans la crise géopolitique entre la Russie et les Etats-Unis.

They are procès s’est accéléré ces derniers jours, alors que les deux pays négocient un échange de prisonniers dont la joueuse pourrait faire partie, Washington affirming avoir récemment fait une offer «conséquente» à Moscow.

“The court recognized the probable cause” of illicit possession and drug trafficking, declared the judge Anna Sotnikova, according to an AFP journalist present at the Khimki court, near Moscow.

Consequently, the basket was condemned to “neuf ans de prison dans une colonie pénitentiaire” and a million roubles d’amende (around 16,000 euros at current taxes), at-her added.

“This is unacceptable and I demand that the Russians de la libérer immédiatement so that they can retrouver sa femme, ses proches et ses coéquipières”, exhorted the American president Joe Biden in a statement immediately after the announcement of the verdict.

Les avocats de Griner ont pour leur part annoncé leur décision de faire appel de ce verdict “complètement insensé”.

La joueuse a écouté l’énoncé de la juge le visage baissé, enfermée dans la cage dévolue aux accusés dans la salle d’audience.

Pour une vapoteuse

«J’ai commis une erreur de bonne foi et j’espère que le jugement ne mettra pas fin à ma vie ici», avait plaidé Griner lors de sa dernière prize de parole avant l’éoncé de la décision de la cour.

Aged 31 years and measuring 2.06 meters, Griner is considered one of the best basketball players in the world. After the debut of the process, it is concentrated, answering the questions of the court with calm and precision.

Jeudi, avant le début de l’audience, elle avait brandi devant the journalists une photo d’elle entourée de ses coéquipières de basket en Russie.

La joueuse des Phoenix Mercury était venue in Russie pour jouer pendant l’intersaison américaine, une pratique courante pour les basketteuses de WNBA que gagnent souvent mieux leur vie à l’étranger qu’aux États-Unis.

She is now arriving at the airport with the cannabis-based vapoteuse liquid. Ella elle a reconnu avoir été in possession of cette substance, affirmant toutefois ella l’avoir apportée en Russie par erreur.

Elle a surtout réfuté tout trafic, soulignant que cette faible quantité de substance n’était que pour sa personal consommation, à des fins analgésiques, car elle souffre de douleurs chroniques.

“I never voulu faire de mal à qui que soit, I n’ai jamais eu l’intention to meet the Russian population in danger, nor to violate the loi ici”, declared Griner jeudi.

Jeudi, le procureur a, lui, assuré qu’elle avait sciemment essayé de «cacher» aux douaniers à l’aéroport liquidated him based on cannabis.

Trafficker d’armes russe –

Les avocats de la joueuse avaient suedé son acquittement

A condemnation of the joueuse ouvre légalement la voie à possible exchange of prisonniers.

Last week, the chef of the American diplomacy Antony Blinken and his counterpart Sergueï Lavrov ont their first discussions after the debut of the Moscow offensive in Ukraine.

M. Blinken indicated that they are homologous to accept the “consequent offer” from Washington to Moscow to obtain the release of Griner and another American prisoner in Russia, Paul Whelan, who purged a 16-year prison sentence. for espionage.

Selon plusieurs médias américains, il s’agirait d’échanger a famous trafficker d’armes russe détenu aux Etats-Unis, Viktor Bout, contre Brittney Griner et M. Whelan.

M. Bout, arrested in Thaïlande in 2008 and who purged a 25-year-old collection of prison aux Etats-Unis, is named the “marchand de mort”. They are parcours of him hors du commun of him to été l’une des inspirations du film “Lord of War” dans lequel Nicolas Cage interprets un trafiquant d’armes cynique.

However, according to the opinion of the Kremlin, the Kremlin was irritated by Washington’s public statements on the subject of negotiations.

Mme Blagovolina, l’avocate de Griner, avait indicated Tuesday that the defense of the joueuse n’espérait qu’une chose: “Pouvoir renter à la maison”.

Leave a Reply

Your email address will not be published.