Skip to content

Basketball: Dans la tourmente, le proprietaire des Phoenix Suns veut lâcher la franchise

I revealed

BasketballDans la tourmente, le proprietaire des Phoenix Suns veut lâcher la franchise

Suspended as soon as by the NBA for racist and misogynistic habits, Robert Sarver declared his intention to promote the franchise, which additionally included the feminine workforce of the evolving Mercury within the WNBA.

Robert Sarver owned the Phoenix Suns after 2004.

image

The proprietor of the Phoenix Suns, Robert Sarver, suspended one 12 months from the NBA for racist habits and misogyny, asserting, fortunately, that they intend to promote the franchise, which additionally consists of the feminine workforce of the Mercury évoluant within the WNBA.

“Des mots que je regrette profondément éclipsent maintenant près deux décennies de development d’organisations que on rassemblé les gens – et reforcé la région de Phoenix – thanks au pouvoir unificateur du basketball professionnel masculin et féminin”, wrote Sarver in an announcement. «Je m’attendais à ce que la suspension d’un an me donne le temps de faire amende honorable et d’éloigner la controverse à mon sujet. […] Extra dans le climat impitoyable que règne actuellement, il est devenu clair que ce n’est plus attainable que tout le bien que j’ai fait, ou que je pourrais encore faire, est dépassé par des choses que j’ai dites par le passé », poursuit-il, is described as «un homme de foi, croyant au chemin du pardon». “For causes, I began the method of trying to find scientists for the Suns and the Mercury. Je ne veux perturber ni ces deux équipes nor les individuals qui travaillent si dur pour contributer la joie et l’enthousiasme du basket aux followers du monde entier”, at-il conclu.

“Il est devenu clair que ce n’est plus attainable que tout le bien que j’ai fait, ou que je pourrais encore faire, est dépassé par des choses que j’ai dites par le passé.”

Robert Sarver, proprietor of the Phoenix Suns

Jugée sanction inadequate

Sarver accused of racist habits, misogynes and sexistes dans une enquête menée par le géant des médias sportifs ESPN in November 2021, which is appuyé sur le témoignage de plus de 70 employés des Suns. He mandated a près coup for the NBA, a fee d’enquête indépendant a établi that directs him and avait “clairement enfreint” the principles of bonne conduite encadrant le championnat nord-américain de basket. Between autres propos condamnables, il avait notamment pronounced au moins cinq fois le mot «n***» (n-word), but in addition say to certainly one of their staff, alors which are enceinte, that they don’t pourrait plus faire they’re working appropriately in the event that they devenait mère. Il lui est aussi reproché d’avoir eu une related perspective du harcèlement, d’person d’a langage sexual connoté et d’avoir dit des «mots ne tenant pas compte des sensibilités raciales», in keeping with the conclusions of the survey.

Consequently, the patron of the NBA, Adam Silver, suspended her for an official operate, sanction assortie of yet another than 10 million {dollars}. Extra the sanction, introduced on September 13, was performed insufficiently by a number of stars, together with LeBron James and Chris Paul, who performed with the Suns. «Comme beaucoup d’autres, j’ai eu connaissance du rapport, a écrit ce dernier sur Twitter. Cette perspective, notably envers les femmes, is unacceptable et ne doit pas être reproduite. Je suis d’avis que les sanctions n’étaient pas la hauteur de ce que nous pouvons tous considérer comme a comportement atroce».

Puis l’étau s’est resserré sur Sarver: the vice-president of the franchise, Jahm Najafi, who possesses également des elements dans les Suns, on the request of son départ, the chief director of the syndicat des joueurs (NBPA), Tamika Tremaglio, Estimant, elle, qu’il ne devrait “plus by no means occuper submit handle” dans la liga après sa conduct “horrible”. Lastly, the PayPal sponsor threatened to satisfy the top of their partnership with the membership.

(AFP)

Leave a Reply

Your email address will not be published.