Skip to content

Battle League Football, the chaos on the terrain

Nintendo revives the universities of Football and proposes a novel game of sports à la Mario. Voici notre avis sur Mario Strikers : Battle League Football.

Since the simulations like FIFA or eFootball arrived plus vraiment à convaincre the foot fans, they arrived at the foot arcade and whenever they thought, it was well mastered. Heureusement pour nous, Nintendo arrive avec son nouveau jeu de foot et oui, c’est super arcade. Voice Mario Strikers : Battle League Football.

Acheter sur Amazon

Oui, ça reste du Foot

On ne va pas vous explainer le foot, hein? Surtout qu’avec Nintendo, c’est du 5v5 et que tous les coups sont permis. The terrain is plus petit et fermé, et il n’y aura pas de touches, de corners ou de remises au 5.50m. Pas de fautes possibles donc pas de cartons jaunes ou rouges. In fact, la seule fois où le ballon sera arrêté, c’est à l’engagement suite à un but. On note that I did not feel like it would never be plus at the end of a match (4 minutes by default). If ça devait se produire, c’est le principe du but en or que sera appliqué.

©Nintendo

Mais du foot “à la Mario”

It seems that it is Nintendo that it is a Mario sports game, on the one hand that the physical abilities of the joueurs will not be for the seuls atouts and that they will retrouvera the objects «à la Mario Kart» as the carapaces vertes ou rouges , l’étoile ou encore les peaux de bananes. Of même, et on l’a vu lors de notre prise en main, chaque personnage aura droit à un « Ulti » que, s’il réussit, vaudra deux points contra un pour un « simple »but.

Like Mario Tennis or Mario Golf, we return all the ingredients that characterize a game of sport Mario. The rules are simplified and if the controls are simple to use, the timing is going to play a very important role in realizing the best tricks or tasks. And this is the subtility that allows Mario Strikers: Battle League Football to be accessible to most beginners, but also to the depth and challenge for the most demanding.

Capture d'écran du jeu avec Harmonie, Waluigi et une énorme banana sur le terrain
©Nintendo

Le multi-joueurs, the base

If Mario Strikers : Battle League obviously proposes well in game modes alone, in real life it is assez sommaire. In effect, one was who passed the tutors for the maitriser les contrôles (basiques et avancés), with aura droit aux classiques coupes pour se faire la main contre l’ordinateur. Inutile de préciser que c’est une obligatoire avant de se lancer dans le multi-joueurs. pourquoi? It seems that ça permettra de mettre en pratique tous ce qu’on a appris entrainement comme les tirs chargés ou encore les « Ultis ».

Capture d'écran de la cinématique où Mario lance son coup spécial
©Nintendo

Tout cela pour dire qu’on en aura vite fait le tour et dès les first reflexes acquis, on n’aura qu’une envie, c’est de rendre sur internet pour affronter des vrais adversaires et c’est là le jeu prend tout son sens de notre avis. Comme on l’a dit plus haut, il n’y a pas de règles et on se retrouve avec un jeu de foot bien violent avec des tacles à tout va, des plaquages ​​contre les grilles, des carapaces toujours aussi dangereuses, des bombes à delay. Bref, du sport «à la Mario».

Capture d'écran d'une partie avec Luigi que s'apprête à lancer son coup spécial et charge le coup
©Nintendo

Du coup, the parties s’enchainent assez easily and the duration of 4 minutes is parfaite en soi. C’est rythmé, ça ne s’arrête jamais, ça bouge dans tous les sens et il faudra sans doute une petite période d’adaptation pour bien voir tout ce qui se passe sur le terrain. On vous avouerait que les premiers étaient quelque peu chaotique et on avait bien du mal à repérer le personanage qu’on contrôlait. C’est encore plus flagrant quand on est plusieurs joueurs dans une même équipe (on vous rappelle qu’on peut jouer jusqu’à 8).

Des personanages avec des caracteristiques

Et en parlant de personnage, well évidemment, chacun des personnages présents dans le jeu proposent des charactéristiques propre à chacun. Certains seront plus techniques alors que d’autres sont plus bourrins. From même, le physique de chacun des persos peut influer sur ses actions. For example, it will be très difficile pour Toad de tacler correctly Bowser.

Dans tous les cas, il y en a pour tous les goûts et on aurait I wanted Nintendo to propose well plus comme dans Mario Kart ou dans Mario Tennis par exemple. I thought that the DLC would come sooner than later in a future plus or more likely to attend, and that 10 jouable characters.

Capture d'écran d'une cinématique du jeu ou Luigi se fait electrocuter contre une barrière du terrain
©Nintendo

However, as on the dit plus haut, chaque personnage propose a “Ulti” (or Hyper Strike) et c’est là qu’on retrouve les fameuses jauges des jeux de sports Mario who donnent une petite partie d’aléatoire. Du coup, si fait le tir parfait, ça marquera automatiquement et le joueur empochera deux point au lieu d’un. On the other hand, if the last one was not executed to perfection, the opponent gave him a chance to reply. Du coup, cela oblige à garder son calme de quoiqu’il arrive.

Ces pièces d’équipements qui font tout

Plus on joue et plus on pourra gagner des pièces. Ces pieces and servent pas à rien et vont permettre au joueur d’acheter des d’equipement pour chacun des personnages que vont influence sur leurs charactéristiques et other aptitudes.

On vous voit arriver et non, on ne pourra pas creer le joueur parfait. In effect, if a piece of equipment contributes points in plus dans an attribute, it enlève également des points dans un other attribute. Du coup, on ne pourra jamais avoir le joueur parfait. On the contrary, with all possible combinations, on pourra with unique and specific personnages to us. Tous les Mario ne se ressemblent donc pas. Et c’est via ces pièces d’équipements qu’on créera son équipe de rêve.

Acheter sur Amazon

Capture the display of the equipment menu with Mario who tries a helmet that increases his strength
©Nintendo

Leave a Reply

Your email address will not be published.