Skip to content

Benedict Mathurin aux portes de la NBA

Bennedict Mathurin s’apprête à faire are entrée por la grande porte dans the NBA, lui que est vu comme l’un des meilleurs espoirs du prochain repêchage. Malgré l’ampleur de la scène, il n’oubliera jamais d’où il vient : Montréal-Nord.

• Also read: Tous les regards tournés vers Jayson Tatum

• Also read: The Celtics in the final

The athlete of 19 years old dans a quarter plutôt disfavorisé, et pourtant, il ne practicalmente conserve que des bons souvenirs de sa jeunesse.

«Quand j’étais jeune, j’avais l’habitude d’aller au parc et tous les autres jeunes y étaient. Ça m’a permis de m’améliorer, de faire face à de l’adversité tous les jours, I indicated Mathurin, mardi, lors d’une conférence avec les médias. Nous pouvions commencer à 10am le matin et jouer jusqu’à 23h le soir. I am positive for my love for basketball every day. Je ne vois pas beaucoup d’inconvénients, quoique d’où je viens, on pourrait dire que c’était un peu dangereux. Nous devions nous dépêcher à retourner à la maison quand nous avions fini, parce que tard le soir, ce n’était pas des beaux moments.»

Mathurin compte d’ailleurs laisser are empreinte sur la communauté de Montréal-Nord, among others in support are aide aux enfants who, one day, pourraient become prochains athletes to understand leur nom au repêchage of the NBA. Il aimerait bien y tenir des camps d’entraînement, quand le temps lui permettra.

“I’m a young man from Montréal-Nord, I’m beautiful in misère en grandissant, I’m more than happy and I had the opportunity to go to the “NBA Academy”, pis ça, ça m’a vraiment aidé, ajouté le produit des Wildcats of l’Arizona. Mais il ya beaucoup de jeunes qui n’ont pas les moyens de payer pour l’école ou de payer pour l’équipe de basket, alors ça je trouve que ça l’a été une misère et c’est vraiment mon but de vouloir Aider les jeunes qui veulent continuer le sport à Montréal-Nord.”

«I don’t really have the beaucoup of people, when they are young, who are at the time or who are in the situation that I am talking about, tell me what point the NBA is, what is possible. Dans la vie tout est possible. If you work, if you believe that you are à faire, if you remain in-dehors des problèmes et if you go to school, all est possible. C’est vraiment le message que j’essaie de faire passer à Montréal-Nord.»

While I am in the midst of a seule minute in the NBA, the Quebecois say I am finished with my career, I want to return to the metropolis of the Belle Province for and I am an insider… and I am building a school.

«I don’t know if it will be in Montréal or in Haïti, more just to build a school for the youth to play basketball.»

Là grace à sa famille

Mathurin ne s’en cache pas, même s’il a lui-même déployé des efforts herculéens pour en arriver à cette étape, il doit une partie de son succès à sa famille, que encore aujourd’hui, n’est jamais bien loin pour lui offer du support.

Her sister, Jennifer Mathurin, is also a basketball youth, who participated in the North Carolina State Wolfpack for the NCAA. Aujourd’hui, elle est de retour au Québec, comme entraîneuse-adjointe pour les Gaiters de Bishop.

«Ma sœur a joué au basket, alors elle a toujours été là pour m’aider, pour me donner des conseils. Après, que ce soit à Anjou ou pour mes autres équipes, elle a toujours été là pour me motivater. Ma famille a été là pour moi, ce qui m’a motivé et a fait en sorte que je reste concenré sur les choses les más importan.»

Beaucoup d’intéressées, a formation chanceuse

Mathurin is not seulement vu with a choice of premiere around, more than one who will understand are names for the 10 premiers of NBA amateur love.

The rejoindrait also included a group of Québécois restreint dans le circuit Silver, which includes among others Chris Boucher et Khem Birch, avec les Raptors de Toronto, as well as Luguentz Dort, du Thunder d’Oklahoma City.

Mathurin will be the first representative of the Belle Province to attend to the level, but it will pourrait well and will be the first to be repêché in the top 10. Celui qui s’entraîne en Californie cet été a d’ailleurs déjà plusieurs formations intéressées à ses services, including the Raptors, the Indiana Pacers, the Washington Wizards, the Portland Trail Blazers, the Chicago Bulls and the Nouvelle-Orléans Pelicans.

Il ya beaucoup de choses qui s’en viennent, jour après jour, moment après moment. C’est quelque chose que j’ai toujours voulu, de me faire repêcher dans la NBA, alors je prends le temps de savourer, [de profiter] of all the moments.

«Je travaille fort chaque jour afin de m’améliorer et de perfectionner certains aspects de mon jeu. Tout est une question d’ajouter des pieces au casse-tête. Tout have a good time. Je travaille sur moi-même et j’apprécie le processus.”

The NBA playoffs will be held on June 23, in Brooklyn.

Leave a Reply

Your email address will not be published.