Skip to content

bousculé et battu par le Feyenoord, Marseille conserve, malgré tout, ses espoirs de finale

La finale reste en vue et, compte tenu des difficultés rencontrées pendant la soirée, c’est finalement l’essentiel. L’Olympique de Marseille (OM) a été battu (2-3), jeudi 28 avril, à Rotterdam (Pays-Bas) par le Feyenoord, in the demi-finals aller of the Ligue Europa Conférence, a score that peut encore permettre aux Marseillais de décrocher une sixième finale européenne.

I arrived at Pays-Bas fort from his series of said victories in eleven matches, l’OM est tombé d’assez haut. Derniers représentants français en Europe, les Marseillais probably expect another result, more ils ont été trop faibles défensivement dans un match qui a vu s’affronter deux équipes joueuses devant… et généreuses derrière.

Lire also: Feyenoord Rotterdam – OM : revive the defaite des Marseillais in the demi-finale aller of the Ligue Europa Conference

D’entrée, Feyenoord to my beaucoup d’intensité, dans la foulée d’un avant-match furieux, où le stade De Kuip s’est me transformed into a gigantic boîte de nuit à ciel ouvert, avant de se couvrir de la fumée des dizaines of torches allumées par les supporteurs néerlandais et marseillais. Pour piéger la défense adverse, Jorge Sampaoli avait misé, en attack, sur la vitesse de Cédric Bakambu, et surtout sur Bamba Dieng, plutôt que sur Arkadiusz Milik, de nouveau renvoyé sur le banc. The plan aurait pu fonctionner d’entrée, mais Bamba Dieng, deux fois lanced en profondeur, aboard buté sur Marciano (8and), puis frappé à côté des cages adverses (14and).

In dehors de ces deux actions, les Marseillais ont terribly souffert sur chaque percée de l’attaque de Feyenoord, à l’image des deux buts néerlandais inscribed in deux minutes. at 18andc’est d’abord Cyriel Dessers que auvert la marque, thanks to a decisive talonnade de Luis Sinisterra (1-0), l’ailier colombian, meilleur joueur de son équipe, ensuite marqué seul le deuxième but, d’ a frappe left by Rongier (2-0, 20and).

The boulette of Caleta-Car

The team from Marseille is also from Tirana – or the finale of the competition will be held on May 25 –, which seemed to be brought by the fureur d’un stade or David Trezeguet avait offered the Euro 2000 aux Bleus thanks to a but in or.

More, alors qu’ils paraissaient asphyxiés, Dimitri Payet et les siens trouvaient un peu d’air sur une jolie action collective concludes by Dieng d’une frappe du droit (2-1, 28and). La charnière néerlandaise et son gardien de la avaient de quoi laisser dubitatif, et cette impression devait confirmed dix minutes plus tard avec l’égalisation marseillaise. I started from Gerson, le mouvement olympien aboutissait à une reprise du Brésilien, irresistible at that moment, after être passé par Payet et Guendouzi, à la suite d’une mauvaise intervention du gardien Marciano (2-2, 40and).

L’OM semblait sorti de la tempête, jusqu’à une incroyable bévue du defender Caleta-Car dès l’engagement de la seconde période. Comme un mauvais cadeau pour la centième sortie européenne de Steve Mandanda avec l’OM, ​​le Croate adressait à son gardien une passe en retrait complètement ratée. Dessers l’interceptait et replaçait le Feyernoord devant (3-2, 46and). Grâce à ce doublé, the Belgian-Nigerian attacker dominated the class of buteurs de la compétition, in ayant I scored eleven buts au total.

Lire also: Europa League Conférence : Marseille qualifies for the semi-finals at battant le PAOK

L’OM avait du mal à se remettre de ce but absurd, et la suite de la rencontre devait apporter son lot de frayeurs, du fait de la fébrilité des defenders olympiens devant leur but. Il y eut quelques frissons offensifs aussi, Dieng manquant deux belles opportunités d’égaliser. At the end of the match, Marciano puis Mandanda ont chacun réussi un arrêt déterminant mais le score n’a plus bougé.

« A ce stade du tournoi, tu ne peux pas te tromper et rester asphyxié, to concédé l’entrenaîneur argentin de l’OM, ​​Jorge Sampaoli. Ça a été dur, et la frustration de ne pas réussir à jouer a généré des erreurs. C’est un apprentissage pour l’avenir et le match return. »

The name of the finalist of the competition is decided by Jeudi à Marseille – le vainqueur affrontera les Anglais de Leicester or les Italiens de la Roma; Les deux équipes ont fait match null (1-1) à l’aller, in Angleterre. Lors de cette confrontation au Vélodrome, le virage nord restera vide, fermé par l’UEFA après multiple incidents cette saison, mais les supporteurs marseillais auront, à leur tour, un rôle à jouer.

Avant cela, l’OM doit recevoir Lyon dimanche. Le rendez-vous n’est pas moins important. Car les Provençaux veulent garder leur deuxième place en championnat et retrouver l’Europe la saison prochaine, mais en se qualifiant cette fois pour la grande Ligue des champions, plus seulement pour la « C4 ».

Lire also: Article reserved for our subscriptions The French football clubs, eldorado des fonds d’investissement

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published.