Skip to content

CAB – With Patrice Collazo, the renaissance bride

Pour faire sa lune de miel, la Corrèze n’est peut-être pas la vacation spot rêvée. Mais l’union du CA Brive et de Patrice Collazo, dated December 22, pourrait faire évoluer ce diagnostic. C’est easy: depuis l’arrivée de l’ancien toulonnais supervisor sur le banc du stade Amédée-Domenech, tout sourit aux Gaillards. Revenus dans la course au maintien en Prime 14, ils viennent de s’offrir, grâce à leur victoire de status face à Cardiff (34-27), une fin de saison teintée d’Europe en se qualifiant pour les huitièmes de finale de Problem Cup.

Lafond : “Connaissez-vous la différence entre un voleur et un con?”

12 factors in three matches versus 13 factors in douze

Problem Cup

The Problem Cup, l’Europe au rabais

18/01/2023 at 16:33

This renaissance est d’abord l’affaire de Patrice Collazo, dont l’arrivée a redonné du baume à l’ouvrage aux Brivistes, et a marqué un tournant comptable évident. Les Noir et Blanc ont pris 12 factors in 3 days, eux n’en comptabilisaient that 13 après les 12 premières reunites de Prime 14. L’acte fondateur de ce renouveau étant peut-être à chercher lors d’un derby à couteaux tirés face à Clermont, for the premiere of the coach on the financial institution briviste on December 23 (20-16).

J’ai discovered a vrai projet, a membership that sends nice. C’est un membership historique du Prime 14. J’ai senti un truc qui m’a attirédefined Collazo au sortir de sa première victoire corrézienne. Au rugby, ça ne fait pas peur when the scenario is sophisticated“. Arrivé sans complexe et consciente de ce qu’il avait à perdre, l’ancien coach rochelais a su remobiliser son groupe, métamorphosé depuis quelques rencontres aussi bien dans l’envie, qui lui permet de tener le crash dans les recontres serrées comme à Lyon (victoire 27-30), which dans le jeu.

Offensively, le CAB a retrouvé de l’allant, à l’picture d’Enzo Hervé, qui errait sans inspiration derrière ses avants en début de saison et qui est redevenu l’un des fers de lance des vagues des Zèbres. Mis à half le revers cinglant en Irlande face au Connacht la semane passée (61-5) avec un équipe largely remaniée, les Brivistes on toujours I scored a couple of extra 20 factors to satisfy once more after the arrival of Patrice Collazo.

“A Brive, Collazo, c’est une dialyse alors qu’à Toulon, c’était une coloscope”

A brand new dynamic, extra steps of revolution

Le succès du nouvel arrivant est aussi d’avoir construit une nouvelle dynamique sans remodeler l’intégralité du workers ou de l’effectif briviste. Collazo est arrivé et a gardé les mêmes têtes, tout en relançant plusieurs joueurs en difficulté lors de la première partie de saison (Zafra, Abadie, Hervé ou Hirèche). “When on joue pour la survie d’un membership, autant le faire avec des mecs qui ont porté le maillot et qui l’ont défendu corps et âme“, justifiait ainsi l’ancien pilier son choix d’accorder sa confiance aux naufragés de l’automne.

A ce cocktail pour le second gagnant se sont greffées plusieurs recrues dont l’apport se fait déjà sentir. L’arrivée au poste d’ouvreur de l’Argentin Nicolás Sánchez a donné une une nouvelle cartouche de choix au supervisor briviste, et a du même coup relaunched Enzo Hervé en lui offrant de la concurrence. Le Toulousain Arthur Bonneval, en manque de jeu temps à Ernest-Wallon, a posé ses bagages tant que joker médical la semaine denière en Corrèze, et s’est déjà illustré avec un essai face à Cardiff.

La tâche est immense, mais il ya des choses pour aller chercher un truc fabuleux

For the time being the Prime 14 will go up are chamboulement annual avec the tournoi des Six Nations qui ampute les poids lourds de leurs internationalaux, Brive n’occupe plus la dernière place et veut regard vers le haut du classement. Et Patrice Collazo ne veut pas croire that the qualification within the remaining section of the Problem Cup pourrait porter préjudice aux Brivistes. “Certains diront surement que l’objectif, c’est le Prime 14. C’est vrai, mais s’habituer à gagner, c’est très bien“, pointait celui qui est devenu l’homme providentiel en Corrèze, après la belle victoire face à Cardiff le week-end dernier.

Les Noir et Blanc ont caught the bon wagon, au second où le practice aurait pu ne plus passer. “La tâche est immense, mais il ya des choses pour aller chercher un truc qui peut être fabuleux pour toute une ville, pour les supporters, pour le membership, pour les gens qui aiment le CAB“, avait cried Patrice Collazo dès le soir de la victoire face à Clermont, le 23 decembre dernier. Rien n’est encore acquis pour le CAB, qui n’a toujours pas le droit à l’erreur s’il veut éviter la relegation On the finish of the season, however the dynamique is lastly enclenchée.

La joie briviste après la victoire face à Lyon (27-30), on December 31, 2022.

Credit score: Getty Photographs

prime 14

Bonneval rejoint Brive jusqu’à la fin de la saison

01/17/2023 at 11:49

prime 14

Berdeu: “Ce soir, nous avons tous honte”

12/31/2022 at 20:11

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *