Skip to content

canadian soccer en plein apprentissage

Peu connu du grand public, le soccer canadien gravit pourtant les échelons d’année en année. « With three Canadian groups current in Main League Soccer (the primary skilled soccer league in North America, NDLR)on feeling that the event of soccer is totally essor », exulte Jean-François Téotonio, journaliste sportif au sein du quotidien francophone La Presse. C’est portée par cet élan positif que l’équipe nationale du Canada s’apprête à commencing la deuxième Coupe du monde de son histoire, contre la Belgique, mercredi 23 novembre.

« L’académie de soccer a investi, et désormais nous possédons un vivier de jeunes joueurs intéressants, Livre Jean-François Teotonio. Au CF Montreal (Canadian Elite Membership, NDLR)for instance,ils ont embauché un directeur sportif qui a voulu rethink completely la philosophie du membership. Resultat, il est fort à parier que nous aurons bientôt de nouvelles générations assez intéressantes. »

A manque of « tradition foot »

« When you sport roi reste hockeythe title of jeunes licenciés de soccer est aujourd’hui plus élevé dans notre pays », clarify son côté Marc Cassivi, journaliste et auteur de month coupes du monde (1). Et pour trigger, le hockey requiere un équipement et des moyens financiers importantes là où le soccer reste accessible à tous. «Des investissements se sont multipliés ces denières années. Les gymnases où les jeunes jouaient au soccer l’hiver ont fait place à des stades de soccer aux pelouses synthétiques », poursuit le passionné. However right here is the most effective level of a paradoxe: «After I give up to the stadium, I vois une effervescence incroyable, mais je toujours sur quelqu’un qui explica les règles à son voisin. Il nous manque ce qu’on appelle la “tradition foot”. »

Alphonso Davies, piston gauche of Bayern Munich, Jonathan David à la pointe de l’attaque lilloise or Atiba Hutchinson, milieu défensif du Besiktas (one of many nice groups of Istanbul), are the one names who just lately shone in Europe, donnant a projecteur coup au vivier canadien. « Ça contribue à l’essor, c’est évident », estimate Jean-François Téotonio. « Avant, nos rares joueurs qui évoluaient en Europe étaient des remplaçants ou des soutiens de luxe. Désormais, il ya aussi des superstars », abonde Marc Cassivi.

A check earlier than 2026

Quelle ambition pour la compétition au Qatar ? On la qualifiera de raisonnable. « Avec un groupe composé du Maroc, de la Belgique et de la Croatie, il faut être réaliste: si on va en huitième, c’est un semi-miracle, s’amuse Jean-François Téotonio. Si l’on met ne serait-ce qu’un however, ça serait déjà tremendous! »

Mais l’objectif va au-delà de 2022. Dans quatre ans, le Canada will probably be l’un des pays hôtes, avec les États-Unis et le Mexique. “On goes to Qatar for learners, observers, learners of the science of soccer who’re our mans”, clarify Marc Cassivi. À l’event d’un entrétien pour le journal La Pressele selectionneur du Canada, le Britannique John Herdman, a d’ailleurs rappelé sa mission : « Être prêt in 2026. » If the event of males’s soccer is seen within the final years, there are nonetheless few margins of development. In Qatar, she would be the seule choice à ne pas avoir de nouveau jersey. « A manque d’anticipation of the federation », plaide Jean-François Teotonio.

First emulations, first polemics

Quatre ans, c’est aussi le temps qu’il reste pour regler une histoire de litige financier qui vient freiner le bon desveloppement du soccer. La fédération canadienne (Canada Soccer) et son équipe nationale masculine ont été en froid en juin 2022 en raison d’enjeux de rémunération et de transparency. Unhappy with the wage circumstances proposed, the internationals obtainable alors opted for la grève. Ils sued des circumstances equitables avec l’équipe nationale féminine in ce qui concerne les revenus lies aux matches ou le pourcentage des good points aux Coupes du monde. « La relation est tendue depuis des années. Canada Soccer manque de respect envers our crew and commit our efforts to elever les normes et faire advance soccer au Canada », avaient ainsi declaré les joueurs, en juin dernier, dans un communiqué.

In a rustic or soccer for lengthy intervals of time it was carried by the ladies, the lads’s crew discovered successful of plus en plus popularaire, on the identical time that they knew their first zones of turbulence. Preuve sans doute d’une mutation en cours.

————————–

Canada-Belgique, a three-way unbalanced opposition

In exercise after 1912the crew of Canada will class 41e au classement Fifa. They’re opponents of the day, the Belgian, demi-finalist of the Russian World Cup in 2018, in school 2e.

The Canadian “Canucks” I did not discover les Diables rouges qu’une seule fois. In 1989, the Belgian crew reported the pleasant match (2-0).

Il ne s’agit que de la deuxieme participation du Canada à une Coupe du monde, après celle de 1986. Au Mexico, le Canada avait été éliminé au premier tour, sans engranger de factors en section de poules. Le pays avait notamment recontré la France et s’était incline (1-0).

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *