Skip to content

Caroline Garcia confirms her three stunning seasons in her qualifier for the demi-finals of the WTA Masters

Au bout de l’effort, Caroline Garcia defeated 4-6, 6-1, 7-6 (7/5) la Russe Daria Kasatkina, similar day 5 novembre à Fort Value, dans le sud des Etats-Unis, pour s’ supply a demi-finale du Masters WTA to sa portée dimanche towards Grecque Maria Sakkari. Elle fera face à une adversaire mieux classée (5and mondiale), apparue redoutable cette semaine, mais qu’elle a battue deux fois en autant de confrontations.

La voilà donc à deux victories of changing into la deuxième Française à jouter are nom au palmarès de cette épreuve, after Amélie Mauresmo, who avait été sacrée aux dépens de Mary Pierce in 2005, lors d’une finale 100% tricolore d’un autre temps .

En attendant, elle pouvait savourer son succès, acquis tant grace à sa persévérance qu’à son jeu offensif. « C’était un match fou. J’ai dû tout donner pour le gagner, rester optimistic jusqu’au bout. Daria is a telle combattante, je suis heureuse de l’avoir été autant qu’elle ce soir»at-elle dit à chaud sur le court docket, after 2 h 30 d’une lutte féroce face à la huitième mondiale.

« J’ai essayé de jouer de manière agressive, me si el le est most likely la meilleure joueuse du monde en défense. Nous avons des jeux très opposés, ce qui a donné lieu à de beaux rallies »at-elle ajouté.

everlasting aggressiveness

Quelques avant que résonne, dans les enceintes de la Dickies Area, le tube Candy Caroline by Neil Diamond, la Française s’est effondrée de joie, mais surtout de soulagement, en voyant cette balle rattrapée par Kasatkina mourir dans le filet. L’difficulty est donc heureuse, mais elle aurait pu tout aussi bien ne pas l’être, à trigger de ces six balles de break gâchées à 4-4 dans le troisième set, au terme des treize minutes qu’a duré ce neuvième jeu .

Lire additionally: US Open : by Justine Hénin, “Caroline Garcia is out of city”

Auparavant, la Française avait su revenir dans le match, endorsing the deuxième set de façon autoritaire, après la perte du premier throughout lequel elle avait pourtant mené 4-2. A exceptional efficiency in soi, automotive, when Kasatkina enlève la première manche, elle gagne toujours derrière. La Russe additionally reported cette année les vingt-huit matchs au cours desquels elle avait pris le meilleur en début de rencontre. Mais pas le vingt-neuvieme.

Caroline Garcia tout sourire auprès de ses fans, à l'issue de sa victoire contre Daria Kasatkina lors du Masters WTA de Fort Worth (Texas), aux Etats-Unis.  November 5, 2022.

Garcia n’a pas livré un match parfait: in temoignent ses fautes directes plus nombreuses (48) que ses coups gagnants (42), mais agressivité everlasting l’a récompensée. Autant that sa foi of him in son jeu of him. With the victory, crucial to attend for the route within the competitors, she continues to be assured of ending the deuxième of the group Tracey Austin, derrière l’intouchable Iga Swiatek, meilleure joueuse du monde, who can be against the Biélorusse Aryna Sabalenka dans l ‘different demi.

Une season exceptionnelle

Pour Caroline Garcia, ce parcours constitue d’ores et déjà une satisfaction, after six dernières semaines difficiles que ont suivi un été flamboyant, où reporté trois titres (Unhealthy Homburg, Varsovie, Cincinnati), avant d’atteindre les demies à l’US Open. From quoi passer in quelques mois of the 75and at 6and place mondiale, et s’inviter au Masters.

Une renaissance, après plus de quatre ans sans éclat, entre crise de confiance, tennis en perdition et problèmes physiques récurrents, quelle a réussi à surmonter cette année, de façon spectaculaire, grace au travail queelle avec l’entraîneur Bertrand Perret.

Lire additionally: De retour au sommet, the joueuse de tennis Caroline Garcia misplaced son entraîneur

Or, in mid-October, after the elimination of the deuxième tour du tournoi de Guadalajara, dernier a décidé de mettre un terme à as soon as mois d’une collaboration pourtant fructueuse, invoquant sans en préciser la nature des problèmes survenus au cours des latest weeks. A choice that pris de court docket la Française, arrived in Fort Value in full uncertainty. Helped by the event for the Argentine coach Juan Pablo Guzman, who left to work avec elle l’an passé, elle a toutefois retrouvé de l’allant au meilleur second.

An allant qu’elle devra conserver ce dimanche face à Sakkari, elle aussi de retour en demi-finales, un an après.

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *