Skip to content

Comment le jardinier-coach d’Uzel-Merléac a fait de son terrain un « billard »

Uzel-Merléac peut se targuer d’avoir un des plus beaux, voire le plus beau, des terrains de football bretons au amateur level, according to the internautes. The Costa Rican club does it mainly to Yannick Roncin.

Le suspense ne fut pas bien long. Sur les quelques centaines de votes d’internautes, qu’on a reçus afin d’élire la plus belle pelouse bretonne chez les amateurs (continue de voter ici), deux tiers affichaient le nom du club d’Uzel-Merléac ou de son stade , le Parc Mail à Uzel, au cœur des Côtes-d’Armor. C’est que la réputation de ce «billard été comme hiver», nous écrit un internaute, n’est pas nouvelle. Elle endures, defie les années, les saisons, la sécheresse comme les averses, sous l’invariable drive d’un homme: Yannick Roncin.

“When I’m done with the truc prendre sur les réseaux sociaux, je n’en revenais pas trop”, sourit cet municipal employee of 51 years, in charge of the complexes sportifs de la commune depuis 25 ans. Trois terrains – l’honneur, l’annexe et celui d’entraînement -, trois «bébés» bichonnés par celui formed aux espaces verts, que fonctionne surtout au «feeling» et s’appuie sur son expérience d’ancien joueur. Sa mission quotidienne of him: qu’ils soient «toujours jouables».

« Terrain de niveau National 2 ! »

Ils sont bien souvent plus cela. Une tonte maîtrisée, une pelouse garnie, une jamais trop sec ni trop gras, ça fait son effet, chez les Uzelais comme chez les adversaires, heureux d’évoluer sur une telle « galette » à ce niveau. Dernièrement, c’est la JS Cavan et son entraîneur Ludovic Le Mat qui sont tombés sous le charme : « Magnifique, incroyable, top qualité… J’y return tous les jours, c’est un terrain de niveau National 2 ! »

Le traditionnel tournoi de jeunes, fin mai, also participate in the regional reputation, tout comme los matches de Coupe de France face aux équipes supérieures ou encore les passages des clubs pros, comme les U15 du FC Lorient il ya quelques années. « Il est reconnu partout, raconte the president of the club Daniel Baudic. On a chance d’avoir quelqu’un qui s’y connaît, d’amoureux, investi. Tout ça, c’est grace à lui».

« Il n’y avait plus beaucoup d’herbes lors de ma période d’essai ! »

Pourtant, «tout n’était pas gagné d’avance», assures Yannick Roncin, originally from Plémet. « When I arrived, the terrain was catastrophic. Il n’y avait plus beaucoup d’herbes lors de ma période d’essai! » Il alors fallu changer les habitudes. « Pour avoir de beaux terrains, il faut mettre en place des règles, de la rigueur dans les plannings sur le terrain annexe… »

On n’a évidemment pas résisté à l’envie de lui demander son secret: «S’en occuper tous les jours. C’est un suivi quotidien, par rapport à la météo et aux seasons, savoir quand le laisser reposer, quand faire des travaux mécaniques, faire la fertilization au bon moment… Sur l’année, j’y passe de 50 à 60 % de mon temps, je suis accroché à la météo sur mon portable. Il ya surement des gens qui pensent que j’y passe trop de temps, mais c’est le métier communal qui veut ça! »

Le fameux terrain d’Uzel. (Photo Joël Galiot)

You will see an autre projet

Satisfaction non negligeable : Costarmoricain le plaisir de récolter les fruits de son travail as entraîneur de l’équipe réserve. « Le spectacle, les joueurs ont les moyens de le faire ! Après est-ce qu’ils le font toujours bien, ça… (laughs)». In all cases, I voit that the standing of “sa” pelouse of him participates in the development of the club. Between the qualité du gazon et les résultats sportifs de ces villes d’environ 1,500 inhabitants à elles deux, il n’y a pas que Yannick Roncin franchit : « Cela a été un elément déclencheur pour monter en R2, des joueurs de Loudéac viennent ici, on a attiré pas mal de gens». “C’est inevitably un argument même if on n’a pas de tribunes”, completes the president of the club.

Il suffit de voir ces nombreux voisins se déplacer, curieux et envieux de ce jardin verdoyant: «J’ai souvent des coups de téléphone des clubs alentour, pour explainer comment je fonctionne».

With Yannick Roncin à la baguette, the Parc Mail has become a reference. Uzel-Merléac devra pourtant bientôt faire sans lui. « J’ai été appelé pour rejoindre Plaintel, que a autre super complexe, dès le mois de juin. Celui en charge des terrains, Cédric Le Helloco, est departi au Stade Rennais. Je reste au club d’Uzel-Merléac mais de toute façon, celui que prendra ma suite est formed». Le mercato, ce n’est pas que chez les joueurs…

SPORTS - CDA - FOOT - Le Terrain d'Uzel (Photo Joël Galiot)
“A billiards” in Uzel-Merléac according to Internet users. (Photo Joël Galiot)

Toute l’actualité du football amateur


The tournois de foot in Bretagne

Leave a Reply

Your email address will not be published.