Skip to content

Coupe du monde : in 1998, Nangis et Fontenailles accueillaient l’équipe de foot du Mexique

In 1998, the Mexican choice and its 45 members have been obtainable on the base camp on the golf-hôtel de Fontenailles (Seine-et-Marne). The picture of the guard Jorge Campos (notre photograph), the joueurs s’entraînaient sur la pelouse du municipal stadium of Nangis ©Archives/RSM77

In 1998the choice parks Mexico to Coupe du monde de soccer n’aura été ni bon, ni mauvais. Positioned within the group E, « The Tricolor »comme on l’appelle, était opposee aux Pays-Basto Belgium et a la Coree du Sud.

In ce mois de juin, Jorge Campos’ teammates will debut in competitors lyons pair une victoire 3-1 face aux Coréens. S’ensuivront deux matches nuls 2-2 face à la Belgique à Bordeauxet aux Pays-Bas à Saint Etienne, où « La Verde » jouait chez les Verts. Deuxième derrière les Néerlandais de Bergkamp, David’s, DeBoer et overmars à l’concern de la part de poule, the Mexicains qualify for the 8it’s within the finale, où ils quitteront le Mondial battus par l’Allemagne (1-2).

« The inventive circulate »

This match, on June 29 on the Mosson stadium, montpelliersignal the tip of a mois handed in Francebetween the Rhône, the Grionde, the Loire, l’Hérault et… the Seine-et-Marne ! Automobile between leurs matches, the boys of Manuel Lapuente be ready Nangis. La ville briarde met à disposition son terrain de soccer, pendant que la sélection a pris pour camp de base the golf-hotel de Fontenaillesthey’re a 100 ha park and they’re hispanophone désormais personnel after avoir suivi 40 hours of stage!

Les Mexicains ont posé leurs valises le 2 juin sous le regard admiratif du personnel et du directeur M. Ricardo. Et les choses n’ont pas trainé! Sitôt arrivés, sitôt habillés pour un décrassage organized sur le terrain aménagé pour l’événement dans la propriété. A huit jours de la Coupe du monde, il n’y a plus de temps à perdre…

Archives La République de Seine-et-Marne (June 1998)

Earlier than the cameras of French 3 and of Aztec TVles Latino-Américains will poursuivre leur préparation, entamée par un stage effectué à dijon (Cote-d’Or). Mais très vite, the group will complicate the work of the media.

« Les quelques journalistes de presse écrite et televisée qui suivent la selección – on est très loin de l’engouement pour le Brésil à Ozoir – I’m trying ahead to a exact program of coaching periods organized on the Nangis stadium. Les curieux aussi! Que nienni, automobile c’est le flou inventive et d’incertitudes en improvisations, les Mexicains se spécialisent dans l’artwork du contre-pied. In coulisses, in all circumstances! »

Principale difficulté, le planning des entraînements, confié aux organisateurs « la veille à… 23h30 », sans parler des conférences de presse improvisées sur le bord du terrain: « Difficile, dans ces situations, d’informer la presse, les brokers municipaux chargés de the securité, et les spectateurs. »

2,000 folks enrolled

Within the version of June 3, 1998, le parisien raconte heure par heure la journée du 2 juin, la première des Mexicains à Nangis. Des débuts à l’picture de ce que sera leur séjour dans la Brie:

Movies : in the meanwhile on Actu

A la mairie de Nangis, hier matin, on suedait if the Mexicains étaient encore en vie. L´équipe est bien arrivée, la veille (lundi), à l´hôtel du golf de Fontenailles. However then, silence the radio.

Archives Le Parisien (June 1998)

At 9:15 am, c’est le soulagement: « L´entraîneur mexicain, Manuel Lapuente, vient de finir son petit déjeuner, poursuit le parisien. Il annonce un première sortie le jour même, at 5:30 p.m., on the Emile-Chesnot stadium. 10:15 a.m. A la mairie, le téléphone n´arrête pas de sonner. ‘C’est de la folie’, s’étrangle Catherine Mode, municipal worker, who inevitably tamponne les entrées gratuites sur son carnet à souche de ella. »

Le maire et la administration de l’hôtel recoivent « un fanion de l´équipe nationale et un beau maillot vert ». «Je viendrai avec pour le prochain conseil municipal», promised l’élu.

et le parisien of conclusion : « 17 h. Catherine Mode vary are tampon, le poignet endolori. Plus 2,000 tickets ont été distribués dans la journée: les Mexicains report their first success. » Ils signeront leur second 11 days plus late face à la Coree du Sud, pour leur entrée en lice dans la plus grande des compétitions.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La République de Seine et Marne dans l’espace Mon Actu. In a single click on, after registration, you and retrouverez toute l’actualité of your favourite cities and types.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *