Skip to content

Des familles ont joué au tennis, dans la rue, avec les clubs du bassin de Montluçon (Allier)

Sous une chaleur écrasante, « Tennis dans la rue » a réuni, sous l’égide du departmental tennis committeethem sept clubs du bassin montluçonnais, hier, between 14 hours and 17 hours. Sur le parking d’Athanor, quelques courageux étaient venus agripper le stain.

Marie, 6 years old, frappait la balle de toutes ses forces face à son grand frère. Léo, 12 years old, was the fiercest partner at the moment with her: « I did tennis after I was 6 years old. Là c’est pour faire essayer à ma sœur! ». Une main protectrice sur l’épaule de la petite blonde: «T’aimes bien être ici? » Marie hoche la tête en souriant. Angélique Mangolf, leur maman, les observait de loin : « On voulait s’assurer que Marie aimit vraiment ça avant of registration also. Je crois que c’est validated ! »

Sous une petite tente, les visitaurs pouvaient test the puissance de leurs services. Maxime, 4 ans et demi, rouge comme une pivoine, essayait de battre reminded him of his mother. « Il ne fait que courir. On lui fait essayer plein de sports. Gym, cirque, tennis… C’est un vrai petit ouistiti », s’amuse sa mère de him, Alexandra Laville-Wylong.

Se faire connaître

Receive by mail our personal newsletter Terre de Sports et retrouvez chaque lundi les infos et résultats de vos sports favoris.

NL {“path”:”mini-thematique-inscription”,”thematique”:”MT_Sports_Multisports”,”accessCode”:”14143144″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”: “KEEP_ALL”,”filterMotsCles”:”1|11|34″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4143144″,”idArticlesList”:”4143144″,”idDepartement “:”221″,”idZone”:”6119″,”motsCles”:”1|11|34″,”premium”:”true”,”pubs”:”banniere_haute|article”,”site”:”MT “,”sousDomaine”:”www”,”urlTitle”:”des-familles-ont-joue-au-tennis-dans-la-rue-avec-les-clubs-du-bassin-de-montlucon-allier”}

Et pendant que Janis, 9 years old, in front of the animateurs, Fanny Cordier, sa maman, profitait de l’occasion pour prendre des renseignements. Sur une grille d’exposition, chaque club avait préparé un fiche de présentation, listant Leurs cours, leurs équipements et leurs tarifs. « C’est pratique d’avoir tout au même endroit. On peut voir d’un coup d’œil ce that chacun proposes, lequel est le plus proche et le prix des licences. »

Pour Laurence Dumery, president of the IS Montluçon club, de tels événements sont primordiaux. « Il faut faire découvrir le tennis dans sa totalité. On a fait plein de petits workshops pour découvrir le maniement, tester sa force ou son équilibre. » South le small court rouge et bleu, les balles et raquettes étaient fournis, en différentes tailles, pour que chacun ait un stain a sa taille: « Le but, c’est de promote the sport pour find licenses. This is the ideal moment! Les cours se terminant à la fin du mois, donc les gens se renseignent pour la rentree prochaine. »

Il ne fait que courir. On lui fait essayer plein de sports. Gym, cirque, tennis… C’est un vrai petit ouistiti !

Alexandra Laville-Wylong (Maman de Maxime, 4 ans et demi)

A project à l’étude I also motivated the return of this meeting, organized all 3 years in Montluçon, more stopped during the Covid. « On réfléchit à une structure cover, to Saint-Jean. Ça permettrait à all the clubs du bassin de pouvoir jouer par mauvais temps », present Laurence Dumery. Le nouveau lieu permettrait également la pratique du paddlea sport that ranges between squash and tennis.

premium Le Puy-en-Velay : on a testé pour vous le padel, a ludique sport, between tennis and squash

Vers 15 heures, la petite Marie au sort les gagnants de la tombola. Les lots allaient d’une petite gourde à une raquette. “Ils cherchent des filles, donc ils la motivent”, sourit sa maman of her. La joie des têtes blondes présentes heralds a promising future for tennis bourbonnais, who compte déjà 4,200 licenses for 60 clubs throughout the department.

Delphine Simonneau

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.