Skip to content

Du basketball aux « Berries » en passant par le mannequinat – Burkina24.com – L’Actualité du Burkina Faso 24h/24

De son vrai Natacha Kanzié, cette jeune fille burkinabè est beaucoup plus connue sous le nom de “Lena Pearls”, un nom tiré de la liaison de son prénom (Natacha) et celui de sa tendre mère (Léonie) qu’elle aime tant. Autrefois basketteuse professionnelle et même model, Natacha Kanzié évolue désormais dans la confection des perles plus spécifiquement cells que les femmes attachent aux reins connues sous l’appellation de «Berries» et des fois sur les pieds et les mains. Attachée aux perles depuis sa tendre enfance et animée par la rage de prendre son indépendance financière de la, elle s’est donné les moyens pour ne plus dependre de sa mère de la, seule determine parentale depuis sa naissance de la. Burkina24 fait un zoom sur cette battante…

The suite après cette publicité

Natacha Kanzié is the fille distinctive de sa mère, Léonie! Elle n’a pas eu la probability de vivre auprès de son père de ella. Chaque jour qui passait, elle a vu sa mère de ella jour et nuit se battre et se sacrifice pour elle afin de lui provide une meilleure vie.

Alors, au fil des ans, Natacha a longuement réfléchi sur ce qu’elle pouvait faire pour épauler sa génitrice et ne plus dépendre d’elle. bingo ! She rappelled in fin des perles quelle a toujours aimées depuis son enfance. Additionally, she begins to weave little bracelets that she sells to the college between 200 or 250 CFA francs. Des faits que remontent à 2011 alors qu’elle est en classe de 5e.

« Je suis fille distinctive et j’ai toujours été avec maman. J’ai vu remark ça allait, remark ça n’allait pas et le fait de tout le temps prendre de l’argent avec elle ça me genait. Et à un sure second, précisément à ma 5e de ella, je suis dit que je vais faire quelque selected de mes dix doigts de ella pour ne pas entièrement dependre d’elle », révèle-t-elle.

With a little bit of creativity and probability, their bracelets are simpler, their comrades inform them admirably. Un jour, au cours d’une dialog avec one in all her proches, celui-ci lui suggère de diversifier ses créations de ella et surtout de l’ordinaire si elle souhaite réellement s’en type avec cette besogne. Natacha may also launch into the confection of necklaces and chainettes that girls surtout the younger women enroulent autour des reins et des pieds generally appelés « Berry ».

Un pas ayant entrainé l’autre, l’amour de la selected prend place et s’impose. Très imaginaire et ingénieuse, ses colliers et ses chainettes font le tour de la capitale burkinabè et même au-delà. Elle a mis en place une boutique située à Cissin, 1 / 4 of Ouagadougou où elle confectionne, expose et resend her collections. After the category of 1are you Jusqu’ici où elle a fin sa license en communication, Natacha Kanzié prend en cost ses études grâce à cette activité.

The period of the mise pour la confection d’a collier ou d’une chainette, relying on the mannequin requested by the shopper, clarify the promoter of Lena Perles. « Il ya des modèles que je fais en 5 minutes si c’est assez easy. Alternatively, there are different individuals who final for one heure voire toute one journée, all relying on the commande », appuie-t-elle.

Pour écouler sa manufacturing, elle dit avoir un cercle d’amis sur les réseaux sociaux qui, en plus d’acheter pour elles-mêmes l’aident aussi à partager avec leurs amis et connaissances. She identified that her articles are most bought on the réseaux sociaux qu’à la boutique. « C’est à travers les réseaux sociaux que j’arrive facilement à vendre, ma boutique n’est pas vraiment bien placée, je suis dans un six mètres, c’est surtout mon cercle (d’amis ndlr) qui paye plus », dit-elle.

Comme ce sont des articles féminins, you perceive instantly that Natacha Kanzié’s clientèle is actually made up of femmes. « Month prospects are all celles who’re loves des accessoires en perles plus précisément des berries. Qui aiment vraiment orner leurs bras, leurs hanches, leurs pieds avec tout ce qui est fait avec des perles », soutient-elle.

Natacha to her apporter une touche particulière à ses collections grace à de petites pierres artificielles très rares sur le marché mais très convoitées par les femmes, avec lesquelles elle crée des modèles.

Opposite to the supputations that we perceive that we’re communautés that the berries are souvent des satanic objects that enchantment to the génies or des maris de nuit, Natacha stated in avoir eu écho mais pour elle ce sont des «on-dit».

Lena Pearls

« J’ai entendu I’ll say that ça appelle des génies. That when you portez, you’ll be possédées et d’autres dissent that you might entice a person to travers ça. Au temps de nos grands-parents, les grands-mères portaient ça (le berry, ndlr) pour help le pagne afin que ça ne tombe pas.

Il permet (berry, ndlr) de savoir qu’on a pris du poids or on en a perdu. Et à la longue, on a vu que c’était joli, on a essayé d’ajouter un petit truc pour embellir et au fur et à mesure, les femmes ont compris que les hommes aimaient les petites choses comme ça », defend her.

The plupart des premieres matières that Natacha makes use of from Nigeria and Ghana. Ce qui constitue d’ailleurs une des difficultés majeures qu’elle rencontre. Il ya également la rareté de ces matières. Cela lui fait perdre certains marchés parce qu’il arrive qu’elle n’honore pas certaines commandes.

« Pour commander, il faut verser 50% de la somme avant que je ne begin la confection. Au début, il ya des gens qui commandaient peut-être une dizaine, et vous prenez votre argent, vous investissez, vous achetez tout le nécessaire et vous confectionnez.

À la fin lorsque vous appelez, c’est à peine si on vous décroche. Donc ce que je fais maintenant, je prends 50% de la somme, avant de confectionner et déposer. At that second, you realize that the identical factor occurs if that is the 12 months the shopper will get well and I can’t lose you. », confide-t-elle.

Natacha Kanzié avoue qu’elle s’en type bien grâce à ce métier. « Il ya des jours quand Dieu fait grâce je peux retourner chez moi avec 40,000 or 50,000 FCFA, on ne se plaint pas », admet-elle. Toutefois pour le second de ella elle travaille seule dans sa boutique de ella mais elle espère prendre quelqu’un que pourrait pour l’assister à exécuter certaines tâches.

Natacha Kanzié to plusieurs casquettes. Elle a été basketteuse professionnelle. In 2016, she joined the nationwide burkinabé ladies’s basketball staff. Mais dommage qu’elle n’ira pas loin dans cette aventure. Une blessure au genou met fin à sa carrière de ella.

After she decides to launch dans la mode. Du haut de ses 1.83 centimètres et de son beau physique de ella, un artiste lui suggest de s’essayer en mannequinat. Une idée que lui plait bien et elle s’y interact. Dès son premier casting, elle est retenue. Cette ventured and prospered pas malheureusement. Toutefois, she continued to take part within the tournages of clips.

Elfride Tougma, is a client of Natacha
Elfride Tougma, is a shopper of Natacha

« Il m’arrivait de laisser l’école, d’aller faire me défilés to return again to complete my command. Il ya des fois aussi que je laisse passer, je fais mes défilés et je vais à l’école. Je peux dire qu’au Burkina frankly la mode ne nourrit pas son homme. On vient dans le milieu parce qu’on aime, on est passionné sinon, si c’est pour l’argent qu’on vient dans la mode, les défilés de 20000, 25000 qu’on a chaque deux mois ça ne nourrit pas son man. C’est la raison pour laquelle, je me suis tournée vers my present exercise », atteste-elle.

Elfride Tougma, is a shopper of Natacha, she stated she avoir found her merchandise on TikTok and after that she is restée fidèle. « Elle a des pearls exceptionnelles, qu’on ne discovered pas partout à Ouagadougou. After I started to payer des berries, she is the primary individual to seek out who has distinctive fashions, she is the one who’s alive at evening and when you’re pregnant with three jolies réalisations », come-elle.

Quite the opposite, she reproaches her for having the ability to benefit from the social advantages for her honest data of benefit. Natacha stays for her mannequin, a supply of inspiration, she pries for the prosperity of her firm.

Quant à Aïna Traoré (nom d’emprunt), one in all Natacha’s different shoppers and one nice amoureuse of her chainettes, she affirmed that celles-ci plaisent à son époux. Par ailleurs, elle nous confie that certaines de ses mariées comrades of her lui ont fait savoir qu’il ya des berries que permettent de mantenir l’eequilibrio dans le lobby et surtout d’attirer are her homme de ella vers elle.

Aux jeunes filles que se lancent dans l’entrepreneuriat mais qui, par second suite aux difficultés souhaitent abandonner, elle les encourage à tenir bon et à ne pas lâcher. « Tous les jours ne sont pas roses. Il ya des jours où vous vous demandez qui vous a envoyé dedans, mais tant que vous aimez ce que vous faites, I believed that ça va aller, il faut savoir advance et se battre pour que ça aille », dit-elle.

Comme projet dans le futur, Natacha Kanzié souhaite voir sa boutique et ouvrir un atelier de formation en weaving des colliers.

Micheline OUEDRAOGO (Stagiaire)

Burkina Faso24

publicize

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *