Skip to content

ENTERTAIN. « Ces dernières années, le world du soccer n’a pas évolué dans le bon sens »

“Prolongations”, c’est avant tout une BD pour les passionnés de foot, qui, à travers Ahmed (supporter du PSG), acknowledged nicely des traits de caractère. L’amour du jeu, de son équipe de him, ce qui parfois peut créer des difficultés dans le cercle familial.

Mais, c’est aussi l’event de s’attacher à Denis, un arbitrator proche de la retraite, qui partage toute sa ardour pour faire régler l’ordre sur le carré vert, avec toute la half «sombre» que cela peut parfois couter.

Il ya aussi Johanna, femme de joueur célèbre, or encore un joueur que cache son homosexualité, Justin, a sports activities journalist, Matt, an agent… De nombreux personnages qui abordent ainsi des thèmes qui décrivent parfaitement les coulisses du soccer, et, qui , huit ans après la première édition de cette BD, remaining completely ancres dans la réalité d’aujourd’hui, on the time of the réédition. Entretien avec son auteur Robin Walter, scénariste et dessinateur born in 1979, within the Parisian area.

Pourquoi avoir determined to kind l’intégrale des deux volumes de « Prolongations », Ardour et Dependence, revealed a fois premiere in 2014 and 2015?

Depuis deux ans environ, the primary take of the BD n’était plus out there. Il y avait ce projet d’intégrale, mais on cherchait le bon second. Cette période de Coupe du monde qui arrive, et de fêtes de fin d’année avec Noël, nous semblait idéale. Assez vite, il ya eu aussi cette idée aussi de faire une passerelle avec transversalwho’re the mini-BD sur des histoires vraies (like Justin Fashanu, world premier footballer to disclose homosexuality, Diego Maradona and Andreï Chevtchenko)sur lesquelles je travaille depuis deux ans.

« There’s already an enormous distinction between males’s and ladies’s soccer on homosexuality »

Huit ans après, les sujets abordés sont toujours aussi présents dans la société et dans le world du soccer.

J’ai relu l’ouvrage pour regarder si ça tenait encore la route et, en effet, je n’ai pas eu besoin de changer quoi que ce soit. If you happen to’re completely factual, you can modify these chiffres, notably the salaries of the arbitrators. Mais ça reste dans le même ordre d’idée. Le most vital, tout ce qui est sociétal, il n’y aucune évolution… Je rais même que ces dernières années, ça n’a pas évolué dans le bon sens.

Remark ça ?

Je parle uniquement du foot en France, automobile c’est celui que je connais le mieux, avec lequel j’ai grandi. Greater than displays the fact, plus or minuses. Même s’il ya des pays où il ya encore plus de violences, de racism, et encore moins de tolérance. Mais rien qu’en France, à la sortie du Covid, quand les spectateurs ont retrouvé les stades, on a pu voir plus de violences qu’avant.

Dans votre livre, vous évoquez aussi la query de l’homosexualité, avec un joueur qui fait son popping out au second de prendre sa retraite, automobile, avant, cela pourrait mettre en grand hazard sa carrière. Est-ce toujours le cas aujourd’hui ?

Là-dessus, there may be already an enormous distinction between males’s and ladies’s soccer, automobile on voit beaucoup plus de joueuses afficher leur sexual orientation. Même si, là aussi, in France on a une très faible proportion de joueuses qui ont fait leur popping out, I in contrast par exemple à l’Angleterre. Chez les garçons, ça compte à peine sur les doigts d’une most important pour les joueurs en activité (Josh Cavallo in Australie and Jake Daniels in Angleterre). Malheureusement, comme je le dis dans la BD, tant que des joueurs importants ne l’auront pas fait, il n’y aura pas d’évolution à ce stage.

Vous dites dans la BD : « Quand les gosses auront comme idole une star du foot homosexual, les choses changeront ».

C’est ça, c’est quand ils verront le joueur avant l’orientation sexuale. Mais il faut que ce soit un joueur en activité, automobile s’il le fait au lendemain de sa carrière, l’impression ne sera pas le même. Et, qui plus est, un joueur qui n’a «plus rien» à prouver when it comes to expertise dans sa carrière from him. Un peu à l’picture d’une Megan Rapinoe chez les filles. Mais c’est enormément de sacrifices. The pub campaigns, the messages and the multicolored brassards will not be sufficient for many who are protected.

« Je ne voulais pas être à cost, taper sur le milieu »

You bear in mind additionally the referees. Avez-vous échanged avec certains d’entre eux pour connaître davantage leur quotidien ?

J’avais d’abord lu le livre de Bruno Derrien, À bas l’arbitre, sorti après sa carrière (in 2009). Et j’ai aussi échanged longtemps avec Claude Colombo, un arbitre qui venait d’arrêter. Autant le livre de Derrien était plutôt sombre, automobile il dénonce certains côtés de ce milieu et m’a permis de cerner tout ce qui est menaces, autant Colombo, j’ai pu mesurer en parlant avec lui toute la ardour qui peut animar un arbitre .

C’est lastly ce qui permet d’en faire una personanage nuance. Comme pour l’ensemble de la BD d’ailleurs…

Once I launched myself, I didn’t voulais surtout pas être à cost, taper sur le milieu. Mais pour être credible, je savais qu’il fallait dénoncer certaines choses tout de même. Dans tous mes personages de « Prolongations », d’ailleurs, que ce soit le journaliste, le supporter, l’arbitre, il ya une half de moi. Je suis passionné, j’essaye de understanding remark goes again to this place, d’être celui contre lequel 50,000 folks viennent râler chaque week-end. Au départ, j’avais une checklist de presque vingt personnages, puis j’ai développé cinq protagonists.

Remark will the creation of ces personnages be dominated out?

A BD was constructed globally as a movie, already a written state of affairs. Au début, pour voir si le scénario tient la route, je bosse au brouillon avec parfois des dessins « patates ». Puis, il ya des recherches d’acteurs, le casting fait par des sketches. When you’re happy along with your model, assault the irons by yourself. C’est ce qui reste le plus lengthy dans la model de la BD.

Do you’ve gotten a vingtaine de personanages au début, ça peut donc serve pour une suite?

J’avais du mal à écarter des personnages au début, donc j’avais fait un plan d’une deuxième, puis troisième saison. In representing certains personnages, mais certains seraient peut-être passés secondaires, tandis que d’autres seraient devenus principaux. Automotive l’idée était d’aborder d’autres features, que ce soit le médecin du membership, le jeune espoir, le côté enterprise, que là je n’évoque que merely. For the immediate that I handed to a different selected, however snigger and say that I’ll proceed for a day with the mission.

Le livre ends on three histoires “Transversale”, a mini-BD that’s often sorted on-line by ErnestMag. Cette fois, ce sont des histoires vraies, sans half de fiction.

Oui, “Prolongations” stays a fiction, even whether it is three documented. Sur la development du récit, des personnages, on peut se permettre plus de choses. Alors que sur « Transversale », le travail est différent. Il faut rechercher et respecter la verité. Puis, ce qui est différent, c’est dans la manière de traiter. On est sur des petites bandes dessinées qui font une vingtaine de vignettes. On n’a pas la même qualité de développement. C’est parfois un peu frustrant, mais j’aime beaucoup cet exercice, avec ce schéma narratif avec deux journalistes qui discussant: ça me permet de rentrer et kind du récit assez facilement.

LIRE AUSSI. Soccer. L’ex-joueur Gary Lineker encourage deux joueurs anglais à faire leur popping out au Qatar

BD, « Prolongations », by Robin Walter, out there from November 9, 2020, aux éditions des Ronds dans l’O, €26.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *