Skip to content

Entraîneurs accused of sexual crimes | Basketball Québec sous la loupe

Le gouvernement Legault ouvert une enquête sur la manière dont Basketball Québec a géré la situation à l’école secondaire Saint-Laurent, où trois entraîneurs ont été accusés of crimes of nature sexuelle. De nouveaux doutes sont souleves quant aux valeurs «erronées et malsaines» mises de l’avant par la fédération sportive ces dernières années.

I published on February 10

Alice Girard-Bossé

Alice Girard-Bossé
the press

Henri Ouellette-Vezina

Henri Ouellette-Vezina
the press

« Cette culture de la victoire à tout prix, au détriment du bien-être de l’athlète, elle a été avant tout mise de l’avant par notre fédération depuis plusieurs années », assure l’entraîneur-chef en basketball féminin au cégep de Trois-Rivières, Louis Philippe Dugas, in entrevue.

Also coordonnateur de la Table intersectorielle régionale en saines habitudes de vie de la Mauricie et chargé de cours à l’Université du Québec à Trois-Rivières, M. Dugas affirms avoir lui-même observé à multiple reprises Daniel Lacasse avoir des propos déplacés. Il dénonce aujourd’hui l’attitude et le behavior de Basketball Québec à l’endroit des trois entraîneurs de l’école secondaire Saint-Laurent.

Daniel Lacasse, Robert Luu and Charles-Xavier Boislard font face à des accusations de nature sexualle, mais ils seraient également livrés à d’other unacceptable behaviors, even if I rapporté the press. Jusqu’à présent, au moins trois plaignantes seraient manifestées, mais Véronique Comtois, porte-parole du SPVM, confirms her avoir «reçu plusieurs nouvelles informations depuis la médiatisation de l’évènement».

« The majority of the community of basketball to déjà vu a match of Saint-Laurent and to understand them abus verbaux », affirms M. Dugas.


PHOTO SYLVAIN MAYER, LE NOUVELISTE ARCHIVES

Louis Philippe Dugas, entraîneur-chef at basketball féminin au cégep de Trois-Rivières

En mandatant M. Lacasse et M. Luu comme entraîneurs-chefs de équipes du Québec féminines U17 et U15, et en étant parfaitement conscientious des abus verbaux répétés à l’égard des jeunes femmes […]the federation is at least complicit in entertaining a completely erroneous schema de valeurs et malsain pour toutes les jeunes basketteuses.

Louis Philippe Dugas, entraîneur-chef at basketball féminin au cégep de Trois-Rivières

In plus d’avoir joined the Québec team pendant moreieurs années, Daniel Lacasse faisait également partie du conseil d’administration de Basketball Québec.

In plaçant ces entraîneurs dans des positions d’autorité, but also « comme modèles pour le reste du Québec », Basketball Québec sent the message qu’ils étaient « des entraîneurs optimaux », ajoute l’entraîneur.

faire la lumiere

To Québec, the responsible minister, Isabelle Charest, announced Tuesday the déclenchement d’une seconde enquête gouvernementale, in order to “faire la lumière sur la manière dont Basketball Québec a géré la situation”.

These are the proposals of the director general of the federation, Daniel Grimard, who auraient fait « sourciller » Québec. Sur QUB Radio, Monday, the laissait will understand avoir reçu «des signalements» contre Daniel Lacasse, révélant aussi avoir reencontré ce dernier pour parler de «comporter avec les jeunes».

«On a fait the first gestures in function of the informations qu’on a reçues. Après, quand ça a continued dans son gymnase, dans son école, il n’y a personne qui nous est revenu », alors dit M. Grimard, avouant qu’il allait devoir tisser des liens plus étroits avec les directions et les parents dans le futur.

joint pair the press mercredi, M. Grimard – who comes from the embaucher of a firm of public relations – is revenu sur ces propos.

Although Basketball Québec has never received the plaint concerning one of its entraîneurs, dans le passé, j’ai eu à intervene une fois auprès de l’entraîneur Daniel Lacasse à la suite de commentaires de parents sur son style de coachinglors d’un tournoi.

Daniel Grimard, director general of Basketball Québec

« Mon intervention auprès de Daniel Lacasse lors du tournoi était appropriée, compte tenu de ce qui m’avait été rapporté concernant son style de coaching ce jour-là », poursuit-il, en ajoutant que tous les entraîneurs doivent suivre des formations et des mises à niveau ponctuelles.

Pour la suite, « le Ministère a notre entière collaboration et nous [soutenons] leur implication dans ce dossier », added M. Grimard. Il rappelle that his federation contacted “les athlètes et les intervenants du milieu pour dresser un portrait complet de la situation”.

« On ne peut plus tolerer ces behaviors »

Chez Sports Québec, the general guideline Isabelle Ducharme dit hope that the enquête may “aider le milieu à s’améliorer” in the matter of dénonciations.

Tout ce qui peut aider à faire en sorte qu’on puisse éviter qu’un pervers narcissique, ou appelez-le comme vous voulez, puisse avoir une emprise ou un control sur des joueurs, on va le faire.

Isabelle Ducharme, General Director of Sports Québec

They are a group, who promise to collaborate with the investigation, invite the victims to give up their behavior and play problematic directly with the police or for the plaintiff’s entremise. «On ne peut plus tolérer ces behaviors dans le milieu sportif», conclut-elle.

M. Dugas, lui, affirms that the dismissal of Daniel Grimard will be de mise. «On ne souhaite de mal à personne, mais à mon sens, cette complicité lors des nombreuses dernières années, que est au mieux unconscious, se doit d’être rompue», dit-il. « If on veut changer les valeurs, il faut que ça commence par en haut. et je considere [que les responsables] ont échoué unfortunately dans leur rôle de fédération », conclut-il.

L’enquête sur la fédération sportive portera sur la gouvernance. The notion of independence of the members of the Québec Basketball Council of Administration pourrait donc être examined, de même que la manière dont certaines plaintes, dont cells à l’égard de Daniel Lacasse, ont été traitées.

Decisions to come for Luu et Lacasse

L’enquête sur remise en liberté by Robert Luu a pris fin mercredi. The decision will be rendue vendredi. Celle by Daniel Lacasse aura lieu ce jeudi. Charles-Xavier Boislard a été remis en liberté jeudi dernier après s’être engagé à respecter plusieurs conditions. The police invite toute victime or tout temoin d’actes sexuales commis par les accusés à joindre sa Section des agressions sexuales, au 514 280-8502.

Isabella Ducas, the press

Leave a Reply

Your email address will not be published.