Skip to content

Surroundings. Toulouse, Paris, Amsterdam… De nombreuses actions coup de poing avant l’ouverture of the COP27

Musée, golf, airports… Des activists du climat ont mené plusieurs actions coup de poing juste avant l’ouverture de COP27 ce dimanche à Attraction-el-Cheikh, in Égypte. Plusieurs opérations de ce sort avaient déjà été menées ces dernières semaines, certains militants prenant pour cible des bâtiments emblématiques ou de célèbres œuvres d’artwork dans plusieurs villes d’Europe.

To Madrid, des tableaux de Goya visés

Deux militants écologistes sont collé la fundamental samedi sur les cadres de tableaux de Francisco Goya au musée du Prado in Madrid (Spain). The work seen, The New Maja et La Maja vêtue, n’ont pas été endommagées selon le musée. Les deux militants ont été I positioned en garde à vue.

Ces dernières, members du collectif «Future Vegetal», affiliated with the collectif Extinction rebel, on the revanche tagged «+1.5°C» on the wall of the musée among the many deux tableaux, in reference to the objectif of réchauffement that’s the communauté internationale is mounted. Extinction rebel claimed an motion of “protest” towards “the worldwide temperature hausse, which is able to trigger an unstable local weather with critical penalties on all of the planet.”

Le musée du Prado et le gouvernement espagnol ont condemned l’motion des deux jeunes femmes. “I haven’t got a trigger that justifies the assault on all of our heritage,” the Minister of Tradition Miquel Iceta estimated on Twitter.

To Toulouse, an interrupted rugby match…

The rugby match between Toulouse and the Stade Françaisa was interrupted by environmental activists. Deux hommes, qui appartiendraient au collectif Dernière Rénovation, sont entre sur le terrain et ont escaladé les poteaux de l’en-but toulousain, avant de s’y accrocher avec des colliers de serrage en plastique.

«Il nous reste 872 jours» et «Le 49.3 tue», pouvait-on lire sur leurs vêtements. Ils ont été délogés par les stadiers après une petite dizaine de minutes d’interruption. “It appears to me that rugby is just not political, extra visibly sure is acceptable”, declared Ugo Mola, the insider of Toulouse.

… et un golf pris pour cible

Enchainés au portail et formant une barrière humaine en se scotchant les bras, une cinquantaine de membres du collectif Extinction Rébellion ont par ailleurs bloqué l’accès au golf de Garonne, près de Toulouse, pendant plus de deux heures. As a militant of the Extinction Rébellion, the motion of the samedi avait pour however de dénoncer «les symbols de réussite sociale et économique, comme les golfs, les privés jets, les SUVs… »

Le golf pris pour cible avait déjà été visé par une motion du collectif Kirikou en août. Les activists avaient alors bouché plusieurs trous du parks avec du ciment et arraché des bouts de pelouse à la fundamental. After cet été, a dizaine de golfs ont été degraded by environmental activists.

To Paris, the circulation blocked près de Bercy

Dans la capitale, une dizaine de militants du collectif Dernière Rénovation ont bloqué la circulation aux abords du ministère de l’Économie, n’hésitant pas à s’enchaîner les uns les autres. La circulation a été perturbée pendant une dizaine de minutes et neuf personnes ont été interpellées par la police et placées en garde à vue.

To Amsterdam, des décollages de jets privés empêchés

Aux Pays-Bas, plus just a few a whole lot of environmental activists who mixed white ont fait irruption dans un partie de l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol réservée aux non-public jets. Ils ont empêché plusieurs appareils de décoller. Cette motion était menée par Greenpeace et Extinction rebel pour protester contre les émissions de gaz à effet de serre générées par ce mode de transporte.

Des centaines d’autres demonstrators ont par ailleurs envahi el principal corridor de l’aéroport et portaient de placates où il était inscrit: « Restreignez l’aviation » et « Plus de trains ». Selon la police aéroportuaire, plusieurs personnes ont été arrêtées.

An motion just like Good

Additionally in France, the militants of the Extinction Rébellion haven’t used non-public jets to mobilize from a terminal on the Good Côte d’Azur airport. Ils portaient des banners où on pouvait lire : « Non-public jets, the ruissellement par le très haut » et « Extremely riches = extremely pollueurs ».

The circulation of plane is just not disturbed by motion, in keeping with France 3. Good is the three airports on the planet to retailer essentially the most non-public jets.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *