Skip to content

Federer rêve de dernières balles avec Nadal à ses côtés

Opposés Pendant des années dans la course aux titres et à la place de N.1 mondial, Roger Federer and Rafael Nadal devraient returned to the coast to dispute a double sale in London.

Mercredi, Federer, 41 years outdated, is current earlier than the press for a press convention on the particular drive environment after the final week of the son’s departure for an extended message about social relations.

Costume bleu sombre et chemise blanche au col ouvert, le joueur aux 20 titres en Grand Chelem n’a pas voulu donner un ton trop solennel à ses réponses.

«Je ne voulais vraiment pas que ce soit comme à un terrement (…) avec des gens qui me disent ”Oh, je suis tellement désolé, ça va aller ?”», at-il I defined.

«Je suis heureux. Je suis heureux d’avoir pris cette décision, it appears that evidently that is the bonne», at-il I insisted.

Le Suisse evoqué avec une fierté légitime et une pointe de nostalgie, déjà, sa fantastique carrière et surtout le dernier «second vraiment particular» qu’il espère vivre vendredi, en tirant sa révérence.

Evidemment, they’re récalcitrant corps one peu contrarier ses adieux and he obtained the authorization des capitaines de l’équipe européenne, Björn Borg, et de l’équipe du «remainder of the world», John McEnroe, regardless that he was the course of the tour that he contributed to imagine, and disputed {that a} double.

« J’espère être compétitif »

Roger Federer

«It is an occasion that I do not wish to disturb extra, in the identical time, I do know the boundaries», at-il I defined, alors that the six joueurs de chaque équipe doivent usually dispute one or two of the brand new easy répartis sur trois jours.

À ces neuf easy s’ajoute un double par journée. «I believed that ça devrait être celui de vendredi soir», identified Federer.

«Je suis évidemment nerveux de ne pas avoir joué depuis si longtemps, j’espère être compétitif», at-il glissé après un an et demi loin des courts à essayer de soigner son genou droit.

Casper Ruud, Novak Djokovic, Stefanos Tsitsipas or Andy Murray are the potential companions, extra everywhere in the world than ever from an affiliation with Rafael Nadal, as a lot because the rivalry between the deux hommes a rythmé le circuit pendant des années.

«Evidemment, ça pourrait être une state of affairs assez distinctive si ça arrive», to confess Federer.

«On s’est battus si longtemps, mais il ya toujours eu ce respect entre nous, nos familles, nos équipes de coaches, on s’entend vraiment bien», at-il souligné.

«Avoir été succesful d’entretenir cette bonne relation, c’est aussi un beau message pour le sport et au-delà et pour cette raison, ce serait tremendous que cela arrive. It will likely be a particular second», at-il reconnu.

« Je ne serai pas un fantôme »

Roger Federer

Another particular second than the aura got here to London, theater of certains of its best exploits with its victories and 4 finals at Wimbledon, plus its successes on the Masters on the O2 Enviornment which introduced the Laver Cup to life.

«Je suis heureux de faire ça ici, à Londres (…) Cette ville a été très spéciale pour moi. Peut-être la plus spéciale de toutes (…) C’est tout à fait approprié», at-il I defined.

«Avoir Björn Borg sur le banc, avec moi, pour mon dernier match, aussi fait résonner quelque selected de très fort en moi. Avoir tous les gars autour de moi fait aussi que je ne serai pas seul pour ma retraite», at-il poursuivi.

If I left it indicated that the resterait dans le milieu du tennis après sa retraite sportive, il est resté évasif sur ses fonctions.

«Je voulais juste que les followers sachent que je ne serai pas un fantôme», at-il specified.

Borg «n’est pas retourné à Wimbledon pendant 25 ans, je crois. Et, dans une certaine mesure, ça a fait de la peine aux tennis followers. C’est tout à fait respectable, sa vie of him, ses raisons of him, vous savez. Mais je ne thought pas que je serai ce kind de personne», at-il poursuivi.

«Le tennis m’a trop donne. J’ai été dans ce sport trop longtemps. Je suis tombé amoureux de bien trop de choses (…) Je veux juste que les followers sachent qu’ils me reverront».


SEE ALSO – Portrait of Roger Federer: c’est la «petite mort» du joueur, considers Martin Couturié

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.