Skip to content

Fleury s’accroche à son rêve

Vainqueurs du FC 93 (2-1) at the issue of a strong match in emotions, the Floriacumois remained toujours in ambush derrière le leader Paris 13 Atlético, who won the victory over Saint-Maur dans les arrêts de jeu (2 -one).

« Contrairement à ce certains ont pu dire sur les réseaux sociaux cette semaine, when I attended a vrai football match. » Well mouillé in sortant des vestiaires de son équipe, que venait de fêter sa victoire aux dépens du FC 93 (2-1) samedi soir au stade Walter-Felder, Pascal Bovis, le président du FC Fleury 91, ironisait quand aux soupçons de match arranged who did not feed the comments during the week. Le club avait d’ailleurs published a statement on its Facebook page, vendredi, pour denocer la tentative de « destabilization » avant ce match crucial dans la course à la montée en National, invitant « l’ensemble des people à assister à cette rencontrand “pour s’assurer” du respect absolu de l’éthique du football ».
Mais l’ouverture du score d’Anthony Petrilli après seulement… 29 secondes de jeu à l’issue d’un raid de 50 mètres sur lequel le meilleur buteur floriacumois (18 réalisations) a laissé la défense de Bobigny sur place avait de quoi faire sourire (1-0, 1re), because the Lions are two doigts de faire to break three minutes later after a defeat by Sadibou Sylla. Ce dernier center en retrait pour Belliard que manque sa reprise.
Fleury insists for Florent Sauvadet. Positionné in a free electron derrière Petrilli dans unhabitual 4-2-3-1, l’attaquant floriacumois est dans all les bons coups. Après s’être vu refuser un but pour hors jeu (9e), il voit son coup franc dévié sur la barre par le gardien de Bobigny avant que le ballon retombe dans les pieds de Marvyn Belliard que ne parvient pas à cadrer (18e). « On aurait pu, on aurait dû tuer le match à ce moment-là mais au lieu de ça, on est à un partout à la pause », commented the insider Habib Boumezoued.
Car cinq minutes avant mi-temps, Bilal El Hajjam égalise en reprenant à bout carrying a ballon repoussé by Antoine Petit devant Addai (40e). Le gardien floriacumois avait été plus en réussite quelques minutes plus tôt en gagnant son duel devant Bouvier d’une main ferme (35e).

Au retour des vestiaires, Sauvadet is marked encore sur un center de Belliard mais la «Madjer» du number 10 de Fleury frôle le montant droit des buts adverses (46e). Aboubacar Camara lui répond d’une belle tête qui passe à côté des cages floriacumoises (50e). Même si les joueurs du FC 93 (4es) n’ont plus rien à jouer en championnat, they are well decided to faire chuter Fleury, invaincu depuis le 5 février (2-1 a Saint-Maur) soit huit victories et quatre nouls.
Alors que Petrilli, contré dans la surface, manque l’occasion de redonner l’avantage à son équipe (59e), sur l’action qui suit, Petit déséquilibre Sissako. The referee designated the penalty point, but the guard was corrected and they were wrong in arrêtant la frappe d’Addai (61e). La rencontre devient alors complètement folle, les occasions de but se succèdent de part et d’autre du terrain. The Hajjam is tout proche de doubler la mise mais Séry détourne en corner (68e). Les tentatives de Laïfa, sur coup franc (74e), puis Petrilli, de la tête (75e), sont vaines mais, sur une faute de Bouvier sur Sylla à l’entrée de la surface de réparation, Belliard peut remettre son équipe sur de good rails. I ratted! His penalty is repoussé by Golitin, the keeper of Bobigny (79th), who intervened after Petrilli three minutes later (82nd) ​​after avoir été sauvé by son poteau (81e). Mais Fleury continue de pousser. Et sur un contre initié par Trabelsi, Sauvadet launched Sylla qui glisse le ballon sous le ventre de Golitin avant de terminar au fond des filets (2-1, 87e). The stade of Walter-Felder exhulted, d’autant that Paris 13 Atlético is tenu en échec sur la pelouse des Lusitanos Saint-Maur. More les Parisiens parviennent à s’imposer dans les arrests de jeu (2-1) although Fleury will not be the leader for a few minutes.
« Il reste deux gros matches (ndlr : samedi prochain à Saint-Quentin et le 28 mai contra la réserve de Lens), ça va être dur mais l’équipe a montré qu’elle avait du charactère », Appreciated by President Bovis, who signed for the same scenario that in 2014 when Fleury avait released the bill for the CFA in the last quarter of the last match of the CFA season 2. « On a team experienced with a mental gain. C’est ce qui fait qu’on est encore dans la course à la montee alors qu’on a compté jusqu’à huit points de retard sur Paris 13 », rappelled Habib Boumezoued. Même si les Lions ont toujours un petit point de retard, ils y croient. « Ce n’est pas à deux matchs de la fin qu’on va lâcher »enchaîne Florent Sauvadet qui, après dix-huit mois sans jouer après une grosse blessure au tendon d’Achille, se fait « a joy to participate in the final sprint » Waiting for a beautiful reward au bout.

Aymeric Fourel

FLEURY-BOBIGNY: 2-1 (1-1). Referee: M. Lambert. Spectators: 250 around.
butts : Petrilli (1d), Sylla (87e) pour Fleury ; The Hajjam (40e) pour Bobigny.
Investments: Cucu (90e), Laïfa (90e+3), Colard (préparateur physique, 90e+5) a Fleury; B. Camara (41e), Baiche (80e) to Bobigny
Fleury : Petit (ch.) – Bovis, Sert, Séry, Cucu – Gamiette, Belaïd (Laïfa, 70e) – Belliard (Trabelsi, 86e), Sauvadet (Sanchès, 89e), Sylla – Petrilli. input : Boumezoued.
Bobigny : Golitin – Bouvier, A. Camara, Kaddouri (cap.), Slama (Sanogo, 55e) – Hachem, B. Camara – El Hajjam (Kadeed Benoit, 75e), Baiche, Addai (Miyogho, 67e) – Sissako. input : Defaix.

Leave a Reply

Your email address will not be published.