Skip to content

FOOTBALL – Benoît Sturbois : “Les joueurs ont tous pleinement répondu current”

In R2, my face to leurs responsabilités par leur entraîneur après la défaite à Chevrières, les joueurs du FC Porto Portugais d’Amiens ont donné la meilleure des réponses en écrasant Saint-Nicolas 8-0.

Et si les Portugais avaient été menés? « Effectively malin qui aurait pu predire la suite à 0-1 » reply Benoît Sturbois. Automotive la première énorme event, elle est pour Saint-Nicolas quand, sur une superbe sortie de camp, Beauvais trouve dupont beaucoup trop seoul, plein ax en pleine floor. extra Gingue fait la parade et change presumably le cours du match (11′). A head to head « qui aurait pu avoir de lourdes conséquences »mais qui est lastly vite suivi d’une réaction amiénoise.

Les Portugais acculent en effet les Artésiens sur leur however. Agez réalise pourtant d’abord three parades. Il type bien sur Poidevin I launched dans l’espace pour fermer l’angle (14′) puis s’interpose à deux reprises devant Da Veiga pourtant ideally positioned (15 ‘). Mais, sur la même motion, Isambart récupère le ballon et sert Poidevin dans l’axe qui fusille lastly le portier médiolanais d’une frappe sous la barre (1-0, 15′). La pression ne s’arrête pas là puisque dans la minute qui go well with, Isambart, côté gauche middle devant le however, Da Veiga laisse filer pour Poidevin dont la reprise au second poteau est unstoppable (2-0, 16′). Les locaux ont fait le plus dur.

Et continuent de solliciter Agez, par Facquier, present in retrait sur un middle de Despois (22′). The guests additionally had a possibility to relaunch the match, a Dupont frappe with a excessive restoration who might return to the lucarne greater than claque Gningue (23 ‘). Mais ces espoirs de retour au rating sont vite douchés par Despois. Servi dans la floor para Yahiaoui et en place de frappe à hauteur du level de pénalty, il est accroché et obtient justement un coup de pied réparation. Assorti d’un deuxième jaune synonyme d’exclusion pour Ndengeleki (25′). Et, d’une pierre deux coups, Despois transforme sans trembler, offrant un snug benefit aux siens à 11 contre 10 (3-0, 27′).

Les Portugais tuent le match

Et forcement, les choses ne s’arrangent pas pour Saint-Nicolas. After the relais d’une talonnade de Despois, Yahiaoui discovered the sweep sur une magnifique tentative (30′). Puis the reprise of after Sur un middle d’Isambart passe à côté (32′), tandis que sa volée sur un nook joué within the course of the doorway of the floor is claquée alors qu’elle file sous la barre (33′). Lastly, that is Da VeigaI launched sur une longue ouverture, qui s’en va défier Agez et gonfler le rating (4-0, 36′).

Au milieu de ces assauts, Fouache Effectively, one alternative in gagnant son duel à la course, mais il ne parvient pas à cadrer (42 ′). Et he laisse donc les Amiénois continuer à s’échapper, par Isambartsur une remise de Despois consécutive à un middle (5-0, 43′). Da Veiga, à la suite d’une combinaison avec Facquier et Despois, slalome dans la floor, dribble le gardien mais échoue sur un retour défensif sur la ligne dans la quete du 6-0. Ce n’est que partie remise, Poidevin trouvant after in retrait pour conclure parfaitement une première mi-temps lastly idéale malgré une frayeur initiale (6-0, 45’+3). Jeu blanc à la pause.

Sorti dès la 39ème contre Chevrières, Mickaël Despois a été de tous les bons coups une semaine plus tard pour martyriser Saint-Nicolas.

Une fin de rencontre en maîtrise

Au return des vestiaires, pas de répit, puisque dès le coup d’envoi, Da Veiga I despatched a return if I failed on it quantity droit d’Agez (46′). Les actions se font toutefois un peu plus rares, mais afterà la réception d’un coup-franc repoussé, met une mine pour alourdir encore la marque (7-0, 59′). Cela s’enchaîne de nouveau, avec une ouverture pour Da Veiga qui crochète et sert after qui croise, pour le quadruplé (8-0, 65′). Puis une frappe d’Isambart est repoussée et revient sur Poidevin, taclé illicitement au beau milieu de la floor. C’est cette fois Isambart who took the initiative to drag him penaltymais sa tentative de panenka passe au-dessus (71′).

La suite est toutefois moins riche en events. Et c’est même Saint-Nicolas qui, pour l’honneur of him, have quelques sorties dans le camp amiénois. Sans succès, qu’il s’agisse de kaita (83′) or dupont, tout seul face à Gningue et qui ne cadre pas (84′). Les Portugais ont une dernière opportunité quand Despois décale Isambart Qui fait finalement briller Agez une dernière fois (89′).

A ravishing reply

Autant I’ll say that the response après la défaite à Chevrières que avait énervé Benoît Sturbois to été au rendez-vous : « les joueurs ont tous pleinement reply current. » Notament ceux qui avaient un peu failli la semaine précédente, « Qui avaient quelque selected à se faire pardonner par rapport au dernier match. » Une partition réussie cette fois automobile « the state of spirit is the rendez-vous. » À verify désormais « When will it’s a peu plus dans le dur. »

Seoul flat, donc, cette petite frayeur in match debut qui fait dire au coach amiénois qu’il faut « qu’on soit efficient plus rapidly, plainly it occurred to be open to garments. » Extra pour le reste, « from the fifteenth to the forty sixth, on a été vraiment three bons. » Notamment parce que les joueurs ont ” its alternate possession et jeu vertical. On them to my in difficulté là-dessus parce qu’ils ont eu du mal à s’adapter. Alors que la semaine dernière, ce n’était que de la possession. » A consultant efficiency of the qualities of the impact, when they’re one of the best stage: « Quand les joueurs commencent à jouer leur partition comme ils savent le faire, ça donne quelque selected de plutôt intéressant, plutôt plaisant. » Meme if Benoît Sturbois acknowledges that « le carton rouge nous facilite la vie. »

Et malgré une seconde période moins intense, il se montrait également satisfait des replacements “Who doesn’t have a great hire” et pas du tout inquiet de quelques espaces laissés on the finish of the match, explaining that it corresponds to that which avait été réclamé par son employees et lui: « Ce sont les slogansj’ai demanded of ne prendre not dangerous quand j’ai vu que l’arbitre sortait les cartons, j’ai dit d’keep away from them duels, ce qui clarify qu’on ait été moins dans l’impression, qu’on ait moins appuyé sur la pédale. »

Il ya désormais deux semaines pour Fabien Demuynckradiologist, et Amelie Brassardkiné, qui travaillent avec le membership afin de gérer les petits soucis physiques: Renold sorti sur une entorse et Seguenebou I touched a pied qui le faisait déjà souffrir. Avant d’aller à Ailly-sur-Somme the 6 November.

FC Porto Portugais d’Amiens – SC Saint-Nicolas : 8-0 (6-0)

Buts : Poidevin (15′, 16′), Despois (27′ sp, 45’+3, 59′, 65′), Da Veiga (36′), Isambart (43′)

FC Porto Portugais d’Amiens : Gningue – Ribeiro, Seguenebou, Wable, Siradjidini – Facquier, Yahiaoui – Da Veiga, Despois, Isambart – Poidevin

Starters: Renold, Vasseur, Devauchelle

morgan chaumier
Credit score picture : Kevin Devigne – Gazette Sports activities (archives)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *