Skip to content

Soccer. Bretteville domine L’Aigle avec beaucoup de réussite et de braveness

Bretteville affiché toute sa détermination pour décrocher un troisième succès en Régional 2. ©Aline Chatel

“Which j’ai vu les events que l’on ratit en début de match, j’ai compris que le match allait être compliqué”. Hugo Dupont, l’entraîneur ornais avait vu juste, ce n’était pas le jour des Aiglons. L’entame de la partie résume à elle seule la physionomie du match : 1ère minute, Walid El Hasnaoui n’guarantee pas son plat du pied à quelques du however opposed sur un middle de Tom Giraldin. sixth minute, on the suite of an attractive combinaison collective, Walid El Hasnaoui, in place, price at nouveau le cadre. tenth minute, the inevitable Walid El Hasnaoui grilled the politesse aux défenseurs locaux mais perd son face à face avec Brandon Biou le portier opposed.

13ᵉ minute, Alexandre Sanz frappe un coup franc. Le ballon fusant est mal maitrisé by Lucas Desplanques et finit dans les filets (1-0). Tout heureux de mener au rating, les Brettevillais doivent résister à la poussée aiglonne, ce qu’ils font d’ailleurs avec beaucoup d’abnégation… et de réussite quand le poteau sauve Brandon Biou sur une frappe d’Edouard Gardin (31ᵉ). L’égalisation est proche, croit-on dans les tribunes mais ô shock, a passe en retrait de Kevin Olivier maladjustée turns into a décisive passe pour Demba Diallo et c’est Bretteville que double la mise (2-0, 40ᵉ).

Romain Legrand s'est battu, à l'image de ses partenaires.
Romain Legrand s’est battu, à l’picture de ses partenaires. ©Aline Chatel

L’Aigle fait le forcing en useless

La seconde période demarre comme la première. Walid El Hasnaoui, encore lui, aurait pu bénéficier d’un pénalty mais, bousculé dans la floor, il choisit de jouer le ballon plutôt que de tomber (49ᵉ). The domination of the guests is completely greater than the workforce of Maxence Altin manquent of justesse approach aux abords de la floor opposed et butent inexorably sur une protection hyper nicely organisée. Les Rouges, poussés par Christophe Fortin, a coach, à la gouaille inépuisable, mettent tout leur cœur dans la bataille.

Deux transversal bars by Mehdi Afif (66ᵉ et 74ᵉ), un face à face d’Alan Baillon avec Biou (76ᵉ), une faute non sifflée dans la floor sur le rapide Eliot Sangrado (77ᵉ)… la réussite avait choisi son camp. Bretteville eut similar a double event on the finish of the match by Romain Legrand (88th) and Demba Diallo (93th).

L'Aigle méritait certainement mieux, mais la réussite l'a fue.
L’Aigle méritait certainement mieux, mais la réussite l’a fue. ©Aline Chatel

In soccer, on ne retient (à tort parfois) que le résultat. Bretteville n’a rien volé, a été plus efficace que son adversaire en mark deux fois sans encaisser de however et dans ce sens, sa victoire de el est logique. For leur half, les Aiglons ont affiché une maitrise collective supérieure mais n’ont pas été récompensés à trigger d’un manque criant de réalisme.

The match feuille

rating 2-0 (MT 2-0)

Referee: S.Locard

Movies : in the mean time sur Actu

Investments: LCBO: L. Lecoutey (sixty fifth), A. Petit (67th); L’Aigle : M. Altin (60è)

butts : A. Sanz (thirteenth), D. Diallo (fortieth)

LCBO: B. Biou, L. Lecoutey, R. Legrand, J. Groleau, A. Petit, M. Maine, H. Ouedraogo, T. Cretien, A. Sanz, M; Sallot, D. Diallo; Replacements: N. Verite, R. Lepage, C. Fallet; Entrepreneur: C. Fortin

FCPA: L. Desplanques, A. Bunel, Okay. Olivier, M. Altin, P. Girard, A. Baillon, E. Gardin, M. Afif, W. El Hasnaoui, T. Giraldin; Replacements: L. Chelghaf, M. Dominguez, E. Sangrado; Coach: H. Dupont

Response of Christophe Fortin (coach LCBO)

Contrairement à d’autres rencontres, on a été moins spectaculaire. C’est la première fois qu’on menait au rating aussi tôt dans le match, ça nous a peut-être destabilisés. Et puis, il faut être honnête, on est tombé contre une belle équipe qui n’était pas deuxième par hasard. Ils ont gâché des events, frappé deux fois sur la barre et une fois sur le poteau mais nous avons toujours cherché à relancer proprement et dans le jeu, on a été combatif et on s’est projeté vers l’avant dès qu’on le pouvait. Je suis fier pour mes garçons. On relaxation tous mobilisés et on travaille maintenant dans la sérénité. Ce style de victoire va fédérer pour la suite. Les garçons prennent conscience de leur potentiel et aujourd’hui, on a marqué des factors sur le plan psychologique. »

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Sport à Caen dans l’espace Mon Actu. In a single click on, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *