Skip to content

FOOTBALL (Coupe Crédit Agricole) : Saint-Sernin (C) gagne sa finale face à Lux (B)

Cette finale de la coupe départementale est l’aboutissement d’une season extremely riche, pas seulement pour la troisième équipe san-serninoise, pour tout un club. La victoire, sur le plus petit des scores (1-0) est plus qu’une cerise sur le gâteau, c’est l’aboutissement de trois années de travail.

Châtenoy-le-Royal, son beau complexe et son synthetic terrain, était le lieu, choisi par le District de Saône-et-Loire, pour jouer toutes les finals des coupes départementales. Saint-Sernin (C) is engaged in the “Crédit Agricole” et son opposition avec la réserve de Lux, évoluant au même level, était ouverte, it seems that it is a finale, it seems that it is the last season, Parce qu’il y avait beaucoup de monde au «Treffort», le stade de Châtenoy-le-Royal. Finir en beauté, après avoir brilliantly reported le championnat, était l’objectif, faire un doublé avec les copains de la « B », engaged dans l’autre finale, était l’objectif inavoué. Les joueurs de Jean-Louis Ferreira, le coach, ont replenish leur contrat, sans réaliser le match de l’année, mais en se montrant plus forts. Bravo.

On ne le sait que trop bien, une finale crispe le jeu, les ardeurs. Cette finale ne déroge pas à la tradition même si les violets, en gris aujourd’hui, ont trouvé le meilleur moyen pour décrisper tout ça sur la première vraie initiative du match: center parfait de Junior Sibefo, de son flan droit, pour l’ unavoidable Jocelyn Matrat who, from the tête, had no chance against Matéo Chapuis, the guard Luxois, 1 to 0 (15e). Lux réagit de toutes ses forces et en deux minutes, la 17 et 18e, mit à contribution Adrien Moine, le portier san-serninois, d’abord sur coup-franc puis par un sauvetage in extremis dans les pieds d’Ousmane Diallo, l ‘attaquant chalonnais. Le score in restera là à la pause.
In seconde période, le jeu s’est durci, les Luxois ne trouvant pas de solution par le jeu, générèrent une certaine frustration qui débouchera, comme à la parade, sur des legal arbitral sanctions: deux cartons blancs, pour commencer, puis des jaunes (2) who became red (75e). Côté Saint-Sernin, on a continued jouer, sans jamais tomber dans le piège vert, mais une statistique confirme la maîtrise de cette finale: sur les cinq occasions de cette période, cinq étaient san-serninoise; il y eut même un but, by Jean-Benoît Jury, mais il sera refusé pour hors-jeu.
Le temps de siffler la fin de partie, de communier avec le nombreux public venu de Saint-Sernin-du-Bois et Camille Brun, le capitaine, leva la coupe « Crédit Agricole ». Une sacrée performance quand on ajoute à ce succès le championnat gagné et le même résultat, in attendant l’autre finale, des potes de la « B ».

Messieurs, congratulations.

Vincent Brunci

A Châtenoy-le Royal, Saint-Sernin (C) beat Lux (B) 1 à 0 (1-0)

Referee, Aymeric Prost
Lux : Chapuis, Barascut, Giroud, Diallo, Isik, Ouchem©, Lacomme, Bion, Pernin, Ouassef, Diallo, Oueslati, Isik Goksel et Sevestre. Coach: Baptiste Chapuis.
Saint-Sernin : Moine, Val, Battaglia, Sosnowski, Brun©, Jury, Sibefo, Bouillet, Bretigny, Matrat, Tavan, Pereira, Perraudin et Pauchard. Coach, Jean-Louis Ferreira.
Jean Louis Ferreira : « Mixer la montée et remporter cette coupe c’est la cerise sur le gâteau, c’est exceptionnel, merci aux garçons, au staff, au public et à tout Saint-Sernin. C’est l’aboutissement d’un long travail avec tout le groupe senior, avec Ludovic Houchard le coach de la B et JB Géreau surtout, l’entraîneur général. He c’était obligé que cette année on fasse quelque chose d’énorme, on l’a fait. »

Cliquez ici pour voir notre 1er reportage photos

Leave a Reply

Your email address will not be published.