Skip to content

Football/Euro female. The tops and the flops of Islande-France

THE TOPS

Malard in pole pour les quarts

In the absence of Katoto, on ne savait pas si elle serait titular or si Ouleymata Sarr allait lui être préférée, mais c’est bien Melvine Malard (22 ans seulement) que aété alignée à la pointe de l’attaque Française lundi soir contre l’Islande. La Lyonnaise to his ouvrir le scored au bout de seulement 43 secondes de jeu en combinant très bien avec Clara Mateo dans l’axe. A but qui lui a d’ailleurs valu d’être designée joueuse du match par l’UEFA.

For the suite du match, she is her procurer of named occasions. Elle a même cru inscrire un doublé mais sa deuxième réalisation de la soirée a été refusée en raison d’un hors-jeu.

Au vu de la tournure des événements, on it is said that cette belle performance tombe au meilleur des moments pour elle, à l’orée de la phase à élimination directe. She has a good chance of a nouveau titular samedi against the Pays-Bas.

Baltimore, a great option

Autre satisfaction de ce match : Sandy Baltimore. Titularisée, elle aussi, pour la première fois dans le tournoi, la joueuse du PSG s’est montrée très remuante dans son couloir gauche de la.

She multiplied the appels de ballet et a su se procurer beaucoup d’occasions, me si elle pas été récompensée d’un but. Elle n’en est pas passée loin, puisqu’elle a trouvé la transversale (55and). Contrairement à Melvine Malard, il est moins certains qu’elle soit titular samedi, car Cascarino semble subter la number 1 à ce post dans l’esprit de la Selecciónneuse. Mais il est toujours rassurant de voir que les replaçantes sont au level when on leur fait appel. Une bonne nouvelle pour Corinne Diacre.

I public Icelandic to shine

Les tribunes du stade de Rotherham n’avaient pas beaucoup vibrated after the debut of the tournoi. Sur las deux premiers des Bleues matches contre l’Italie, puis la Belgique, les delegations de supporters n’avaient pas été tres important, et l’ambiance s’en était ressentie.

Lundi soir, les choses ont été bien différentes, puisque les Islandais, qui ont pour habitude de se pleasure in the name of the great competitions of leur équipe nationale, qu’elle soit masculine ou féminine, ont pleinement joué leur rôle. L’essentiel d’entre eux étaient rassemblés dans un coin du stade et ils n’ont eu de cesse que de pousser leur sélection tout au long de la partie.

Une manière de mettre les Bleues dans le bain pour les quarts? Samedi, les Pays-Bas devraient également compter sur un très great name of fans to come and encourage them.

THE FLOPS

Sarr lost points

If Malard shone, Ouleymata Sarr seemed disappointed to give up his chances to start against the Pays-Bas. Her performance against the Belgian avait été décevante, and she n’a pas her reliever la sweeps the quelques minutes qu’elle a eu à disputer lundi.

Malheureusement pour elle, c’est elle que provoque le pénalty in order to rencontre que permet à l’Islande d’égaliser. Cet Euro ne semble pas vouloir lui sourire pour l’instant.

Les Bleues se relachent encore

Les Françaises continuent d’avoir des trous d’air during leurs matches. Comme contre l’Italie où elles n’auront joué qu’une mi-temps sur les deux à fond, ou la Belgique, face à laquelle la prestacion a été poussive, elles n’ont pas su empêcher les Icelandaises d’inscrire un but at the end of the game

Certes, les Nordiques ont bien poussé, mais ce but dans les ultimes secondes est venu laissé un goût d’inachevé dans une provision relativelyment aboutie jusqu’alors.

C’est dommage, car contre les Pays-Bas, il leur faudra sans doute livrer un match plein de bout en bout.

The canicule complicates the tournoi

Monday, the temperature reached 35°C at the time of shipment. Ces caniculaires conditions are encore plus inhabituelles in Angleterre qu’en France. Force, cela cree des problèmes. The English trains were strongly disturbed by the chauffeur, who forced certain spectateurs to come to Rotherham. D’où une affluence plus faible (a peu plus of 7000 spectateurs selon l’UEFA) than the previous matches.

Et puis cela fait également to feel dans le spectacle proposé. Lundi, les joueuses ont semblé souffrir des températures, notamment sur les fins de mi-temps.

Leave a Reply

Your email address will not be published.