Skip to content

Soccer : “Il faut faire confiance”, éclaire l’ancien joueur Laurent Poujol avant que Rodez ne prenne à nouveau l’avion ce samedi

In his return to Paris FC, similar day on September 17 for the compte of the ninth day of Ligue 2, Raf is alive are the primary vol after the journeys of the flight Rodez – Guingamp, for 2 weeks. L’ancien défenseur ruthénois Laurent Poujol, current dans le vol Rodez-Bastia in 2004 dejà marqué por une grosse frayeur, raconte los traces que ce style d’incident peut laisser et la façon d’aller de l’avant. Entertain.

Est-ce that the mésaventure reencontrée par le Raf il already deux semaines, avec le demi-tour effectué en raison de fumée envahissant l’appareil, vous a rappelé des mauvais souvenirs?

Ouiç’a soulevé des souvenirs. Même si ce qui s’est passé n’est pas pareil. Ils ont vu de la fumée et ils ont fait demi-tour. Nous, on a vu un équipier passer par la porte. J’ai encore l’picture de Patrick Videira que se lève pour aller demander au pilote combien de temps il restait avant d’arriver, automobile il avait envie d’uriner. Puis il s’est rassi, il s’est attaché et quelques instants later, la porte de l’avion, devant laquelle son siège del se trouvait, s’est ouverte. After the depressurisation, they’re siège of him to this aspiration and he’s retrouvé les jambes dans le vide. Cela lasted quelques secondes puis il est revenu dans l’avion. Ensuite, on s’est recroquevillé à l’avant jusqu’à la fin du vol. On ne l’a su qu’après, mais le risque était that the porte detaches completely. She doesn’t have greater than a joint and risquait of percuting a propeller and rendering the airplane uncontrollable.

What traumatism cet incident at-il laissé?

President Jean-Louis Gayrard nous attendait à l’aéroport, sans savoir ce qui nous était arrivé. Quand il nous a vus, il a vite compris… Une cellule psychologique avait été mise en place à l’hôtel. Certains souffraient de sifflements dans les oreilles. Extra traumatised him than Patrick, évidemment. Le soir on avait pu manger tous ensemble (1). On était aussi there voir le match de Ligue 1 Bastia-Rennes, pour se changer les idees. Et on s’est dit qu’il fallait vraiment qu’on joue notre match, le lendemain. Cela nous avait ressoudé.

Contrairement à ce qui est arrivé au Raf il already deux semaines, vous aviaz atterri à Bastia. Remark s’est passé le trajet return?

On avait fait le choix de rentrer by airplane. Il y avait la possibilité de rentrer en bateau, mais c’était sophisticated au stage logistics. On est reparti avec deux petits avions et nous avions determined to faire les mêmes groupes et de prendre les mêmes locations qu’à l’aller. Il n’y a pas eu un bruit dans l’appareil. When and after a beep, the pilots will return to us and say that it’s regular. Et l’arrivée a été un soulagement. On avait le sentiment that every part ended nicely, the satisfaction of n’avoir perdu personne. Et on retrouvait à l’aéroport nos familles et beaucoup de monde qui nous accueillait comme si on avait gagné quelque selected d’necessary.

At-il été facile de convaincre tout le monde de reprendre l’avion?

Certains ont hesite, notamment Patrick. Je ne me souviens plus qui, mais quelqu’un avait dit qu’il fallait conjurer le mauvais type et remonter immédiatement.

Will the membership avait-il set up a suivi for the suite pour vous entourer?

Le suivi était surtout pour Patrick, automobile c’est lui qui a été aspired. D’autres avaient besoin d’être suivis pour des troubles auditifs.

Avec ce que vous avez vécu, auriez-vous des conseils à donner aux joueurs actuels?

Même si ce que nous avons vécu n’est pas pareil, cela aurait aussi pu être dramatique. Je leur dirais queil ne faut pas avoir peur, qu’il faut faire confiance aux pilotes, aux individuals qui s’occupent de la upkeep des avions. Le risque zéro n’existe pas mais les crashes sont très rares.

Est-ce que ce style de mésaventure peut aider à renforcer un groupe?

C’est sur. Ce qui s’est passé a ressoudé des liens très importants entre nous. Chaque fois qu’on peut se revoir, on refait quelque selected ensemble. L’an dernier, on a fait un evaluate au second of the Bastia à Rodez venue in Ligue 2. Certains ont fait leur vie ailleurs, on est lié à jamais, même avec ceux qui étaient dans l’autre avion. On sait qu’on revient de loin.

(1) : Le Raf surrendered in Corse to face the reserve of Bastia. Pour le déplacement, effectué la veille de la rencontre, a small airplane devait transporter les joueurs et l’entraîneur en deux voyages. C’est lors de la première rotation que l’incident est survenu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.