Skip to content

“Soccer is the reflection of society’s excesses”

Guillaume Warmuz, 52 years outdated, former guardian of the Racing Membership de Lens. Après avoir mis fin à sa carrière de joueur en 2007, il est désormais entraîneur, et par ailleurs oblat bénédictin et aumônier dans une maison de retraite.

Le monde du soccer at-il beaucoup changé depuis votre époque?

Oui beaucoup. The evolution started within the years 1990 with the rights of tv. Puis le mouvement général de libéralisation a touché les contrats des joueurs: à la place des réglementations nationales, qui prévoyaient par exemple en France un engagement d’un sure nombre d’années dans le membership avec lequel on signait, un grand marché des contrats se met en place.

Oubliée l’appartenance à un territoire, à un pays. End the precedence given to the membership formateur. The person decides and passes from a membership to the opposite in accordance with the alternatives. Une partie de la destructuration du foot wind de là. Lorsque nous avons été champions de France avec Lens, in 1998, notre groupe s’était construit depuis plusieurs années.

J’ai joué plus de 10 ans avec sure joueurs. Aujourd’hui c’est presque unimaginable! L’ancrage dans un lieu a sauté pour que règne la loi du marché. C’est cette même logicique qui a au choix du Qatar pour accueillir la Coupe du monde.

What’s going to I say des joueurs eux-mêmes, aujourd’hui, à qui reproche des salaires indécents? Once more, Kylian Mbappé a été la cible de critiques pour sa légèreté voire son mépris affiché pour l’écologie lors de la polemique autour des jets privés?

With out vouloir alimenter cette polemique – automotive l’enjeu écologique dépasse largely l’utilization ou non d’un jet privé –, l’picture donnée aujourd’hui par les joueurs de très haut niveau de la réussite sociale par le foot n’est pas bonne. Leur côté unhealthy boy est presque valued. Ce n’était pas le cas à mon époque.

Quant au jeu en lui-même, je verta que si le spectacle s’est amélioré avec son intensificación, l’side collectif s’est amoindri : on joue de manière plus individualiste, pour se faire remarquer et signer un bon contrat. But when on pointe tel or tel joueur, il faut effectively comprendre that they’re angle of him n’est qu’une conséquence d’un système ultraliberal et non régulé où l’argent domine. De même on s’offusque de ce qu’est devenu le foot, mais il ne faut pas oublier qu’il n’est que le reflet de la société, de ses excès et ses problemes.

La Coupe du monde au Qatar provokes a malaise, voire une indignation. What do you suppose?

Cette Coupe du monde me dérange, et je m’y intéresse peu. I keep in mind these quelques matches mais ce ne sera pas l’ambiance si spéciale que j’ai connue lors de chaque Coupe du monde depuis mon enfance.

Au-delà du fait qu’elle a lieu en hiver, dans un pays qui n’a rien à voir avec le soccer, les questions sur l’écologie et les morts de travailleurs sur les chantiers me poussent à m’interroger: quelle est cette Coupe du monde que l’on nous suggest? Quelle place pour l’éthique ?

You encadrez des jeunes joueurs au heart de formation de Mâcon. Que voyez-vous chez eux ? Retrouvez-vous le même amour du soccer qui vous animait à leur âge?

Il ya de vrais passionnés, humbles et travailleurs. Mais quelque selected a basculé. Auparavant, on idéalisait the efficiency du joueur, et c’est toujours vrai bien sûr – on admire ce que font Kylian Mbappé ou Lionel Messi –, mais la efficiency vient alimenter l’admiración pour le “produit Ronaldo”, c’est-à -dire sa présence sur les réseaux sociaux, sa marque, son argent, ses villas… Les jeunes sont toujours passionnés, mais peut-être moins par la seule beauté du geste.

Le soccer ne serait plus vecteur de «valeurs»?

Properly sûr sure! Une fois tout cela dit, je défendrai toujours que cette self-discipline sportive, qui est un bien commun mondial, rend vertueux. D’abord parce qu’elle oblige à découvrir ses partenaires d’équipe, à y être attentifs: pour jouer, il faut être solidaire, créer un véritable lien. Ensuite, plainly she obliges to dépasser soi-même, à être le plus fort dans le jeu, par l’esquive, l’astuce ou le placement. Briefly, plainly the foundations are for the jeu: jouer en solitaire, tacler, insulter est puni par une sanction.

Avec une path éthique donnée par l’éducateur et l’entraîneur, le foot peut aider des jeunes en dificulté ou leur permettre de se meler à d’autres. Dans ce cadre, il rend meilleur, éduque au bien et au beau, j’en suis persuadé, et c’est quelque selected d’immuable.

You say me that soccer is a « vector of evangelization »!

Dans le foot de haut niveau, il ya très peu d’athéisme, automotive pour vivre plusieurs années en côtoyant les meilleurs joueurs du monde, avec des thousands and thousands de gens qui te regardent, des milliers de personnes dans les stades, et beaucoup d’argent , on a besoin d’aide. Certains se tournent alors vers plus grand qu’eux-mêmes, éventuellement Dieu. Dans cette vie particulière, beaucoup prient dans leur coin, font silence, méditent. Sans cela, on ne tient pas longtemps. Il s’agit même, selon moi, d’une situation pour arriver au sommet et y rester.

Le foot a toujours été un lieu où on échange beaucoup sur Dieu. Moi-même j’ai pris conscience de ma finitude à trigger d’une blessure: tant que l’on joue, que l’on est bien portant, que l’on gagne, on se croit Dieu. Mais se retrauver sur un brancard avec le risque de ne plus pouvoir jouer fait come up des questions sur le sens de ce que l’on fait, sur ce qui nous arrive.

La joie de la victoire également est un terreau favorable au questionnement spirituel: nous sommes faits pour cette joie qui nous envahit, pourquoi? Au-delà du foot de haut niveau, ce questionnement peut come up, par exemple, chez les jeunes que je forme et qui sont à la recherche de cette joie procurée par la victoire. The foot can result in a mirrored image extra profound than that which is held by the jeu.

Alors que le soccer professionnel semble s’être perdu, remark vivez-vous votre amour de cette self-discipline aujourd’hui ?

Beaucoup de choses ne changent pas : j’aime toujours l’incertitude du soccer. Il ne s’agit pas d’une science exacte, la victoire n’est jamais sûre. Je vois toujours dans les matches de haut niveau le don de soi, la volonté, l’intensité. Au-delà de toutes les critiques sur ce qu’est devenu le foot, cela reste.

Qu’est-ce qui pourrait sauver le soccer?

Le changement viendra du haut, notamment de la Fifa (Fédération internationale de soccer affiliation) qui chapeaute tout. Aujourd’hui, ses dirigeants raisonnent comme des banquiers, sans issues humaines ni éthiques.

Les dirigeants doivent être exemplaires, se mantenir dans la continuité de l’histoire du soccer et de ce qu’il est. Il faudra refaire une Coupe du monde en Afrique ou en faire une au Costa Rica, par exemple, qui comptent des thousands and thousands of followers. Extra in organizer unites au Qatar in a number of senses. Face à l’emballement, il faut des réadjustements et retrouver une maîtrise.

Le salut pourrait-il venir de nouveaux «territoires»: les nouveaux pays de soccer en Afrique ou en Asia, ou le soccer féminin, par exemple?

The fact is that the perfect remaining soccer nations roughly le Brésil, l’Argentine, l’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie. Ces pays donnent donc le ton. Quant au female foot, il pourrait avoir une affect sur le masculin, mais il reste à construire, et sera uncovered aux mêmes risques lies à la gloire et l’argent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *