Skip to content

Soccer. La Guérinière created the explosion towards the AG Caen… qui l’avait battue 16-1 in pleasant

La rage de Maïlys Montembault après son however vainqueur sur un coup-franc lointain. ©Aline Chatel

C’est a retentissant exploit that l’US Gueriniere to accompli, Sunday 23 October 2022, devant l’Avant Garde Caennaise. Avant le coup d’envoi, l’challenge de la rencontre ne semblait pas faire l’ombre d’un doute. L’AG Caen, habituée à truster le haut de tableau de Régional 1, devait ne faire qu’une bouchée du promotion. In pré-saison, n’avait-elle pas inflicted a horrible correction à son adversaire? The primary pleasant match of La Guérinière, I performed on the identical terrain René Bendif, it ended with the rating ahurissant from 16 to 1 in favor of the outdated pensioner of D2.

Devant une tribune bien garnie, rien ne s’est passé comme prévu. Même le plan de la Guérinière n’envisageait pas forcément une telle challenge : la victoire 1-0 décrochée dans les dernières minutes de jeu. “L’AG Caen, on it’s mentioned that it isn’t our portée”, acknowledges the buteuse Maïlys Montembault. « On cherchait le nul, mais on ya cru, explains the capitaine Mélina Mohammadi. Comme quoi, tout est attainable dans le foot! »

L'AG Caen de Léa Robert a laissé passer sa chance avant le but de La Guérinière.
L’AG Caen de Léa Robert a laissé passer sa probability avant le however de La Guérinière. ©Aline Chatel

A coup-franc décisif

La Guérinière était de plus en plus acculée devant sa cage quand son attacke Lennie Godret s’est fait faucher à trente mètres de la cage hostile. Maïlys Montembault, the most important frappe of l’équipe, s’est alors saisie du ballon.

Damien Della Santa’s Approach (they’re historic entraîneur à l’Avant Garde, ndlr), I paid consideration to properly positionner the valve du ballon. Quand je vois le ballon depart, avant que ça rentre, je me dis: c’est bon. C’est l’explosion de joie, le truc incroyable!

Mailys Montembault

Le scénario d’une deuxième mi-temps completely acquise à la trigger des visitauses avait, paradoxically, fait naître l’espoir chez la défenseure centrale passée par Saint-Malo (D2). « Dès qu’il ya eu la barre, le poteau et le sauvetage sur la ligne, j’ai thought ce match était pour nous. C’est l’esprit de guerrières que j’adore ici. C’est pour ça que je suis venue là. On ne lâche pas, on est toutes soudées. »

Les joueuses de la Guérinière réalisent an authentic exploit.
Les joueuses de la Guérinière réalisent an genuine exploit. ©Aline Chatel

L’AG Caen pas en réussite

C’est peu dire, pourtant, que les joueuses de Medhi Mohammadi et Christophe Montembault, le père de Maïlys, avaient été terribly malmenées avant ce coup-franc décisif. Moyennement entrée dans la rencontre, l’Avant Garde avait sérieusement accéléré l’attract.

On a fait tourner le ballon mais on n’a pas été assez justes techniquement. Ça s’est emballé on the finish of the match. On fait deux bars, la gardienne kind trois parades… On n’a pas eu de réussite. Elles ont eu de la probability et peut-être un peu plus d’envie.

Angéline Cappel, captain of the AG Caen
Pauline Morand fait partie des joueuses de la Guérinière passées par l'AG Caen.
Pauline Morand fait partie des joueuses de la Guérinière passées par l’AG Caen. ©Aline Chatel

« Dingue de fou ! »

The frustration is nice for a crew from the applicant AGC, a fois de plus, au haut de tableau. « On est passées à côté de notre match. » À l’inverse, la Guérinière a eu tout bon. “On les a attendues, on est resté compactes et on les a fait douter”, notes Mélina Mohammadi. The result’s « dingue de fou », aux dires de Maïlys Montembault. Il permet à l’USG de grimper au cinquième rand du classement. L’Avant Garde n’est que neuvième avec trois défaites en quatre matches.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Sport à Caen dans l’espace Mon Actu. In a single click on, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *