Skip to content

Football. Les 100 ans du District de la Loire in September anecdotes

1. Indetronable Roche-la-Molière

I reminded him of est vieux de soixante-dix ans. Et il tient toujours. Lors de la saison 1951-1952, Roche-la-Molière, pensionnaire de CFA, voit Sochaux (D1) mettre un terme à son parcours lors des huitièmes at the end of the Coupe de France (0-5). Hormis l’AS Saint-Étienne, aucun autre club du département n’a réussi à atteindre, au minimum, ce stade de la compétition. Les Rouchons are also hissés deux fois en seizièmes de finale (1954 et 1958), comme Andrézieux (2016 et 2019), alors que Saint-Chamond (1948) and est parvenu à une reprise.

2. Aimé Jacquet, d’une coupe à l’autre

Précoce, Aimé Jacquet integrates, aged 17, the seniors of AS Couzan, the son village club of his birth. Techniquement au-dessus du lot, le milieu de terrain s’offre son premier trophée dès sa première saison chez les «adultes». In 1958, he reported the Coupe de la Loire avant, l’année suivante, to participate actively in the mountain of the team. Aimé Jacquet rejoined the ASSE ensuite (1960-1973) after finishing in Lyon (1973-1975). Quintuple champion of France avec les Verts (1964, 1967, 1968, 1969 et 1970), il embrasse avec le même succès la carrière d’entraîneur (OL, Bordeaux, Montpellier, Nancy). Jusqu’au Graal, in 1998, is the title of champion du monde avec l’équipe de France. Vendredi, Aimé Jacquet (80 years old) will be sacré entreîneur du centenaire for the District de la Loire.

3. Le club des cinq

Le niveau national échappe souvent aux clubs ligériens. Excluding AS Saint-Étienne, seulement five formations du département ont goûté au level national. Depuis 1996, Andrézieux-Bouthéon fluctuates between N2 and N3, autrefois CFA and CFA2. L’US Feurs, currently leader of the pool of R1, pourrait de nouveau goûter à l’échelon national qu’il a connu dans les années 2010. Plus loin, Rive-de-Gier (CFA in 1943-1944 and 1956-1967 ), Roche-la-Molière (CFA from 1950 to 1956) and AS Roanne (D3 from 1980 to 1983 and in 1986-1987) disputed the joutes nationales.

4. Laurent Blanc eliminates l’Olympique Saint-Étienne

In 1985, l’Olympique de Saint-Étienne réussit l’exploit de se hisser in the quart de finale of the Coupe Gambardella. The parcours finally caught up to Montpellier (2-1) from a certain Laurent Blanc (19 years old). Le defender, champion du monde (1998) et d’Europe (2000) avec les Bleus, is left by a headline in puissance chez les pros. This season, he disputed 32 Division 2 matches with the MHSC and entered five buts. Tout en aidant les juniors montpelliérains, dont il est le capitaine, à se hisser en finale de la Gambardella, battus pour la deuxième année consécutive en finale, cette fois par Auxerre (3-0).

5. The coupe at the house for La Talaudière

Dans le club house de La Talaudière, la coupe de la Loire is en bonne place. Et il ne s’agit pas d’une retort! Le District de la Loire avait décidé, après les trois succès en cinq ans (1981, 1985 et 1986) de La Talau’dans l’épreuve, de leur offerr le trophée. rare.

6. Du beau monde dans les equipes…

Les terrains de la Loire ont vu défilé du beau monde. À l’image du « pioneer » Pierre Garonnaire, de nombreux joueurs ont débuté dans les clubs du département avant de becoming professionnel. Pêle-mêle : Robert Salen (Veauche puis OL et ASSE…), Jean-Marc Schaer (Dunières puis ASSE…), Jacky Bonnevay (Roanne puis Sochaux, OM…), Jean-Luc Ribar (Roanne puis ASSE, Lille…), Sébastien Pérez (Saint-Joseph puis ASSE, OM…), Olivier Sorlin (Olympique Saint-Étienne puis Montpelier, Rennes…), Loïc Perrin (Périgneux, Saint-Charles-Vigilante puis ASSE), Lucas Da Cunha (Roanne puis Rennes, Nice )… Certains sont même devenus internationaux, à l’image de Georges Peyroche (Roche-la-Molière puis ASSE… ; France), Gérard Farison (Terrenoire puis ASSE… ; France), Jean-Marc Ferreri (Pouilly-sous-Charlieu puis Auxerre, Bordeaux, OM… ; France), Adel Chedli (Firminy puis ASSE, Sochaux… ; Tunisia), Fazouzi Ghoulam (CSADN puis ASSE, Naples ; Algérie)…

7.… et aussi au sifflet

Deux arbitrators formed by the District of the Loire ont atteint le niveau international. Le Couramiaud Michel Girard, who will be awarded the title of referee du centenaire, officiated from 1978 to 1993 in Division 1, with, in prime, the finale of Coupe des clubs champions 1986 to Séville opposing Barcelone to Bucharest to the touche, ou encore a match between le Spartak Moscou and le Naples de Diego Maradona devant 100,000 people au stade Lénine.

La Roannaise Solenne Bartnik is, she, became an arbitrator assistante internationale in 2010. La Ligérienne a surtout officié au center plus haut niveau hexagonal. Note that Nelly Viennot and Éric Poulat sont, eux, passés par les terrains ligériens.

Leave a Reply

Your email address will not be published.