Skip to content

Football (Ligue 2) : pour son retour au Hainaut, Valenciennes veut rallumer la flamme

La saison passée, au Hainaut, le VAFC a bien galéré, avec seulement 5 victoires au compteur (pour 5 nulls et 9 défaites). Malgré leur match sérieux à Bordeaux, samedi dernier, les Rouge et Blanc se savent attendus. More l’envie d’avancer dominate.



Reading times:
3 minutes


Du côté des groupes de supporters, le nol à Bordeaux (0-0) n’a pas calmé les ardeurs. Sur les réseaux sociaux, ça continue de tailler. Ce VA restless. Ce VA démoralise. It seems that it will not be assez costaud pour rivaliser, assez ambitieux dans son recrutement, assez populaire dans sa politique tariff, assez yes, assez ça… À Valenciennes, in fact, ça ressasse inlassably les mêmes maux. It seems that les émotions manquent, la fierté manque, la Ligue 1 manque.

Aware that Hainaut was a kiss of certitudes and a supplément d’âme, Nicolas Rabuel, promoted to chef cette saison, did not get past the pressure for autant. They are terrain de jeu from him to lui, c’est le foot. Et c’est dans ce domaine qu’il understand apporter des réponses. Sur le terrain. Par le jeu et rien que le jeu.

In faisant de son antre une forteresse? « C’est la volonté de toutes les équipes, ça, Reply coach Rabuel. On veut tous que ça soit dur pour les adversaires.
» Lui veut des actes, surtout. Et pour inciter ses joueurs à s’engouffrer en quelque sorte sur ce chemin de la rédemption, qu’il les sait all capable d’emprunter, il a donc continued à jeter ses petits cailloux tout au long de la semaine. Comme il le fait depuis le début de saison.

Mental Effort

« On est dans cette idée d’avancer, detaille-t-il. Advance pour récupérer le ballon, advance dans l’utilisation du ballon quand on l’a. And surtout advance dans the prises d’initiatives individuelles où là, je sais qu’il y en a encore sous la semelle.
» À Bordeaux, où son groupe a «
pris confiance en son potentiel athlétique

» et s’est rassuré sur sa solidité défensive, VA a eu des situations. « Mais il nous a souvent manqué un mètre ou deux pour mettre en danger l’adversaire. » Pour the old age into opportunity, « on doit donc être plus engages encore dans l’aspect offensif, pour aller vers le but et pour pouvoir marquer.
»

Pour le technicien, les choses sont assez simple, au final. « Je l’ai répété aux joueurs, c’est à nous d’allumer la mèche pour que tout le monde nous suive.

If on ressent cette volonté individuelle chez chacun, de vouloir a peu plus advancer, alors collectivement ça va advancer. Et le stade va avancar car il faut que le stade soit avec nous. Mais la flamme viendra de nous!

»

VALENCIENNES – LE HAVRE, ce samedi at 7:00 p.m., au stade du Hainaut. Arbitration of M. Perreau Niel, assisted by MM. Durand et Larhant. VALENCIAN: Larsonneur; Linguet, Debuchy (ch.), Cuffaut, Lecœuche ; Kaba, Masson; Hamache, Boutoutaou, Ayite ; Bonnet. Entrepreneur: Nicolas Rabuel. À choisir parmi: Sy; Vandenabeele, Innocenti, Rabuel, Picouleau, Martin, Diliberto, El Amri ; Zinga. Absent : Noubissi (reprise). LE HAVRE: Desmas; Kumbedi, Sangante, Lloris, Operi ; Richardson, Lekhal, Ba ; Mahmoud, Thiaré, Alioui. Entrepreneur: Luka Elsner. À choisir parmi: Gorgelin; El Hajjam, Moussadek, Kechta, Kitala, Casimir, Wam, Ngoura. Absents: Cornette, Diallo, Wahib, Mnemba (blessés).





Lire also

LOSC : débuter face à un promo n’est pas toujours une bonne affaire

Ligue 1 : ported by Lacazette, Lyon beat Ajaccio in overture du championnat

RC Lens : Seko Fofana, celui qui peut tout changer



Poursuivez votre lecture sur ce(s) subject(s) :

Football / Soccer Valenciennes (59300, Nord) Nicolas Rabuel

Leave a Reply

Your email address will not be published.