Skip to content

Soccer : Nîmes Olympique in a crucial scenario

Battus 1-0 to Pau lors of the 13e day of Ligue 2, the Crocos accumulent les défaites et sont au pied du mur.

“Oui, there’s already a priority, there’s an urgency, it is the remainder of the life.” Ainsi s’exprimait Benoît Poulain samedi soir (October 22) avant de quitter le Nouste Camp de Pau, the huitième défaite – déjà – of the saison consommée (1-0).

Le capitaine croco a plus que raison de tirar la sonnette d’alarm automotive les statistiques sont implacable. Ces dix dernières saisons, à huit reprises, deux des équipes occupant l’une des quatre dernières locations après treize journées ont été relegated on the finish of championnat. Trois l’ont même été lors de l’exercice 2017-2018. Les possibilities nîmoises de maintien seraient donc de l’ordre de 50%.

C’est peut-être très serré mais l’urgence est là

À une seule reprise, sur cette décennie, les quatre derniers au soir de la treizième journée s’en sont tous sortis. Niort (13 pts), Sochaux (11 pts), l’AC Ajaccio (8 pts) et… Nîmes (4 pts) avaient ainsi sauvé leur peau in 2015-2016, (fameuse) saison que les Gardois avaient démarré avec 8 factors de penalty

Les troupes de Nicolas Usaï renverseront-elles la vapeur comme celles de Bernard Blaquart avaient su le faire ? Ont-elles la moelle pour y parvenir ? On peut en douter tant cet effectif manque d’éléments de charactère à même de bousculer le cours des événements et d’entraîner leurs partenaires dans leur sillage.

“C’est encore très serré”, a tenté de positiver Nicolas Usaï samedi soir en évoquant le classement. Nîmes n’a successfully que un level de retard sur Annecy, premier non-relegable, et un peu plus haut, Dijon, Laval et le duo QRM-Metz ne sont qu’à deux, trois et quatre longueurs. C’est encore très serré, oui, mais quand on advance avec une moyenne de 0.85 level par match seulement, cet écart-là a tout d’un gouffre.

Les Crocos sortiront-ils de la zone rouge avant la Coupe du monde, ce qui serait drive bon pour le morale? Il leur reste deux rencontres pour y parvenir: aux Costières face à Bordeaux et en déplacement à Niort, qui aura tout du fameux match à six factors. Le chief et la lanterne rouge, d’un excessive à l’autre.

Dans le Béarn, samedi soir, Benoît Poulain a tenté de donner quelques raisons d’y croire. I spoiled the deficit, I assured: “Dans l’esprit, c’était bien. Pas au même niveau que face à Amiens (1), mais on n’a pas lâché ni laissé filer le match, ce qui arrive parfois quand on se retrouve à dix. On ne l’a pas fait et ça, c’est positif, il ya eu de bonnes attitudes.”

A failing recreation

C’est bien – et cela reste quand même a minimal – mais cela ne suffira pas pour arracher le maintien. Dans le jeu, les Nîmois n’ont pas montré grand-chose face aux Palois. Il ya eu trop de déchet method et trop d’approximations. “On joue dans une nouvelle group (the 4-4-2 changed after a number of matches the 3-4-1-2, NDLR), argues Benoît Poulain, on prend encore we mark.” Il serait peut-être temps de les trouver automotive aujourd’hui, il ya urgency.

(1) Pour Poulain, he succès 2-0 devant Amiens était “un vrai match de haut niveau. Dans l’engagement, je n’avais pas vu ça depuis le début de saison, même lors de nos autres victories”.

Les echoes des Crocos

CARTONS Averti samedi à Pau, Koné recoils desormais sous la menace d’un troisième cardboard jaune synonyme de suspension automatique. Excluded dans le Béarn, Djiga manquera le 7e tour de coupe de France face à Bastia-Borgo, match pour lequel Fomba can even be suspended.

PREMIERE A l’extérieur, l’équipe croco avait jusque-là toujours marqué. À Pau, she is donc restée muette pour la première fois de la saison en déplacement, la quatrième fois au whole.

PENALTIES Les Crocos ont concédé à Pau leur deuxième penalty de la saison. Le Stéphanois Krasso avait réussi le premier, le Palois Koffi a manqué le second.

POTEAUX Le penalty de Koffi a été repoussé par les deux poteaux de Maraval. After the debut of season, les Crocos ont été sauvés six fois par leurs montants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *