Skip to content

Soccer: pas de miracle pour Rodez face au PSG

Confrontées à une des plus grosses équipes du championnat lors de la deuxième journée de D1, samedi 17 septembre, les sang et or not pas résisté à la drive offensive du PSG, sans pour autant capituler.

The marche etait trop haute. Mais ce n’était pas une shock. Samedi September 17, Les Rafettes ont raised the loi des joueuses du PSG, who have been largely imposées (4-0) sur la pelouse de Paul-Lignon. Pour une deuxième journée et une première à domicile, le duel était de taille pour les sang et or.

Only one week in the past, Laurie Cance and her teammates have been lacking (2-0) from Paris FC, who certified for the Ligue des Champions within the last troisième du championnat. Et hier, c’est l’équipe qui va batailler toute la saison avec Lyon pour le titre qu’elles recevaient. Sans succès pour l’on the spot, au classement et devant le however, Rodez a surtout automobile la prochaine journée pour plonger dans son championnat.

Lutte in protection

If the confrontation appears to be a mission inconceivable on the paper, give me a match to fait souffler a vent d’espoir on the ruthénoise hair. Les joueuses de Mathieu Rufié ont supplied a pricey debut to 1,200 spectators. C’est même Chloé Bornes, income cet été sur le Piton, que a réalisé le tout premier tir du match à la 4e minute. The protection try, launched by Mylaine Tarrieu, is handed by Lydia Williams. “J’aurais bien aimé qu’on la marca, pour voir ce que ça aurait donné après. Même if I believed that ça n’aurait pas changé l’subject du match”, comment l’entraîneur sang et or. Juste après, Bornes déjouait de la tête un des premiers facilities dangereux des Parisiennes. Mais ce n’était que le début d’une longue lutte.

After the joué du ballon pendant a grosse fifteen minutes, les Ruthénoises ont dû devoted themselves to defending les abords du however de Sieber. Les Parisiennes de Gérard Prêcheur venaient d’élever le niveau physique. L’internationale Grace Geyoro shortly overcame him compteur (19e, 0-1). Facilities repoussés par le bloc ruthénois, tirs au-dessus du however, frappes arrêtées par Sieber… Les offensives se sont enchaînées avant même que la mi-temps ne soit sifflée.

The tendency to persist au retour des vestiaires. Paris avait l’avantage au rating et à la possession. Et Karchaoui (51e) et Diani (58e) ont jouté leur touche (0-3). Between deux actions parisiennes, Stievenart, Saunier or encore Bogi sont frayé un chemin jusqu’au ballon. Mais c’est dans les dernières minutes that Rodez retrouvé son jeu de début, PSG relaxed. Guellati at 84e, then Bogi at 89e, ont essayé de faire trembler les filets de Williams, qui a arreté les deux frappes. Et Geyoro is venue asséner le coup de grace dans le temps additionnel (90e+2, 0-4).

Une défaite sans shock, qui laisse place à un des plus gros rendez-vous du début de saison pour Rodez: le déplacement à Soyaux, samedi 24 septembre (2:30 p.m.), avec qui les blood et or vont jouer des coudes, sur le terrain, mais surtout la lutte pour le maintien.

The reactions

Mathieu Rufié, entraîneur of Rodez
Une bonne entame, lors de laquelle on les a gênées, on était en place défensivement. Après, on a premiere night. C’est frustrant parce que, por rapport à la débauche d’energie et à certaines choses qu’on a vus dans le jeu, je discovered que 4-0 c’est sévère. Ce qu’on voulu faire défensivement, ça a été respecté, mais il faut qu’on progresse à la récupération. Et peut-être que sur les matches plus à notre portée, ça paiera.

Solène Champagnac, milieu de terrain de Rodez
On his towards leurs offensives, après on savait que ça allait être dur, physiquement, de tenir tout le match comme ça. Mais on a réussi à les tenir et à leur poser des problèmes. Après, c’est le PSG… On s’est quand même battues avec nos armes.

Gérard Prêcheur, entraîneur du Paris SG
C’était a bon match. Rodez a fait un très bon début, bien organisé et des joueuses bien presentes dans les duels. On a pris la maîtrise du jeu après le premier quart d’heure, on s’est procuré des events. On a eu un petit facteur de réussite en début de deuxième période qui nous a permis de mettre le deuxième however. Et ensuite, on a géré le match par rapport à notre prochaine rencontre, qui a déjà lieu mercredi en Champions League (towards Hacken). On a cinq matches in deux semaines. C’était vraiment un match plaisant, surtout de jouer devant des spectateurs aussi nombreux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.