Skip to content

Soccer : Pays de Cassel, au jour d’après et… devant les années futures

The membership requires a car on Monday for a Friday jouant towards the celebrities of PSG in a Bollaert stadium. Jamais un membership de Régional 1 français n’avait vécu une telle aventure. Pays de Cassel should be digested. However I assumed déjà to the suite.



Studying instances:
3 min


On a phenomenal chercher, dépoussiérer nos archives, passer des coups de fil aux spécialistes de la Coupe, on n’a pas trouvé hint d’une équipe évoluant en R1, la sixième division française, à avoir évolué devant 37 875 folks. C’était mondi, à Bollaert. C’était distinctive. Et c’était pour Pays de Cassel, l’élu du foot novice, season 2022-2023.

If this affluence doit évidemment beaucoup à l’identité de l’adversaire, de ses stars, à la proximité de la Coupe du monde et à la courbe de popularité du PSG et de Kylian Mbappé chez le jeune public, qui aurait pu prédire que Pays de Cassel remplirait Bollaert, a lundi soir d’hiver, at 8:45 p.m. Three, three peu de monde.

« On a gagné huit, dix ans »

After the qualification towards Wasquehal, huit jours plus tôt, l’identification à cette équipe, la fierté de la Flandre intérieure, avait en revanche déjà été palpable. Les Géants et le lion des Flandres étaient partout. Monday, face au PSG, c’est la joie et la fierté bon enfant de all un territoire, son plaisir de vivre un événement hors norme et distinctive, qui ont perspiré. Foot ou amateurs, pour la plupart, profanes.

Pays de Cassel raised the sporting loi of PSG (0-7) in a match or the distinction between two worlds fut spectacular, even moments. L’USPC, avec cette Coupe, a gagné beaucoup de temps, estimate Gabriel Bogaert, le coordinateur sportif.

« It will likely be an enormous tremplin for the membership. Si on ne s’était pas qualifés contre Wasquehal (thirty second finale), on aurait gagné deux, trois ans. Là, on a gagné huit, dix ans. Cela donne du crédit, generally, à notre projet. Cela donne du crédit auprès des joueurs, auprès des supporters, des partenaires, from the CCFI (the commune of commons). Ils dissented:
“Pays de Cassel, ça bosse bien, c’est sérieux.” »

What undertaking?

Financièrement, l’USPC n’a pas perdu son temps. Among the many endowments of the Fédération française (102,500 euros) for jouer a sixteenth finale, the soirée à Bollaert, Pays de Cassel s’est constitué un matelas très solide. Gabriel Bogaert thought déjà à la suite. « Il ya plein de choses qui vont se passer derrière. On est déjà in dialogue pour pas mal de choses. Ça va amorcer plus vite que prévu. »

Pays de Cassel a beaucoup of chantiers à mener. Il doit renforcer son école de foot et ambitionne, à terme, la montée en N3. Ceci posed, the northern membership shall be toujours contraint par sa taille, six communes, regrouping 6,500 folks. Et d’autres golf equipment qui tournent, tout proches, de Steenvoorde à Hazebrouck.

Une grande query se fait jour après ces huit jours de liesse et de ardour, tintées de jaune et de noir: le foot flamand souhaitera-t-il, un jour, et saura-t-il construire, mener un projet de territoire? La réponse lui appartient.





Lire additionally

Soccer : Pays de Cassel, au jour d’après et… devant les années futures

Soccer (Régional 1 féminine): Ruddy Boez et l’EFACCA Cambrai sont dans les temps pour l’objectif du maintien

Pays de Cassel – PSG: ces data fous battus par Kylian Mbappé lundi soir



Poursuivez votre lecture sur ce(s) topic(s) :

Pays de Cassel-PSG Soccer / Soccer Cassel (59670, Nord)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *