Skip to content

Soccer – Régional 1. Defaite sevère mais logique des réservistes de l’US Alençon

Malgré moreieurs events de however, les Alençonnais n’ont pas fait preuve d’efficacité pour mener ou revenir dans la rencontre. ©David Capelle Archives

Les feuilles mortes se ramasent à la pelle at-on coutume de dire. If they’re properly current on the pelouse du stade Jacques-Fould à Alençon (Orne), Sunday October 23, ce ne sont pas elles que les US Alençon Reserves Ont ramasées au fond de leurs filets, mais les ballons.

Le résultat de leur gentillesse défensive mais aussi de leur manque de réalisme offensif face au fall PTTin Regional 1.

A penalized untimely sortie

Alors that the préfectorale mecanique était properly in place et avec de l’huile dans les rouages, un grain de sable venait tout dérégler. Blessé, Anthony Barré give up his companions (17′) and compelled Sylvain Gressant, the native coach, to rethink his central protection, the help of a workforce.

À peine recomposé, celui-ci s’effritait. Romain Giroult, tout juste descendu d’un cran, commettait l’irréparable dans la floor, sans qu’il y ait hazard. You penalty etait remodeled pair Lecacheux (0-1, 18 ‘). A premier coup dur.

A recurrent defensive naïveté

Le deuxième arrivait quelques instants avant la rentrée aux vestiaires. Et, in l’espace de deux minutes, les espoirs verts étaient positively éteints. A manque d’agressivité de l’arrière-garde ornaise pour dégager un nook, bêtement conceded, et Quitte en était quitte pour aggraver la marque (0-2, 38′), that Liard carried 3-0 in profitant d’un ballon égaré en milieu de terrain(0-3, 40′).

Dur comme le troisième consécutif, encore une fois, à une erreur. A communication manque à la réception d’un nook et Lecacheux qui fusillait (1-4, 66′). Dur d’autant que revenus avec de meilleures intentions, validated by a however from the tête d’Hugo Mengeard (1-3, 62′), les Verts allaient de l’avant. Une réalisation qui coupait internet les jambes des coéquipiers de Soufian Abousaïd qui encaissaient a dernier however anecdotique on the finish of the assembly (1-5, 86 ‘). Le calice jusqu’à la lie.

A motif d’espoir

Même si le résultat brut semble sans équivoque, Sylvain Gressant’s efficiency of joueurs n’est pas que négative. Les thirty premières minutes de jeu ont été intéressantes et ont débouché sur des events de however, points de beaux mouvements collectifs, mais qui n’ont malheureusement pas été concrétisées.

Movies : in the mean time sur Actu

Adrien Badier despatched a ballon tout mou dans les bras du portier caennais (12 ‘) tandis that Romain Esnault butait sur ce dernier rempart (15 ‘) et était contré in extremis (31 ‘). Théo Beaulavon s’essayait dans un angle difficile et son essai n’était pas transformedé (33 ′) after Hugo Mengeard a réglé la mire pour son however (32 ′).

Les Alenconnais don’t fail to stop effectivity pour mener ou revenir. Tout l’inverse de leurs adversaires que ont su totaliser, sans pour autant avoir eu una nombre inconsideréré d’opportunités de scorer.

ALENÇON – CAEN PTT : 1-5 (0-3)

BUTS. Alencon: Mengeard (62′). PTT Caen : Lecacheux (18′ pen, 66′), Quitte (38′), Liard (40′), Riou (86′).

ALENCON : Couillard, Abousaïd (cap.), Gouri, Barré (Truet, 17′), Mengeard, Guyonnet, Esnault (Proux, 67′), Giroult, Badier, Beaulavon, Blondel (Harel, 79′). Coach: Sylvain Gressant.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre L’Orne Hebdo dans l’espace Mon Actu . In a single click on, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *