Skip to content

Football – Rodez : Gregory Coelho, the invited surprise

They are prêt complètement manqué à Sète (National) against Gregory Coelho à regagner Rodez dès le 1er décembre. Alors que latéral droit s’attendait à vivre six mois sur le banc ou en réserve, il devrait débuter samedi, à 19 heures, à Bastia, et peut-être même finir la saison en tant que titular.

“Au début, ça se passait très bien, mais dès qu’on a commencé à perdre, l’ambiance s’est vite degradée. Quand tu n’es pas bien moralement, tu ne peux pas être bon sur le terrain. Puis il Already in the match with Mans (3-0, on August 30), or the entraîneur could sort out a bout of 30 minutes…” Ce prêt raté à Sète, jouant sa survie en National, difficile de croire qu Il s’agit de celui by Gregory Coelho. Surtout quand on his performance against Toulouse (1-0) lundi, Lui who well failed to deliver his debut passe décisive in Ligue 2 thanks to the center parfait pour Malaly Dembélé (42e). More also than his ownership of him in Havre (0-0), on January 22, on the right side, face to the hecatombe of blessés côté Raf, avait dépanné à gauche avec brio.

A destiny that Cadurcien était well loin d’imaginer dans ce vestiaire de la Sarthe, où cette demi-heure cauchemardesque tournait alors en boucle dans sa tête. Hors du groupe sétois les deux rencontres suivantes, le joueur de 23 ans a fin sa douloureuse aventure dans l’Hérault par trois quarts d’heure puis cinq minutes complicated, against Saint-Brieuc (0-0) le 17 septembre et Bourg-en -Bresse (2-5) 24.

Six parties plus tard sans jouer, les directants ruthénois l’appelaient pour le rapatrier… On était seulement le 1er décembre. “At the moment, and there is a chance that Rodez will have the beaucoup of absences (blessés, départ à la coupe d’Afrique des nations à anticiper…), confide celui que est passé par le center de préformation de Castelmaurou. Derrière, j’ai pu rejouer assez rapidement, ça m’a aidé à relativiser. C’est aussi grace à mon entourage, la direction du club… Gregory Ursule (manager général) a été le premier à m’envoyer an SMS pour me réconforter après Le Mans. J’ai appelé le coach (Laurent Peyrelade), qui a également su trouver les bons mots.”

“Je n’aurais never thought to become pro”

Après seulement cinq matches de L2 en deux seasons, avoir vu les sang et or recruter l’été dernier un joueur issu du National 2 (Lucas Buadès) pour jouer à son poste et dû migrer en troisième division pour “gratter du temps de jeu” , certains auraient été vindicatifs. Lui la joue collectif : “La première année, je découvrais le niveau professionnel. La deuxième, je pensais más de temps de jeu. Ça n’a pas été évident à vivre, mais quand on regarde le début d’exercice de Lucas, Honestly, the leaders ont fait le bon choix. C’est moi qui ai efectué le mauvais, alors que j’avais d’autres propositions en National.”

Et pourtant, en l’absence de l’ex-Nîmois, blessé, Gregory Coelho pourrait finir la saison en tant que titular… au moment où il est en fin de contrat en juin et négocie une prolongation. “Le pire, c’est que je n’aurais never thought to become pro… (sourire) Inconsciemment, j’ai peut-être plus la dalle sur le terrain en étant dans cette situation. Mais ma priorité, ce n’est pas moi, c’est de laisser le Raf dans cette division. Mon agent m’a appelé ce matin (jeudi) et je lui ai dit que je ne pensais qu’au maintien. Quand mon réveil sonne, c’est la première chose who came to me in tête.”

“It seems that once I am one of the mecs who saved the club, I reprimanded the blood and then the category U17. Contrairement à Sète, ici, on travaille avec des personnes humaines. C’est sad à dire, mais même en ne jouant quasiment jamais, je souhaite à tout le monde d’être heureux comme je le suis à Rodez.”

Le Lotois d’origine, mais Aveyronnais d’adoption, apprécie quand même particulièrement sa nouvelle place… dans le once de départ: “Maintenant qu’on m’a vu contre le Téfécé, de plus en plus de gens m’envoient des messages, m’arrêtent dans la rue… C’est nouveau, ça fait plaisir… mais rien n’est acquis.”

Gregory Coelho réclame me “du temps de jeu” supplémentaire pour rester. Voilà désormais un occasion de montrer qu’il mérite.

Leave a Reply

Your email address will not be published.