Skip to content

FOOTBALL : “Tel un nouveau départ…”

Désabusé, le désormais ex-responsable technique de l’Amiens Porto cherche à rebondir… non sans réflexion.

The perspective ne lui avait, jusqu’alors, jamais traversé l’esprit. Et pourtant, l’une des «chevilles ouvrières» de l’Amiens Porto a – bel et bien – décidé de rendre son tablier. De jeter l’éponge, contre toute attente.

« Cela apparaissait, je l’avoue, improbable au moment d’embarker dans l’avion. Direction l’Algérie où je souhaitais rendre visit a month proches » souligne him désormais « ex-responsible technique » Avant qu’il ne s’explique sur ce choix qu’il ne considère cependant pas precipíté. Sans oser botter en touche.

Il était I murmured that je siège aux côtés de Francis Thorignac sur le banc de cette entente. Il n’en sera rien!

« J’attendais beaucoup, énormément, de ce rapprochement avec la section féminine de l’Amiens SC » soupire alors l’intéressé. I informed during my stay that this mutualisation of competences and moyens ne devrait avoir lieu. « Alors que tout semblait en bonne voie » regrette-t-il.

A decision that does not souhaite not commenter qui veillait à « le faire réfléchir. » Bouleverser un avenir à court terme qu’il paraissait pourtant avoir défini. « Il était I murmured that je siège aux côtés de Francis Thorignac sur le banc de cette entente. Il n’en sera rien! » Choix fort, irreversible part of celui qui, « une decennie pendant », Efforts will be made to promote the football au féminin sous le maillot de l’Amiens Porto.

Ce projet, ce défi aura été formidable. With a peu de recul, he recalled a senior team in Régionale 1, several final badly lost in Coupe de la sommeauraient fait sourire

« Il s’agit d’une page que turns. C’est ainsi… » argue, avec nostalgie, un passionné nullement pessimiste. Preferred to keep in memory cette « beautiful human adventure. » Où, « I started laughing », Hacène Kichou était alors parvenu à fédérer autour de lui. « Ce projet, ce défi aura été formidable. With a peu de recul, he recalled a senior team in Régionale 1, several final badly lost in Coupe de la sommeauraient fait sourire » Et pourtant, tel un ironique clin d’œil du destin, l’interest comes from a point d’honneur à cette histoire for the consécration d’une troupe U16 qu’il directed. « Les filles viennent de reporter le trophée Haut-de-France»

De quoi susciter une certaine amertume? « Absolutely pass! » rétorque avec spontanéité celui que endossa le maillon de l’ASPTT Amiens lors de ses premiers pas, balle au pied. Say ans (également) avant qu’il ne pousse les portes de la structure chère à Abilio De Sousa Carneiro et ne séduise avec cette orientation au féminin. Pour preuve, un effectif qui oscillera avec « 120 licenses. » Jeunes passionnées parmi lesquelles Léa Notel, « aujourd’hui au Stade de Rheims et who participated in the Euro U19 with the tricolore jersey », Clara Wibault and Clara Lebel « évoluant depuis en championnat national » allaient rapidement tirer leur épingle du jeu.

Changer d’orientation, d’environnement n’altèrera jamais ces dix années passées ici.

Une euphorie qui ne semble plus vraiment être la même aujourd’hui…. « Je n’oserais être aussi catégorique. La crise sanitaire a peut-être encouragé à d’autres sources d’attention. Celle économique aussi aussi une réorganization de son quotidien » Try to explain celui qui apprécierait rebondir. « Vers d’autres horizons » lâche-t-il du bout des lèvres, attitude qu’il réitère lorsqu’il évoque avoir déjà été sollicité. More he guards the temps of the reflection for the nouveau challenge.

« La quarantaine approchant », Makes Kichou a donc vidé son vestiaire. Et she ne fréquentera plus ces prochaines semaines celui de l ‘Amiens Porto, except celui éventuellement réservé à l’équipe visitause. Mais il pourrait être entraperçu autor de la main couante d’un stade du Grand Marais que lui aura donc procuré joies, satisfactions, désillusions. « Changer d’orientation, d’environnement n’altèrera jamais ces dix années passées ici. Comment oublier ces croisées croisées çà et là qui m’ont so much aporté, sur le plan humain essentiellement. Comment oser imaginer dénouer ses liens qui nous ont unis ? »

La gorge nouée, Hacène Kichou laisse alors entrevoir cette émotion jusqu’alors cunningly mastered. Celle qui temoigne d’une période, d’una decision que ne laisse pas indifferent. « Comment pourrait-il en être autrement ? » s’interroge-t-il. Au moment même de refermer cet album aux souvenirs qu’il venait de feuilleter.

Fabrice Binek

Credit photos : FB

Leave a Reply

Your email address will not be published.