Skip to content

Football: Xamax et son coach peuvent-ils se relieve ensemble?

I published

FootballXamax et son coach peuvent-ils se relieve ensemble?

Neuchâtel s’est inventé un début de crise tout seul, il a maintenant les deux pieds dedans. The reality comptable dit quatre matches zéro point, le content est bien moins sevère. Andrea Binotto traverses a great zone of turbulence.

Andrea Binotto is at the Xamax tea party after debut 2021.

Pascal Muller/fresh focus

C’était court, mais d’une clarté absolue. Les faits ont été rappelés à Andrea Binotto quelques minutes après the 3-2 deficit against Yverdon. The advantage that the team is now available, the defensive error that scored him 2-2, the penalty sevère more unjust that is suivi, the rating of Ange Dakouri face au but vide a la 89e pour un 3 -3 that never existed. In somme, cette poisse qui colle aux basques neuchâteloises, pas aidée par quelques grossières erreurs individuelles, que ont mené à une quatrième défaite de rang. «Vous avez tout résumé. Et à la fin, le con qui va payer, c’est moi.”

Realism or fatalism, the future will tell you. Mais si ces mots ont jailli de la bouche de l’entraîneur neuchâtelois, c’est que le contexte dans lequel baigne actuellement Xamax n’est pas bon. Les Rouge et Noir ont entamé le derby vendredi sous une banner «Comme vous, encore en vacances» de leurs supporters, assortie de plusieurs palmiers en plastique. C’est de bonne guerre, même plutôt amusant et bien trouvé. Le fait d’être descendu sur le terrain après la partie pour aboyer sur des joueurs visibly affected by the situation, on the contrary, fait thinker à malaise plus profond.

Les Neuchâtelois n'avaient besoin de personne pour être déçus vendredi soir.

Les Neuchâtelois n’avaient besoin de personne pour être déçus vendredi soir.

Pascal Muller/fresh focus

The reaction of the fans is she afraid that the bad results of her protection? She is, assurément, sachant that the altercations d’après-match n’auraient never exist dans un monde où Xamax n’était pas coincé à la dernière place après quatre journées. Mais on peut aussi y lire l’écho d’a club que ne respire pas la sérénité. Disons plutôt: d’un club que n’a pas voulu de la sérénité et qui doit, maintenant, advancing face aux vents contraires qu’il a lui-même engendrés. At all levels.

“Et à la fin, le con qui va payer, c’est moi.”

Andrea Binotto, Neuchâtel Xamax trainer

Les regards se tournent d’abord vers Jean-François Collet. Le president of NE Xamax to a club à faire tourner, le meilleur moteur est évidemment de gagner sur le terrain. L’équipe ne gagne pas, alors le boss ne peut être satisfait. Logic. Une fois ceci dit, il ya lieu de s’interroger sur ses déclaraciones de el. Evoke a «match commando» après seulement deux défaites, parler de début de championnat «catastrophique» au troisième revers, ce sont des mots forts. Des mots qui génèrent de l’insécurité et qui font apparaître Xamax comme une équipe larguée. Ce qui n’est pas le casa, on y reivendria.

Dans la mesure où le proprietaire du club a globalement aprécié le dernier exercice de son équipe, que Neuchâtel a vecu un été moins agité que cercédents et que sa relation avec son coach semblait bonne, on peut s’étonner que «Jeff» Collet pull à ce point la sonnette d’alarm. Ou alors, il faut lire sa réaction of him à travers les remarks qui sont susceptible lui remonter aux oreilles.

The Vaudois of Neuchâtel

Il y en a vraisemblablement pour tous les goûts. Dont, force, certaines hostile envers Andrea Binotto. Lui le Vaudois qui fait peut-être ressortir un mal-être plus identitaire. Xamax is a Neuchâtelois club directed in a good part by the Vaudois, from the direction of the staff. On ne change pas un président comme ça. Un entraîneur, par contre… Il convient encore de rappeler que le technicien aurait sans doute pu aller voir ailleurs cet été. Preuve also des bonnes ondes qui régnaient alors au club et d’un travail à poursuivre, il est resté fidèle aux Rouge et Noir.

Apparaît donc la question centrale: Xamax et Andrea Binotto peuvent-ils se relieve ensemble? Pour ce qui est du terrain, probably. Même si un problème risque d’apparaître de manière croissante: les signs de stress, déjà aperçus vendredi contre Yverdon, ne vont pas aller en s’améliorant. Jusqu’à la première victoire au moins. Ce stress, c’est also le rôle du coach de le canaliser. Malgré ça, les pensionnaires de la Maladière étaient vraiment proches d’obtenir ce premier succès dans le derby, tout comme ils auraient pu le décrocher lors de leurs three premières sorties. Celle vs. Wil (2-0) était indigesté? C’est vrai. Les autres ont fait état d’un Xamax à niveau, so much seduisant, so much fragile.

Le point après the venue du LS

Sauf qu’à niveau ne veut pas dire au-dessus du lot. C’est also un fardeau lourd à porter lorsqu’on represents NE Xamax à l’heure actuelle: le club n’appartient plus, financierment et sportivement, à l’élite du football national. Mais il génère des attentes disproportionnées par rapport à ses moyens. Sa place «naturelle» n’est certainement pas cet indigne 10e rank de Challenge League, mais elle n’est pas tout à fait non plus celle d’une équipe de Super League.

Ce que dit le terrain, c’est que Neuchâtel a regardé Aarau, Schaffhouse et Yverdon dans les yeux. More than ses individual errors of him et certains événements malheureux lui ont à chaque fois fait terminar la partie dans la peau du loser. Autrement dit: Xamax sait se creer des temps forts, moins gérer ses temps faibles of him. A problem that incombe aux joueurs comme au coach, mais rien que ne semble irrecoverable. Hormis les dangers qu’ils veulent bien s’inventer, les Neuchâtelois sont loin d’être en détresse.

Vendredi matin dans les colonnes d’Arcinfo, Jean-François Collet explained that a point would be missing, but the results were important, after the match of the Vendredi prochain face au Lausanne-Sport. Pas évident comme duel pour ramener la sérénité.

Leave a Reply

Your email address will not be published.