Skip to content

Golf. Florian Jouan, a joueur d’equipe avant tout

Benjamin Azais-Davy dominated the premiere of the Grand Prix de Quéven. Moins trois sous le par grace à une carte de 69, le Rennais dispose d’un coup d’avance avant le deuxième et dernier jour dimanche, sur Luc Toupin (70).

Maxime Mauret, Antoine Lemée and le Quévenois Clément Le Navénec, sont en ambuscade derrière. Ce dernier aimerait surely faire plaisir à son père de him, Raymond, the president of the club, who is currently hospitalized.

Jouan veut faire des birdies

Autre joueur quévenois à vouloir briller, c’est Florian Jouan. Parti en première partie samedi, I validated a card of 76, ce qui le met à sept coups du leader. « Globalement, je suis un peu déçu car je méritais mieux. Mon grand jeu est en place, mais mes putts ne sont pas tombés », trust the local joueur who let me send a 67 sur ce parcours, «c’est mon record. Le parcours est plutôt affordable. Les positions de drapeau étaient faciles, la balle roule sur les fairways, c’est normal que ça score bas », Analysait le joueur âgé de 31 ans, qui travaille à côté du golf comme commercial dans les métiers de la construction. «Cela m’a permis to come m’entraîner et de taper des balles à l’heure de midi cette semaine. J’ai débuté le golf il ya plus de quinze ans à Quéven. Je me suis vraiment intéressé à ce sport when Fred Rolland is arrived as a teacher. À Quéven, on est bien entourés, nous formons un bon groupe depuis plusieurs années et c’est motivant. J’apprécie de jouer en équipe où nous évoluons en deuxième division nationale. Malheureusement, nous sommes descendus à deux reprises cette année. C’est une déception pour 2022, mais nous reviendrons plus fort l’année prochaine. »

D’un côté personnel, le joueur ne met pas de pression, « Je suis 2 d’index, je ne me fixe pas d’objectif car je ne joue pas suffisamment. Ce qui compte, ce sont mes performances en équipe, c’est ce qui motivate me le plus », tell me Florian Jouan qui a parcouru avec la team quévenois les golfs du Vaudreuil et de Chantaco cette année: « J’espère aligner les birdies lors de cette dernière journée. »

Chez les féminines, la Sud-Finistérienne, Lauranne Roueille a fait sensation en envoyant une carte de 71, relaying them secondes ex aequo, la Quévenoise Christelle Urvois et Anne Macher-Talibart, à six coups derrière. Ce devrait être compliqué pour ces dernières to go up the pente, à moins d’un énorme faux pas de la membre du club de l’Odet. Premiers départs aujourd’hui at 7:30 am.

Femmes. 1. Lauranne Roueille (Odet) 71 ; 2. Christelle Urvois (Val-Queven) 77 ; 3. Anne Macher-Talibart (Sperone) 77 ; 4. Betty Papail (Saint-Laurent) 78 ; 5e ex aequo. Aubane Statiotis (Saint-Sansom), Julie Laigo (Bordeaux Lac) 79.

Men. 1. Azais-Davy Benjamin (Rennes Saint-Jacques) 69 ; 2. Luc Toupin (Saint-Samson) 70 ; 3e aequo. Maxime Mauret (Rennes Saint-Jacques), Clément Le Navénec (Quéven), Antoine Lemée (Rennes Saint-Jacques) 71 ; 6. Ewen Falcher (Lanniron Quimper) 72… 15. Florian Jouan (Quéven) 76.

Golf. Florian Jouan, a joueur d’equipe avant tout

Leave a Reply

Your email address will not be published.