Skip to content

Harrison Rutherford fait la fierté des Riverains

BASKETBALL. The reputation of the program sport-études en basketball de l’école secondaire Marie-Rivier continues to pass the borders of Drummondville. Harrison Rutherford is the most recent member of the Riverains to be recruited in Division 1 of the Québec Collegiate Circuit.

Âgé de 17 ans, Harrison Rutherford fera le saut avec les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit la saison prochaine. The formation of Longueuil evolved into the first division of the Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

«C’est un but que j’avais depuis longtemps, a raconté Harrison Rutherford. Chez nous, j’ai un papier sur le mur où j’écris tous les buts que je veux atteindre dans le futur. Chaque jour, je travaille fort pour and arriver. Quand je réussis, j’ai la satisfaction de l’enlever de la liste.»

Harrison Rutherford. (Photo : Ghyslain Bergeron)

Ayant discovered the basketball vers l’age 6 years, Harrison Rutherford never ceased to watch the bag.

«Je suis vraiment tombé en amour avec le basket. Il ya certains sports où, même si tu pratiques beaucoup, tes progresses sont très lents. Au basketball, si tu travailles fort, tu vas voir les résultats”, a souligné celui qui a fait ses classes à l’école secondaire de Richmond avant de joindre les Riverains.

«Ce que j’aime le plus, ce sont les amitiés que ça permet de créer. C’est vraiment un sport collectif. Me coéquipiers sont toujours là pour moi, que ce soit sur le terrain ou en dehors. Sans eux, rien ne serait possible.”

Evoluant à la position de meneur de jeu, le jeune originaire de L’Avenir affiche une moyenne de 11.4 points par match cette saison.

“Je tire beaucoup. C’est l’un de mes points forts. Je suis un gars qui travaille très fort et qui ne laisse jamais piler sur les pieds. If je tombe par terre, je me relève toujours. Je cherche toujours à m’ameliorer. À Édouard-Montpetit, je vais pouvoir continuer de progresser. C’est la meilleure option pour moi”, I squeezed number 11 des Riverains, who aspires to eventually evolve in the university ranks.

Directed by Michel Métellus, les Lynx comptent déjà sur deux joueurs formed chez les Riverains, soient Angelo Nimaga and Sidney Royal-Proulx. Cette saison, l’équipe a été limited to deux victoires in 15 sorties.

An elite athlete

The recruitment of Harrison Rutherford at the fair of the festival of the Riverains program, which comprised of 200 athletes. Ces dernières années, quatre finissants de l’école Marie-Rivier ont d’ailleurs fait le saut dans la première division du circuit collégial masculin.

Harrison Rutherford. (Photo : Ghyslain Bergeron)

Harrison, c’est probably l’athlète le plus travaillant que j’ai entraîné, a fait valoir l’entraîneur-chef Jonathan Lavoie. He is an athlète très mature, intelligent et à l’écoute. Il pose beaucoup de questions et il met vite nos conseils en application.”

Ce dernier comparait d’ailleurs are protégé à un étalon sauvage lors de son arrivée chez les Riverains. «Il voulait toujours bien faire et performer du mieux qu’il pouvait, même s’il n’avait pas nécessairement tous les outils en main. Mais c’est quelqu’un qui apprend à la vitesse grand V. En très peu de temps, il a réussi à comprendre comment travailler pour un impact sur le terrain en division 1. Des joueurs comme lui, avec son éthique de travail, sa vitesse d’apprentissage et son impact sur l’équipe, je n’en ai pas directed beaucoup.»

«The message that I launched à nos joueurs est simple, ajouté Jonathan Lavoie. If ton objectif c’est d’aller dans elite caliber, you dois être elite dans toutes les sphères de ta vie, que ce soit dans tes relations avec les autres, sur les bancs d’école, à la maison et dans le gymnase . Harrison, c’est quelqu’un qui est elite partout.”

One of the young talent coéquipiers, William Vachon, for his part was recruited by the Géants du Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu, who evolved in division 2.

«On est toujours fiers de voir nos athletes progresser. Ce qu’Harrison, William et nos joueurs sont en train d’apprendre et d’accomplir, ce n’est pas seulement dans le sport que ça va leurservir. Ce leur sera aussi utile dans la vie. Les liens qu’ils tissent avec leurs coéquipiers, ça va rester pour toujours.”

Une season difficile

Evoluant dans la division 1 du circuit juvénile masculin, les Riverains traversent des moments difficiles. Après dix matches, l’équipe est toujours à la recherche de sa première victorie.

Harrison Rutherford et les Riverains sont toujours à la recherche d’une premiere victoire cette saison. (Photo : Ghyslain Bergeron)

«Ce n’est pas facile sur le mental, mais on ne laisse pas abattre, affirmed Harrison Rutherford. If you rentres dans notre vestiaire, you never go croire qu’on n’a aucune victoire cette saison. On se soutient les uns et les autres. After Noël, on a pris une petite car. On doit continue dans la même voie.”

À leur dernière sortie, mardi soir, à domicile, les Riverains ont rose une dure défaite de 94-54 face au Drakkar de la multivalent Hyacinthe-Delorme. The formation of Saint-Hyacinthe (11-1) is hissée au premier rang du classement.

«C’est facile d’avoir une bonne attitude quand l’équipe gagne. Mais quand tu perds, c’est là que tu vois les vrais travaillants, commented Jonathan Lavoie. Cette année, with a team of passionnés vrais. Ce serait facile d’être deprimés, mais au contraire, c’est un équipe que met les bouchées triple et même quadruples à l’entraînement.»

Dans l’esprit de l’entraîneur, the fiche de son équipe ne représente pas son réel talent. Les performances des Riverains sont d’ailleurs in progression depuis quelques semaines.

«Souvent, on est dans le match jusqu’à la fin, mais ce sont les détails que font la différence. For example, on doit travailler sur notre gestion du match. Quand on a la possession du ballon, on doit éviter les erreurs d’inattention et faire de bons choix de jeux. Sinon, ça is translated into a panier pour l’adversaire. Dernièrement, on a also beaucoup travaillé sur notre préparation physique et mentale ainsi que sur la visualisation.”

La saison des Riverains poursuivra jusqu’au 12 avril.

Leave a Reply

Your email address will not be published.