Skip to content

he returned in grace from the Olympique de Marseille

Le return des grands soirs? The final season of the Olympique de Marseille starts on Thursday April 28 in Rotterdam (at 8:50 p.m. on the M6), against the Dutch of Feyenoord. A demi-finale aller de Ligue Europa Conference, la plus “petite” des Coupes d’Europe certes, mais un rendez-vous continental quand même. Et le seul à ce level pour un club français cette année. La Ligue 1 prend ensuite le relais dès dimanche 1er mai, with the reception of Lyon. Objectif de l’OM : conserve six points d’avance sur ses poursuivants pour bel et bien finir, trois journées de championnat plus tard, dauphin d’un PSG déjà sacré.

→ ANALYZE. Europa League : Villarreal, the triumph of peripheral football

Un OM jouant les sommets sur deux tableaux, ce n’était plus arrivé depuis 2009. Les Olympiens avaient été iminés in the quart de finale of the Ligue Europa par le Chakhtar Donetsk (futur vainqueur de l’épreuve), in terminant par ailleurs deuxièmes de Ligue 1 à seulement trois points des Girondins de Bordeaux, à l’époque encore en majesté. Bien sûr, la chronique retient que Marseille fut dauphin du PSG en 2013. Mais les Phocéens étaient alors sortis de la Ligue Europa dès la phase de groupes. At the same time, in 2018, they were ahead of the finale in Ligue Europa, after battus for Atlético Madrid (0-3). More in Ligue 1, trebuchant dans la dernière ligne droite, ils n’avaient décroché than la cinquième place.

A president and an entraîneur in phase

Cette saison, Marseille porte plutôt beau, mais sans grands effets de manche. Comme si enfin quelque chose s’était apaisé, after a long period of instability. After leaving the club in October 2016 for the American tycoon Frank McCourt, this is a break-even debut, more fragile than real. Sans doute parce que les bonnes personnes occupent les bonnes places. Au premier rank desquelles Pablo Longoria, the president of the club, ex-directeur sportif I rode in grade in February 2021 at the place de Jacques-Henri Eyraud.

L’Espagnol de 35 ans, fort de sa passion pour le football et de sa connaissance encyclopédique des joueurs, s’est très vite investi sur un mercato estival assez mouvementé. Same contraint for limited finances, the renewed club is effectif avec une bonne dizaine d’arrivées. Des paris gagnants, à l’image de l’international Mattéo Guendouzi, cheville ouvrière du milieu de terrain, du Brésilien Gerson, souvent décisif en cette fin de saison, ou du defender William Saliba, révélation récemment appelée chez les Bleus.

→ RELIRE. Football : three Coupes d’Europe sinon rien

Pablo Longoria to his aussi trouver l’entraîneur pouvant mettre en musique sa partition : l’Argentin Jorge Sampaoli, recruited for sa « philosophy » of jeu Le terme le plus rabâché tout au long de la saison, par les directants comme les joueurs. L’OM, c’est donc un style, « the school of football de position », defined Pablo Longoria. C’est-à-dire un jeu de possession, posed by the Iberian technician Juanma Lillo, adjoint of Jorge Sampaoli pendant un an à Séville (in 2016-2017), et qui officie aujourd’hui aux côtés du maître à jouer Pep Guardiola to Manchester City.

A project built on a youth identity

« On developing a project très marqué, avec une identité de jeu. Il ya toujours des moments qui nous feront douter de nos idées. Mais il faut insist sur nos principes », trust Pablo Longoria to L’Equipe in December 2021. Et Marseille insists, avec des schémas tactiques souvent changeants et des prestations parfois sans éclat. More the direction imposed, les joueurs la suivent sans barguigner. “For me, the greatest satisfaction is to see a group that buys this idea and defends it in a chaque rencontre”, soutient d’ailleurs Jorge Sampaoli.

Garder la balle, faire le jeu, find la faille. Les supporteurs apprécient. La preuve lors du récent renversement contre Nantes au Vélodrome. A badly engaged affair, but a 3-2 victory in the end. « Mentalité lâche rien, comme Guendouzi », affichait alors sur une banner le groupe de supporteurs Marseille Trop Puissant. Ils aiment ça, les tripes sur la table, jusqu’au bout. And Jorge Sampaoli to applaud “cette tranquility” qui finit par conduire au succès.

Objectif Ligue des champions

If l’OM réussit à composer avec un calendrier infernal (sept matches en vingt-huit jours s’il attendeint la finale européenne), l’équipe peut enfin remplir son contrat. « Jouer la Ligue des champions tous les ans, c’est une obligation. At the end of the season, l’OM doit se qualifier pour cette compétition », martelait Frank McCourt à l’aube de cette année de championnat. The ambition passed by her, the club said it after the debut of the “projet” of its owner.

The pandemic in 2020 lui avait offered la place de dauphin en interrompant le championnat après 28 journées. The subsequent European campaign avait été catastrophique (one seule victorious in six matches in group phase). Cette saison semble écrire un prologue nettement plus construit. Comme le début d’une belle histoire.

———–

Authorized voyager supporters

Les supporteurs vont enfin pouvoir soutenir leur équipe aux Pays-Bas. Interdits de déplacements depuis quelques european matches, dont ceux à Bâle et à Thessalonique lors des deux derniers tours de Ligue Europa Conference, ils seront entre 1,000 et 2,000 à pousser Dimitri Payet et ses coéquipiers à Rotterdam.

Au retour, le 5 mai, le virage nord du stade Vélodrome restera en revanche fermé, mesure sanctionnant les débordements verified lors de l’accueil des Grecs du PAOK au précédent tour. Il avait un temps été envisagé d’ouvrir ces 6,500 places aux enfants licenciés dans les clubs partenaires de l’OM, ​​mais le projecta été abandonné, faute de garanties de secucurité suffisantes.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.