Skip to content

Eire-Australia. Nic White licensed to look at malgré une commotion : World Rugby ouvre une enquête

Le demi de mêlée des Wallabies Nic White n’a pas été changed face à l’Irlande, après sa commotion. (©Icon Sport)

In France, the applying of the protocol commotion en cours de match s’est durcie ces dernières seasons, as a result of greater than 10% of joueurs commotionnés remaining on the terrain, in opposition to 30% in 2017, in accordance with the chiffres FFR-LNR révélés par L’ Workforce. Mais c’est loin d’être le cas partout à l’étranger. Les récents test-matchs internationals ont été le théâtre de plusieurs incidents qui montrent que le check HIA (évaluation neurologique au bord du terrain) n’est pas forcément adapté et parfois mal utilisé.

À l’picture du cas de l’Australien nic white, licensed to reprimand the jeu malgré des signes commotionnels, ce samedi 19 novembre lors de la défaite en Irlande (13-10). After avoir été violently dried up by a plaquage à deux by Mack Hansen and Josh Van der Flier, the ex-demi de mêlée de Montpellier hesitated for a very long time, forward of quitter the terrain pour être examined for une potentielle commotion. Sauf qu’il est revenu en jeu 10 minutes plus tarde, provocando una réaction de colère du groupe de stress sur les commotions cerébrales «Progressive Rugby». World Rugby s’est mentioned du file, in accordance with The Irish Occasions.

World Rugby « look at the circumstances »

L’occasion mondiale explains that she “examines the circumstances” of those controversial occasions in Dublin, alors that Nic White has licensed him to return sur le terrain malgré des signes clairs qu’il avait subi une lesion cérébrale, puisqu’il titubait sur le terrain. Il a depuis été affirmé que le médecin indépendant du match et l’équipe médicale australienne avaiente raté ses essential photos de Nic White groggy, automobile ils étaient à revoir le plaquage preliminary. Properly that the demi de mêlée des Wallabies n’ait par la suite I offered no symptom of commotion cerébrale, he has my au repos pendant 12 days and manquera the dernier automnal check des Wallabies, contre le pays de Galles (samedi November 26, 4:15 p.m. ).

This histoire fait écho à l’incident qui a implicé le pilier gallois Tomas Francis, sufferer of a gross shock à la tête contre l’Angleterre lors du dernier 6 Nations, mais titulaire le week-end suivant face au XV de France. Une enquête ultérieure avait révélé que celui-ci aurait dû être «immédiatement et définitivement retiré du jeu» et un sure nombre de suggestions ont été avancées pour éviter des erreurs similaires à l’avenir.

Beaucoup de casse chez les Wallabies

Along with the unavailability of Nic White, les Wallabies on laissez beaucoup de plumes, samedi 19 novembre face au XV du Trèfle, properly Dave Porecki (commotion cérébrale), Taniela Tupou (tendon d’Achille), Hunter Paisami (genou), Rob Valetini (cheville) and Andrew Kellaway (orteil) are equally blessed. Tandis that Will Skelton (La Rochelle) and Bernard Foley (Kubota Spears, Japan) are returned to their respective golf equipment, their greatest match in opposition to Gallois after the World Rugby worldwide pageant.

Le cas le most préoccupant est celui du strong pillar droit Taniela Tupou que s’est rompu un tendon d’Achille sur la pelouse de l’Aviva Stadium et can be absent between 9 and 12 months. Sachant that the premier match of poule de l’Australie pour le Mondial 2023 aura lieu dans 10 mois, in opposition to Géorgie (9 September 2023), the joueur des Reds is engaged in a course in opposition to the mountain to have the place lors de la Coupe du monde in France.

Movies : for the time being on Actu

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu. In a single click on, after registration, you and retrouverez toute l’actualité of your favourite cities and types.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *