Skip to content

Jérémy Gandon : « Au moins aller chercher le prime 40 »

After a number of makes an attempt, not topped successes, Jérémy Gandon is parvenu to qualify for the finale des cartes du Korn Ferry Tour which can happen the primary week of November. À quinze jours de la grande échéance, le joueur originaire de Valence s’est confié à Golf Planète et en a profité pour évoquer ses deux saisons en Amérique du Sud.

Propos recueillis by Nathan Cardet

Golf Planète: On you think about three satisfait d’avoir atteint the stadium of the finale et de désormais bénéficier du standing de membre du Korn ferry Tour? lire right here

Jeremy Gandon C’est la première fois que j’arrive à accéder à la Finale de ces QSchool après deux échecs. Je suis donc très content material d’avoir enfin franchi cette étape.

Aller à la finale donne le membership du Korn Ferry Excursions mais ne vous garantit pas d’un droit de jeu. L’intérêt d’être membre, c’est de pouvoir marquer des factors au classement général, si je prends half à un tournoi soit en me qualifiant soit en décrochant une invitation.

Et bien sûr si je fais un résultat, tout peut aller très vite, notamment avec les re-ranking.

Donc l’idee en finale c’est d’aller chercher au moins le prime 40, il guarantee les huit premiers excursions de la saison avant ce qu’ils appellent le “reshuffle” (re-ranking). L’objectif c’est évidemment toujours de jouer le mieux doable mais le premier cap à franchir, c’est finir dans le prime 40.

J’aurai le petit avantage d’avoir à peu près les mêmes situations

GP Remark vous sentez-vous avant cette échéance ? Remark allez-vous la préparer ?

JG Je sors d’une semaine où j’ai bien “performé” donc le jeu est là. J’ai deux semaines pour adjuster deux ou trois trucs, pour être sûr que le jeu soit toujours bien en place pour la finale.

Elle is disputed additionally in Géorgie (comme le Stage II), donc j’aurai le petit avantage d’avoir à peu près les mêmes situations et la même herbe.

The week that’s coming to finish, and I didn’t survive the fondness of the sport, from the repetition, one week just a little typique d’coaching. I will focus just a little extra on the sport, on the parcours and the efficiency this week.

GP Prenez-vous Paul Barjon as a mannequin?

JG J’ai fait la saison sur le PGA Tour Canada in 2019 with lui. His outcomes from him lui avaient permits de monter. On s’est toujours bien entendu et c’est sûr que c’est un modèle d’autant que c’est le seul que a réussi à se hisser sur le PGA Excursions of cette maniere. C’est un exemple, ça accroit le désir d’emprunter la même voie. Celle que j’ai envie de suivre pour réussir dans le golf.

GP Votre objectif est donc de jouer sur le PGA Tour ?

JG Je m’étais également aligned au départ des cartes européennes cet été, mais je ne pourrai pas être à la deuxième étape (concurrently the finale des cartes du Korn Ferry Excursions).

I am on board focused on the American satellite tv for pc circuits, however I am arriving at a service station or I am keen to find all of the alternatives. The precedence stays PGA Excursions à terme mais aujourd’hui je suis aussi ouvert. If j’ai une carte sur le DP World Tourj’irai jouer.

Jouer à 3000 mètres, ça fait weird la premiere fois

GP What can we let you know concerning the PGA Tour Latin America?

JG J’ai fait deux saisons sur ce circuit. The premiere in 2020/2021, with the well being disaster linked to Covid, the calendar is particulier, and there are not any representatives.

Cette saison était beaucoup plus classique avec douze tournois. Pour avoir joué aussi sur le PGA Tour Canada, j’ai préféré le Latino automobile les parcours étaient souvent mieux.

On joue vraiment des tournois sympas. Ce sont la plupart du temps des “Open” nationaux; ils sont bien organisés sur de bons parcours. C’est peut-être un peu moins compétitif mais ça laisse aussi plus de likelihood de faire des bonnes performances. Plutôt content material de cette expérience, après si je peux éviter de le refaire c’est pas mal (laughs).

GP Cela stays a très belle expérience de vie?

JG C’est beaucoup de nouvelles choses, chaque pays est vraiment différent, les cultures sont différentes, les gastronomies également. Il ya beaucoup de locaux sur le circuit qui nous conseillent quoi faire; il faut essayer d’être prudent aussi parfois. C’est assez fatigant en revenge. Souvent des enchaînements de trois semaines, et les semaines paraissent parfois très longues automobile tout est différent, il faut s’adapter: ça demande de l’énergie.

Mais ça fait partie de ce circuit, il faut bien s’organiser, arriver à mettre tout de côté sur le parcours.

On days for instance in Quito or Bogota who’re positioned at three excessive altitudes, typically at 3000 meters, it was weird on the first time: the ball’s volley is completely different. C’est très sympathetic, les semaines sont très variées, il already aussi pas mal de tournois en bord de mer.

Il n’y a que douze tournois, donc la saison est assez courte, tout peut se passer assez vite. Sachant that c’est assez difficile de gagner sa vie sur ce circuit, le fait qu’il n’y ait que douze tournois ça permet de réduire un peu les depenses.

©Valerio Pennicino/GETTY IMAGES EUROPE/Getty Photographs through AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *