Skip to content

“Joueuse enceinte = team excludes”, the club of Villers-Semeuse dénonce are ski pass

In a statement published on Tuesday May 10, the Club athlétique Villers-Semeuse (CAVS, Ardennes) declared the ski pass for their female amateur team. The regional league of football aurait “excludes the team” to cause “d’une joueuse enceinte”.

Le Club athlétique Villers-Semeuse (CAVS, Ardennes) is vent debut. I decided to give up “une injustice”.

The regional football league “I acted on the general ski pass” of the women’s amateur football team of the city (classée en régionale 1). “Ce forfait trouve ses origines dans le refus de prise en compte d’acertificat covid positif émanant d’une joueuse de retour suite à une grossesse.” À cause de la pandémie, des rencontres avaient été reportedes.

The situation is explained in a communication sent on Tuesday, May 10, 2022. It is also reported on social networks, and purchases from them in the sector (see the public Facebook publication).

Parmi les soutiens, on note le maire (DVG) de Villers-Semeuse, Jérémy Dupuy, also Patrick Fostier, municipal councilor (LR) of Charleville-Mézières. After long négociations, the CAVS to come back from the competition, more avec “Un calendrier démentiel de rattrapage des matchs non joués. Quatre matchs à jouer sur huit jours.” Dont deux at the end of the day à près 250 kilometers away. Les joueuses dénoncent “a delire pour un effectif composed of mères de famille, d’étudiantes, et de salariées”. They regret a lack of communication, and compassion.

The ski pass was declared by a sports commission of the league, entraînant “from amends”ferait suite à “ne pas avoir prévenu de nore incapacité à nous depler en semaine” I screwed up the attempt “d’obtain a calendrier aménagé” and the shipment “from emails please advise” Desdites absences au directeur de la liga. Les joueuses déplorent que “tout a été fait pour” that leur forfait soit déclaré, et qu’il s’agit “d’un bien triste épisode, sans doute unique, pour le football amateur, qui plus est […] female. Qui se résume par cette phrase: joueuse enceinte, équipe excludes.”

France 3 Champagne-Ardenne is now able to join the president of the club to obtain the precisions.

The director of the league, Olivier Studer, réagi pour explainer la position de son instance. “The club effectively declared a general ski pass on March of March. It seems that it was absent from a debut match on March, after a deuxième match. The rule dit qu’au bout deux ski passes, on this I declared a general ski pass. The club A fait valoir que ce n’était pas un ski pass puisqu’il avait des cases de covid. Cet argument n’a pas été pris en compte par la commission sportive.”

D’où l’appel formed par le CAVS, qu’il a reporté. “Il a été donné raison au club, pour des raisons de forma et non de fond. En donnant ainsi raison, il a failed reprogrammer les matches qui n’avaient pas été joués dans l’intervalle, dont le match in question. A contrainte réglementaire nous impose de terminar avant le 15 mai pour l’ensemble de équipes car nous sommes au le more important de ligue, que permet d’accéder au fédéral level. I already give matches of barrage derrière pour savoir quel club va monter.”

La liga explain donc ne pas avoir eu le choix. “Cette contrainte réglementaire nous a conduit à impose une programmation des matches d’une manière… conséquente, avec un rythme effectivement très important. Sachant que les clubs contre qui [le CAVS] doit jouer ont aussi d’autres matches. Donc il faut have compte de la programming déjà en place, plus ajouter les matches reported. Je understands that ce soit complicated [voir carte ci-dessous; ndlr]on an essay of s’arranger.”

Ce faisant, le problème de mars s’est répété. “After the rescheduling, the other additional matches are also absent. Donc la commission a restore la semaine dernière sur les nouvelles absences liées à la programmation. Si on pouvait estimer qu’on pouvait s’organiser pour le premier match, Le club a failli une deuxième fois. Et on ne sait pas s’il aurait pu être present aux matches d’après.”

“Donc la commission, indépendante et constituted de benevoles dont on ne peut remettre en cause les decisiones, a statué sur cette absence de présence. [Quatre absences au total] au plus haut niveau de ligue régionale, ça imposes a certain respect of l’équité sportive, garantie par l’application des règlements.” Les autres clubs auraient d’ailleurs insisté ce sens: “what diraient-ils if on se mettait à faire des exceptions?” Voilà qui rappelle un adage: la loi est dure, mais c’est la loi. Toutefois, the league invites the CAVS to form a nouvel appel.

Leave a Reply

Your email address will not be published.