Skip to content

journée noire pour les joueurs français

La défaite la plus marquante est celle du tenant du titre (in 2019 lors de la dernière édition) Lucas Pouille…

La defaite la plus marquante est celle du tenant du titre (in 2019 lors de la dernière édition) Lucas Pouille, battu par le qualifié Uruguayan Martin Cuevas (30 years, 414e) in three sets (4-6, 6-3, 7- 6 [7-5]). Le Nordiste n’a pas réussi à confirmer ses bonnes performances de la semaine dernière au Masters 1000 de Madrid, où il avait pris le meilleur sur le Russe Karen Khachanov (26e mondial) puis s’était leaned against Stefanos Tsitsipas I lost a solid match, cinquième mondial et titré à Monte-Carlo en avril.

With compatriot Richard Gasquet la veille, Lucas Pouille avait pourtant eu en premier l’occasion de conclure le match: une balle de match dans la dernière manche, à 6-5 sur le service de son adversaire, bien sauvé par une grosse première balle par le moins connu des frères Cuevas (they are frère Pablo est également dans le tableau).

Verdasco expedie Gaston

Le Français était bien rentré dans la rencontre, solid sur son service et s’appuyant sur son coup droit pour dominate la première manche, après un jeu de service moins bon de part de son adversaire à 5-4. Dans le deuxième set, Pouille s’est fait une frayeur d’entrée, sauvant deux balles de break sur are premier jeu de service. More the sanction is arriving than jeux plus tard à 4-3, au pire des moments pour lauréat de 2019, after a smash sent dans le filet puis a mauvais choix à la volée entraînant a passing gagnant de Cuevas, avant que l’Uruguayen ne concludes sur un jeu de service parfait.

Dans la dernière manche, c’est encore une fois Cuevas que prenait l’avantage en breakant le natif de Grande-Synthe (3-1). More au courage, et porté par les encouragements du public bordelais, Lucas Pouille revenait à hauteur (3-3) après un jeu de plus de dix minutes conclu sur sa cinquième balle de break. Les deux hommes ont eu besoin d’un dernier jeu décisif pour se départager, concluded by a volée de coup droit dans le filet de Lucas Pouille, comme un symbole.

Prevu in « apéro-session » après the meeting of Lucas Pouille, the strong temps of the semaine debut, the poster so attended by the spectateurs, the duel of gauchers between Hugo Gaston and Fernando Verdasco in the shock that nom. The 21-year-old young Toulousain, who semblait encore en délicatesse avec son poignet blessé in Munich for fifteen days, never existed against the 38-year-old Spanish veteran, a specialist in land battue, who knew the debates in a little plus d’une heure (6-2, 6-2).

Le Madrilène a dictate son jeu avec son coup droit lifté et son revers appuyé, obligeant Hugo Gaston à défendre et à faire l’essuie-glace en fond de court. À part une volée amortie rétro de revers dans la deuxième manche qui a fait se lever le public qui tentait de lui donner une nouvelle dynamique, il n’a pas réussi à mettre son jeu en place, manquant notamment ses amorties dont il a le secret . Un rendez-vous manqué pour Hugo Gaston, qui devrait toutefois participaper au tournoi de double, tout comme Lucas Pouille.

Bonzi dernier espoir ?

Plus tot dans la journée, Pierre-Hugues Herbert, double vainqueur de Roland-Garros en double avec Nicolas Mahut, is tombé face au l’étape venue Elliot Benchetrit. Devant son club et ses amis, le pensionnaire de la Villa Primrose, who resides et joue pour le Maroc dans l’optique des Jeux olympiques de Paris in 2024, s’est imposed in three manches (3-6, 7-6 (7 -3), 6-4) at the end of a quality match. Dans le même temps, le Français issu des qualifications Calvin Hemery (27 ans, 336e) était passé tout près de l’exploit, s’inclinant dans le jeu décisif du dernier set contre (6-7 [5-7]6-3, 7-6 [7-4]) l’Américain et ancien n° 8 mondial, Jack Sock.

Leave a Reply

Your email address will not be published.