Skip to content

la fusion et le bouclier pour les Valkyries!

Quel chemin parcouru en si peu de temps! Il ya an, l’Ovalie Caennaise et l’AS Rouen UC fusionnaient pour creer les Valkyries. 365 days plus tard, the nouvelle entité normande a été sacrée championne d’Elite 2, samedi 4 juin, à Grenoble. Au terme d’une saison où elle n’a perdu aucun match, s’il vous plaît!

Appelée à redonner des couleurs au rugby normand, the fusion imagined by Jean-François Mouton and Cyrille Lloza a réussi son par. « Il ya un an, on était les seuls à croire au projet. Maintenant, on montre que c’est peut-être une voie à suivre, soulignait Jean-François Mouton. Les filles ont oublié qu’elles venaient de Caen, de Rouen ou d’Évreux. They carry the same jersey, and they don’t defend themselves bec and ongles. »

« Les filles ont écrit l’histoire ! »

Dominatrices en mêlée, appliquées en défense, les Valkyries ont quickly pris les devants dans leur finale face au Stade Rochelais. Grace to Cheminant (3-0, 7′). Elles ont aussi été handicapées par des fautes de main inhabituelles et des difficultés chroniques en touche.

Mais, dans un match fermé, et sous le soleil de plomb grenoblois, Henault, à la réception d’un coup de pied rasant de Cheminant, a bonifié au meilleur des moments le gros travail des avants (8-0, 40′). Cueillies dès le retour des vestiaires par Beaufils (8-7, 43′), les Valkyries ont ensuite affiché rigueur et solidarité, jusqu’au coup de pied libérateur de Forest (8-7, 80′) !

LIRE AUSSI. Jean-François Mouton : « C’est une fierté énorme »

« C’est une énorme fierté. Je ne realise pas encore. Les filles ont écrit l’histoire! », réagissait Jean-François Mouton.

Il ne reste désormais plus qu’un rendez-vous. Surely the most important. On June 12, the Valkyries faced the Section Paloise, lanterne rouge d’Elite 1, pour une place dans l’elite du rugby féminin.

VALKYRIES – LA ROCHELLE: 8-7 (8-0).

VALKYRIES. 1 essai (Henault, 40′), 1 penalty (Cheminant, 7′).

THE ROCHELLE. 1 essai (Beaufils, 43′), 1 transformation (Barrat, 43′).

JAUNES CARTONS. La Rochelle : Gasparoux (19′), Ballereau (77′).

VALKYRIES: Marris – Labonne (Fonseca, 68′), Berthelot, Dubus, Henault – Cheminant (Forest, 57′), Poli (cap.) (Fauger, 62′) – Brubion (Guillous, 59′), Joubert, Deu – Point ( Gaudinière, 53′), Golman-Sueur (Steiner, 44′), Souillard (Leportier, 53′), Paquita (Scolan, 48′).

Entraîneurs : Jean-François Mouton and Cyrille Lloza.

LA ROCHELLE : Coupe (Richard, 63′) – Ben Hamidou, Moussac, Beaufils, Baccam (Tittelbach, 59′) – Barrat, Bousquet (Sage, 37′) – Blondel (Lecocq, 59′), Delfau (cap.), Bougenot – Gasparoux , Minas (Ballereau, 54′) – Cantal (Lebrun, 78′), Guihot (Crespy, 41′), Texera (Pleut, 48′).

Entraîneurs : Thibaud Grassignoux and Alexandre Barès

Rugby. Elite 2 female: the fusion and the bouclier for the Valkyries!

Leave a Reply

Your email address will not be published.