Skip to content

La Ligue Corse de Soccer veut faire ceder la FFF

Lors de la prochaine season la D3 female can be created. Among the many 13 regional leagues, one seule is excluded from the nouveau championnat. The corse league Une injustice pour le Féminine Esprit Membership Bastiais, qui mene la fronde.

Her joueuses affronteront le FC Lyon demain après-midi en Coupe de France à Erbajolo. Mais ce n’est pas la seule bataille qu’Alain Mosconi espère remporter ce week-end.

Le coprésident du Féminine Esprit Membership Bastiais, ce samedi matin, soumet une movement au vote, lors de l’assemblée générale de la Ligue Corse de Soccer. Et il espère bien qu’elle can be accepted, et voted, by l’organe fédéral.

Cette movement dénonce les modalités de la création, et de l’accession, à la toute nouvelle D3 féminine qui verra le jour l’année prochaine. des modalités “iniques, unjustes, et unacceptables”, selon Alain Mosconi.

Pour comprendre le courroux du direcant du membership féminin phare sur l’île, il convient de reprendre les choses du début.

In France, the degrees, for ladies’s soccer, usually are not the identical as for males. There’s a D1, a D2, after which the regional champion. Pour avoir le droit d’accéder à la D2, l’antichambre de l’élite, les championnes de Régionale doivent participer à des barrages.

Toutes, sauf la championne de Corse. La raison, le nombre d’équipes prenant half au championnat. L’île ne compte que 8 équipes feminines, et la FFF en réclame dix minimal pour s’ouvrir les portes de la L2.

An état de fait that Jean-René Moracchini, the president of the LCF, avait dénoncé à many reprises à Paris. “On me promise that the creation of the feminine D3 allait changer les choses”, exact le directeant insulaire.

Le probleme, c’est que cette fameuse D3 n’a rien changé.

Les golf equipment insulaires ont appris, à la studying de l’article 8 du texte produit par la fédération française, que cette nouvelle division serait composée de 12 équipes, alors que le pays compte 13 ligues régionales. Et que la Corse, pour la première season, the season 2023/2024, can be celle qui restait sur le bord de la route.

Le nombre restreint d’équipes féminines, les 500 licenciées insulaires, ou les contraintes géographiques… Quelles qu’en soient les raisons, pour Alain Mosconi, c’est une vidente discrimination :
“Soit’s already a misunderstanding, soit’s already a real endroit, extra in all the homes which are fallacious than they selected to alter. go to D3 like others”.

Pour être tout à fait juste, les portes ne pas definitivement fermées.

Lords of the deuxième année of D3, in 2024/2025, the champions of the Corse de Régionale pourront tenter leur probability, en prenant half aux barrages. Mais pour Alain Mosconi, c’est un lot de comfort scandaleux : “This 12 months, the champions of the opposite areas arrive in D3 with out contrainte, et nous, l’année prochaine, nous devrions passer par une épreuve”.

pour the co-president of the FECB, regardless that“ce qui est mis en place est mecaniquement fait pour désavantager les footballeuses corses par rapport à celles du continent”.

Alain Mosconi proposes an answer, qui, celle-ci, ne léserait personne. The combination of 13 regional leagues to the D3 of the premiere season, and three relegations for two accessions for the next season, ce qui ramènerait the division to 12 groups, as seen by the FFF.

Jean-René Moracchini est moins virulent dans ses propos. The president of the Corsican league voit plutôt within the modalities of cette D3 “A sure maladresse, plus qu’une volonté de nuire au soccer insulaire”.

Pour autant, selon lui, il faut parvenir à integrer cette D3. That is completely crucial for the event of island soccer girls: “Ce serait un coup de fouet, una motivation supplémentaire. De toute évidence, cela ne pourrait qu’aider les golf equipment, et inciter les jeunes filles à venir adherer à ce sport”. C’est pour cela que la lige a soutenu et vote à l’unanimité la movement.

Jean-René Moracchini, who has had a protracted expertise of those questions, was optimistic. Et he rappelled that, “Dans les années 60, on s’est battu, au niveau du soccer masculin cette fois, in order that the championnat de division d’honneur can take part in nationwide champions! Cela nous était également interdit, à l’époque, et pour sensibly les Identical raisons. On a vu, on the finish, ce que cela a donné. Our golf equipment gained the best nationwide stage, and even on the remaining of the UEFA league…”

Voilà qui hint un chemin plutôt séduisant pour soccer féminin corse, qui ne demande qu’à grandir, si on lui en laisse la probability.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *