Skip to content

“La Rochelle is the team that is most fit for the champion”

Montpellier reported the other matches of phase régulière face aux Rochelais (1). Have you found the clé?

Oh, je crois que le Stade Rochelais n’était pas le même qu’aujourd’hui, alors que nous, nous étions dans une période plus positive. I thought notamment au match return (23-29) lors duquel on ne peut pas se le cacher, on a eu de la réussite. Ils n’avaient pas non plus leurs meilleurs joueurs, hormis Uini (Atonio) qui était là (NDLR, le match a eu lieu fin janvier lors du stage du XV de France). On ne va pas fanfaronner. Je ne prête pas trop attention à ces matches-là, ça n’aura rien à voir.

Vraiment?

Selon moi, La Rochelle est l’équipe la plus dangereuse et la plus en forme du championnat. On a tous eu nos passages à vide: Bordeaux il ya quelque temps, Toulouse, La Rochelle et maintenant c’est à notre tour. Cette compétition tient à cœur aux Rochelais, c’est un peu moins le cas en ce qui nous concerne. On était plus focalisé sur le championnat. More maintenant qu’on est là…

Montpellier reported the other matches of phase régulière face aux Rochelais (1). Have you found the clé?

Oh, je crois que le Stade Rochelais n’était pas le même qu’aujourd’hui, alors que nous, nous étions dans une période plus positive. I thought notamment au match return (23-29) lors duquel on ne peut pas se le cacher, on a eu de la réussite. Ils n’avaient pas non plus leurs meilleurs joueurs, hormis Uini (Atonio) qui était là (NDLR, le match a eu lieu fin janvier lors du stage du XV de France). On ne va pas fanfaronner. Je ne prête pas trop attention à ces matches-là, ça n’aura rien à voir.

Vraiment?

Selon moi, La Rochelle est l’équipe la plus dangereuse et la plus en forme du championnat. On a tous eu nos passages à vide: Bordeaux il ya quelque temps, Toulouse, La Rochelle et maintenant c’est à notre tour. Cette compétition tient à cœur aux Rochelais, c’est un peu moins le cas en ce qui nous concerne. On était plus focalisé sur le championnat. More maintenant qu’on est là…

Votre équipe subtract sur trois défaites de suite (2). Au-delà de ces résultats, décelez-vous des signes inquiétants?

Non, pas inquiétants. Ça s’inscrit dans notre histoire en fait. On a vécu une saison très difficile il ya un que s’est finalement bien finie (NDLR, le MHR avait longtemps lutté pour le maintien). On a redémarré avec plein d’allant mais, à cause des reports Covid qu’on a désormais rattrapés, on en est à notre quatorzième semaine d’affiliate. In addition to the fatigue, I thought that there was a loss of mental lassitude. De cela découlent des grosses blessures de joueurs importants.


« On n’est pas aimé comme le Stade Rochelais ou Toulouse. If on doit s’en serve, faisons-le »

Did you think of Paul Willemse notamment?

Oui. Willemse (NDLR, touché au genou), mais aussi auparavant Serfontein, Doumayrou, Arthur Vincent, Reinach… On n’a pas un effectif pléthorique, ça nous fait mal. Même si notre équipe est résiliente, on a kiss of reinventing a peu au quotidien. On a beaucoup puisé dans nos ressources mentalement, on arrive un peu émoussé. Du coup, au moment de conclure, on est un peu plus fébrile.

You declare that for several weeks you have arrived forcibly for a moment or you will devriez faire face a gross counter-performance. Ce contrecoup était donc predictable?

On a fait preuve de caractère même lorsqu’on perdait en début de season: on a passing 17 matches in prenant au moins un point partout. C’était top en termes d’état d’esprit, mais je me doutais qu’il y aurait un relâchement. On l’a anticipated in changeant un peu nos semaines mais, pour moi, ça fait partie de notre croissance. On will rebond. On it will be soon notamment in the Top 14 for winning quelques points face au Racing for our qualifier et, ensuite, on ira à Clermont pour nous classer soit dans les quatre ou les six premiers. La saison aura été bonne, mais je thought que les joueurs en veulent plus. Nous aussi bien evidemment.

Et la Champions Cup dans tout cela?

Ça va tourner un petit peu. Les joueurs qui sont allés aux Harlequins n’ont pas démérité. Il y aura certainement un mixte entre expérimentés et jeunes joueurs… On verra, mais comme La Rochelle vise cette compétition, ça risque d’être chaud avec le potentiel qu’ils ont.

two Le rebond montpelliérain cette saison

Pour explain votre place de leader, vous dites souvent vous ser de la saison dernière. In what way?

Dans ces moments plus difficiles justement! On ne s’est pas emballé quand on n’a pas perdu pendant dix matches parce qu’on savait d’où on venait. Et de la même manière, parce que ça va moins bien maintenant, on ne va pas tomber dans la sinistrose. On est en train de construre quelque chose. On est peut-être le Stade Rochelais d’il ya quatre ou cinq ans: il ya des moments d’euphorie et d’autres ou on est moins bien. A team was built over a long period of time, with one of 1 dans notre contenu.

À titre personnel, vous êtes arrivés en cours de saison, in January 2021 dans le staff. Vous avez ensuite vécu l’éviction de Xavier Garbajosa… En quoi cela vous sert-il?

When I arrived at Xavier’s côtés, I realized the defense. Paradoxally, ça m’a plu alors que c’est un peu rébarbatif. Les joueurs ont d’ailleurs eu longtemps une bonne defense. Quand Xavier s’est fait sortir, il a failu un peu tout reprimand. Je me suis servi de nos erreurs. J’ai regardé le profilage de nore équipe et le rugby qu’on voulait faire avant: ce n’était pas possible. On est revenu à des choses que les joueurs pensaient faire le mieux.

C’est-à-dire?

Ils ont participated à tout. Comme ce sont eux qui ont mi les petites pierres du mur, ils n’ont pas envie que ça se casse. Petit à petit, on the essaie of having a peu plus le ballon. More il ne faut pas perdre nos qualités en défense, dans le gain du terrain par le pied. Je ne suis pas obnubilé por la première place ou la Coupe d’Europe, je suis dans un process de construction sur deux ou trois ans maintenant qu’on a resigné (NDLR, jusqu’en 2025 avec Philippe Saint-André, son manager, and Olivier Azam, in charge des avants). Calm down quoi…

« Le rugby que j’aime, ce n’est pas tout à fait celui qu’on fait aujourd’hui. More is coming »

Où identifiez-vous le déclic dans votre groupe?

La petite Coupe d’Europe nous a fait beaucoup de bien l’an dernier. J’y ai found des ressources dans les hommes. On s’est servi de cette compétition pour aller chercher un titre: ce n’est pas le plus grand, mais c’en est un quand même. Quand on a redémarré cette saison, on s’est dit qu’on avait trouvé notre ADN. On sait qu’on n’est pas aimé, ce club garde l’image qu’il avaitil ya quelques années avec les Sud-Africains. On s’est dit que c’était notre force.

You in jouez?

No N. Mais il faut identifier qui on est, d’où on vient et où on va. Or on ne savait pas trop qui on était. Et cette fin de saison nous permis de le savoir : on this one team who don’t laugh, who has a mental gros, who is three realists. Si c’est nous, fonçons alors! Je sais où on veut aller. Ça va prendre du temps, mais il ya des moyens et un effectif de qualité. On n’est pas aimé comme le Stade Rochelais ou Toulouse. If on doit s’en serve, faisons-le. C’est comme ça.

3 The youth of Montpellier and the passif sud-africain

You have declared that you have a “passif sud-Africain” in Montpellier. Vous and êtes-vous heurté?

J’ai une formation rochelaise, une culture toulousaine. Quand j’ai pris les choses en main, le number 9 était sud-africain, 10 (Pollard), 12 (Serfontein) et un ailier aussi (Goosen), et nore 13, que était anglais (Lozowski), venait des Saracens qui une culture sud-africaine. Ils voulaient des plans de jeu pour pouvoir en sortir ensuite parce qu’ils en sont capable. Il fallait d’abord will be served by leurs points forts. C’est là qu’on s’est trompés au début. Le rugby que j’aime, ce n’est pas tout à fait celui qu’on fait aujourd’hui. More is coming.

Cette évolution vous satisfait?

Dernièrement, on a parlé de plus faire bouger le ballon et les hommes. More paradoxally, en voulant développer ça, on a loss in defensive quality and occupation of the terrain. Je parle souvent avec Geoffrey (Doumayrou) que est un pur joueur de rugby: s’il comprehend le jeu de dépossession, il veut toucher des ballons, attacker. It is said that it seems that the progress is due to the construction of the jeu rochelais. Mais je lui réponds qu’on ne peut pas l’être. À a mois de l’arrivée, faisons déjà très bien ce qu’on sait faire. Ça fait combien de temps que Ronan O’Gara est là ?

After 2019.

Tu commences à voir la maturité dans son équipe. Dans tous les domaines, ils ont entre 15 et 20/20. Ils sont installés dans le haut du panier français et européen.

« On this peut-être also a peu en surrégime par rapport à notre potentiel intrinsèque »


L’évolution in stats

MONTPELLIER, PAS à PAS. Durably marked by the South African DNA, implanted during Jack White’s years (2014-2017), the MHR is the longest résumé in a frontal and monolithic animation. Une tendance construite sur le profil des joueurs composant l’effectif comme l’explique Jean-Baptiste Elissalde. Le jeu héraultais conserve donc des marqueurs forts : jeu au pied – l’une des équipes in the Top 14 who used it more than 2 years ago -, tendance à la dépossession (49%, 9e du Top 14), defensive strength… More les lignes bougent petit à petit. Le MHR réalise plus de passes après contact (7e du Top 14 au lieu de 12e), franchise plus la ligne d’avantage (3e contre 9e), marque plus d’essais (7e attack contre la 12e l’an passé).

Have you seen the Coupe du monde 2019, the integration of a staff, the defeat of a manager… Have you evolved?

J’ai appris en regardant les autres: les Gallois qui se dépossédaient du ballon, les Anglais qui ne faisaient que ça. J’ai appris en arrivant à Montpellier qu’il fallait d’abord s’attacher aux joueurs à disposition avant de penser le jeu, même si on a des grandes convictions… J’ai gagné des titres à Toulouse alors que j’étais, Je pense, beaucoup moins bon entraîneur que maintenant. Ma seule certitude, c’est que lorsque j’en ai gagné, j’avais de sacrés joueurs autour de moi. Et ça, c’est partout pareil.

Ayant déjà gagné des titres, sentez-vous des petites vibrations à Montpellier?

Eh… Non. Je sens qu’on est peut-être aussi un peu en surrégime par rapport à notre potentiel intrinsèque. Les joueurs compensate notre jeunesse par un état d’esprit incroyable. On sur-perform un petit peu. When I saw him I practiced for La Rochelle, Toulouse, Bordeaux, or even Toulon at the moment, on this time also completely. On n’a pas trop géré cette saison, or il faut beaucoup de fraîcheur quand arrive le money-time. […] Après, l’histoire peut être magnifique. It seems that the celle of men dans le vestiaire: the end of Guilhem Guirado, celle of Fufu Ouedraogo, quelques emblématiques qui vont peut-être nous quitter. Les mecs ont envie de faire quelque chose pour eux. Même quand on perd, ils sont mobilisés. On a été touchés ce week-end (à Lyon), ils se sont beaucoup parlé… Je sens qu’il ya quelque chose qui se passe. Mais est-ce qu’on n’est pas trop jeune? Je ne sais pas, je ne m’emballe pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published.